Qui est Mark Howard Thomas, le nouveau designer en charge des collections masculines et des collaborations de Lacoste ?

Article publié le 21 octobre 2019

Photo : Mark Howard Thomas.
21/10/2019

Auparavant chez Helmut Lang, le Britannique vient d’être nommé directeur des défilés homme et des collaborations chez Lacoste, où il rejoint dès aujourd’hui son ancienne collègue Louise Trotter.

Une nouvelle ère s’ouvre définitivement pour la marque au crocodile. Un an pile après la nomination de Louise Trotter en tant que première femme directrice artistique de Lacoste, suite au départ du portugais Felipe Oliveira Baptista chez Kenzo, la maison française vient de recruter un nouveau designer pour diriger ses collections masculines et superviser les futures collaborations. Il s’agit de Mark Howard Thomas, auparavant à la tête du style chez Helmut Lang, où il a œuvré pendant seulement deux ans aux côtés de Thomas Cawson, directeur créatif de Helmut Lang Jeans, qui reste lui en place.

Né à Londres et diplômé de la très réputée Central Saint Martins, Mark Howard Thomas rejoint ainsi son ancienne collègue Louis Trotter, avec qui il a déjà travaillé chez Joseph, où il était également en charge des collections masculines jusqu’en 2017. C’est sur son compte Instagram personnel que le designer a annoncé la nouvelle en postant une série de photos. Sur l’une d’entre elles, publiée ce matin à l’occasion de sa rentrée chez Lacoste, il apparaît devant un crocodile géant et présente l’écran de son téléphone, en pleine séance de FaceTime avec Louis Trotter. « Je suis très heureux de rejoindre une nouvelle famille et de participer à la création de nouveaux chapitres pour cette maison française emblématique », commente-t-il en légende.

Formé à Milan chez Neil Barrett puis sous l’égide de Riccardo Tisci chez Givenchy, Mark Howard Thomas avait pris la direction créative des collections du label fondé en 1977 par le designer viennois Helmut Lang il y a seulement deux ans, suite à son départ de Joseph où il avait été remplacé par Francesco Muzi. Grâce à son talent et à celui de Thomas Cawson, avec lequel il travaillait en duo, la marque révérée dans les années 90 pour son style à mi-chemin entre le grunge et le minimalisme commençait enfin à faire de nouveau sensation. La dernière collection présentée en septembre dernier lors de la Fashion Week de New York printemps-été 2020 a ainsi reçu un accueil critique très favorable.

Chez Lacoste, la complicité entre Mark Howard Thomas et Louise Trotter devrait de nouveau faire des étincelles et renforcera sans doute plus encore le positionnement mode de la marque – fondée en 1933 par le champion de tennis René Lacoste -, dans la continuité de ce qui avait été entrepris par Felipe Oliveira Baptista et son prédécesseur Christophe Lemaire. Aujourd’hui âgé de 43 ans, Mark Howard Thomas avait connu le succès chez Joseph grâce à ses silhouettes épurées, son sens du détail, des coupes aiguisées et confortables et des belles matières. Pour Lacoste – une marque à l’héritage sportswear dont le chiffre d’affaires dépasse désormais les deux milliards d’euros – son travail devrait ainsi compléter parfaitement l’esthétique développée depuis deux saisons par Louise Trotter, qui repose davantage sur un tailoring impeccable emprunt de minimalisme. Pour l’heure, aucun remplaçant n’a en revanche été annoncé chez Helmut Lang, ce qui soulève des questionnements sur l’avenir du label.

À lire aussi :

Les plus lus

La mode circulaire : mirage ou solution ?

Comment s’habiller sans abîmer la planète ? Si elle génère de nombreux emplois, la mode est l’une des industries les plus polluantes. Poussées par des consommateur·rice·s davantage conscient·e·s de l’urgence climatique et désormais contraintes par une loi interdisant la destruction des invendus, les marques de mode intègrent de plus en plus la circularité dans leur business model, sans pour autant renoncer à leur idéal de croissance. 

Lire la suite

Nicolas Ghesquière s’envole pour Séoul pour le premier défilé Pre-Fall de Louis Vuitton

Samedi 29 avril, Nicolas Ghesquière présentait son tout premier défilé pour une  collection Pre-Fall pour la maison Louis Vuitton, lors d’un show à Séoul, sur le pont submersible Jamsugyo enjambant le fleuve Hangang.

Lire la suite

L’édito de Maxime Retailleau, rédacteur en chef du nouveau numéro d’Antidote

Summer Fever

Lire la suite

Julia Fox : « Quand une femme se sexualise elle-même, on la considère comme une salope »

Julia Fox s’est imposée en à peine quelques années comme une icône de mode, dont chacune des apparitions dans les rues de Los Angeles, New York, ou Paris crée l’événement. Ayant fait de son corps et de son image les nouveaux supports de son art, elle revient dans cet entretien avec l’autrice Lolita Pille sur son exposition « R.I.P. Julia Fox », où elle présentait des toiles peintes avec son propre sang, sur ses mille et une métamorphoses et sur son attrait pour l’écriture, qui l’a notamment poussée à rédiger ses mémoires, « Down the drain », qui seront publiées à l’automne.

Lire la suite

Pré-commandez le nouveau numéro printemps-été 2023 d’Antidote

Le nouveau numéro printemps-été 2023 d’Antidote est maintenant disponible en pré-commande. Découvrez son sommaire.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.