Bruises 1992 Antidote

« 1992 » : le tout premier clip nostalgique et poétique du duo Bruises

Photo : clip « 1992 », de Bruises.
16/05/2019

Une ode onirique aux années 90.

Composé de Max Sokolinski et Adah Jungk, le jeune duo Bruises vient de dévoiler le clip de son premier single « 1992 », un titre à la mélodie suave et planante qui mêle sonorités new wave, électro-pop et rock psyché. Réalisée par Amanda Macchia, la vidéo doucement rétro nous replonge « à l’époque où l’avenir semblait prometteur et où les walkmans étaient cool ». Poétiques et teintées de nostalgie, les paroles évoquent quant à elles les désillusions de toute une génération fantasmant l’insouciance des années 90, période pendant laquelle les deux protagonistes ont grandi. « Everything is darker / In the light of modern days », « The Golden years are over / Hang on to your lover » scandent les deux artistes.

Après avoir collaboré avec Mathieu Chedid en live, Max Sokolinski, frère de l’actrice et chanteuse Soko et auparavant membre du duo Hologram qu’il formait avec Clara Luciani, rencontre Adah Jungk l’été dernier. Avant de se rendre à une rave party, le guitariste, bassiste et pianiste invite la jeune femme austro-américaine à venir chez lui : il joue quelques notes au synthé, elle fredonne une mélodie, et leur collaboration prend naissance. Elle s’incarne désormais à travers « Beneath The Wave », un premier morceau qui marque les débuts de Bruises, qui signifie « ecchymoses » en français – métaphore des bleus à l’âme que peut causer notre époque, que le duo cherche à évoquer avec sa musique. En attendant septembre et la sortie d’un premier EP intitulé Tender Storm, le duo donnera dès ce soir et jusqu’au 22 mai une série de concerts à la Villa AH Forbes aux abords de la Croisette, en marge de la 72ème édition du festival de Cannes.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]