Série mode : la nouvelle collection Coach photographiée sur Hanne Gaby Odiele

Article publié le 5 novembre 2019

Photos : Byron Spencer pour Magazine Antidote : Pride. Modèle : Hanne Gaby Odiele. Stylisme : Yann Weber. Casting : Bert Martirosyan. Coiffure et maquillage : Becca Gilmartin.

Photographiée par Byron Spencer, cette série mode dont est issue l’une des couvertures de notre nouveau numéro PRIDE met en scène la collection automne-hiver 2019-2020 de Stuart Vevers pour Coach, avec le mannequin belge intersexe Hanne Gaby Odiele.

Après avoir puisé son inspiration dans son voyage au Nouveau Mexique la saison dernière, Stuart Vevers s’est cette fois servi de son road trip sur la côte Ouest des États-Unis – sur la fameuse Route 1 qui relie San Francisco à Los Angeles en passant par les villes de Santa Cruz, Monterey (théâtre de la série Big Little Lies) ou encore Carmel-by-the-Sea, dont Clint Eastwood a été le maire – pour concevoir la collection automne-hiver 2019-2020 de Coach 1941, présentée à l’American Stock Echange lors de la Fashion Week de New York, en février dernier. En escale à Big Sur, le directeur artistique britannique, qui fête cette saison le cinquième anniversaire de sa nomination aux commandes de la maison américaine, s’est rendu dans le célèbre restaurant « Nepenthe », fondé en 1949 et propriété de la famille de l’artiste californien Kaffe Fassett, dont le travail est au cœur de cette nouvelle collection, ici arborée par le mannequin belge intersexe Hanne Gaby Odiele à New York.

À  gauche : veste, Coach.

À  droite : gilet et robe, Coach.

Après avoir puisé son inspiration dans son voyage au Nouveau Mexique la saison dernière, Stuart Vevers s’est cette fois servi de son road trip sur la côte Ouest des États-Unis – sur la fameuse Route 1 qui relie San Francisco à Los Angeles en passant par les villes de Santa Cruz, Monterey (théâtre de la série Big Little Lies) ou encore Carmel-by-the-Sea, dont Clint Eastwood a été le maire – pour concevoir la collection automne-hiver 2019-2020 de Coach 1941, présentée à l’American Stock Echange lors de la Fashion Week de New York, en février dernier. En escale à Big Sur, le directeur artistique britannique, qui fête cette saison le cinquième anniversaire de sa nomination aux commandes de la maison américaine, s’est rendu dans le célèbre restaurant « Nepenthe », fondé en 1949 et propriété de la famille de l’artiste californien Kaffe Fassett, dont le travail est au cœur de cette nouvelle collection, ici arborée par le mannequin belge intersexe Hanne Gaby Odiele à New York.

Veste, Coach.

Gilet et robe, Coach.

Gourou des arts décoratifs révéré dans les années 70 pour ses imprimés fleuris psychédéliques, Kaffe Fassett a en effet donné l’opportunité à Stuart Vevers de venir piocher dans ses archives personnelles. Résultat, les robes prairie à volants taillées dans des matières vaporeuses – éléments clefs de l’esthétique Coach développée par Stuart Vevers – se parent cette saison de collisions florales façon tapisserie seventies, déclinées dans des tons roses, verts, bleus ou mauves. Portées sur des bermudas en tartan façon shorts de surf ou de basketball, elles côtoient des parkas habillées des mêmes motifs ainsi que des manteaux et gilets sans manches en shearling oversized, parfois constellés du logo de la marque et agrémentés d’une chaîne de poche et de boutons façon fermoirs de sacs à main pivotants en métal doré.

À  gauche : gilet, chemise et sac, Coach.

À  droite : pull, Coach.

Gourou des arts décoratifs révéré dans les années 70 pour ses imprimés fleuris psychédéliques, Kaffe Fassett a en effet donné l’opportunité à Stuart Vevers de venir piocher dans ses archives personnelles. Résultat, les robes prairie à volants taillées dans des matières vaporeuses – éléments clefs de l’esthétique Coach développée par Stuart Vevers – se parent cette saison de collisions florales façon tapisserie seventies, déclinées dans des tons roses, verts, bleus ou mauves. Portées sur des bermudas en tartan façon shorts de surf ou de basketball, elles côtoient des parkas habillées des mêmes motifs ainsi que des manteaux et gilets sans manches en shearling oversized, parfois constellés du logo de la marque et agrémentés d’une chaîne de poche et de boutons façon fermoirs de sacs à main pivotants en métal doré.

Gilet, chemise et sac, Coach.

Pull, Coach.

Total look, Coach.

Total look, Coach.

Plus présent que d’ordinaire, le tailoring se mélange quant à lui à divers éléments empruntés aux sous-cultures américaines ou britanniques ayant en commun l’amour du rock & roll. Portés par les hommes comme par les femmes, les blazers et pantalons en tartan rockabilly se portent avec des creepers parfois compensées, empruntées au vestiaire des Teddy Boys, twistés ça et là par des vestes de cowboy en daim frangé ou des bonnets et des pulls en patchwork de mailles d’inspiration plus grunge. Avec les longs cardigans en mohair ou en cuir lisse, ces derniers offrent une alternative aux articles en fourrure, abandonnés par Coach en octobre 2018.

À  gauche : sac, Coach.

À  droite : veste, chemise, pantalon et sac, Coach.

Plus présent que d’ordinaire, le tailoring se mélange quant à lui à divers éléments empruntés aux sous-cultures américaines ou britanniques ayant en commun l’amour du rock & roll. Portés par les hommes comme par les femmes, les blazers et pantalons en tartan rockabilly se portent avec des creepers parfois compensées, empruntées au vestiaire des Teddy Boys, twistés ça et là par des vestes de cowboy en daim frangé ou des bonnets et des pulls en patchwork de mailles d’inspiration plus grunge. Avec les longs cardigans en mohair ou en cuir lisse, ces derniers offrent une alternative aux articles en fourrure, abandonnés par Coach en octobre 2018.

Sac, Coach.

Veste, chemise, pantalon et sac, Coach.

À  gauche : gilet et chemise, Coach.

À  droite : manteau, Coach.

Gilet et chemise, Coach.

Manteau, Coach.

Cette série mode est extraite d’Antidote : Pride photographié par Byron Spencer.

À lire aussi :

Les plus lus

> voir tout

Mode

La lingerie féminine s’émancipe des diktats

Une nouvelle vague de designers remet en question les standards corporels de beauté à travers leurs pièces de lingerie avant-gardistes, défaites des impératifs patriarcaux liés au male gaze.

Mode

Rencontre avec les photographes de la nouvelle campagne CK One

La campagne one future #ckone rassemble un casting de jeunes Américain·e·s aux profils variés, reflétant toute la diversité des États-Unis, immortalisé·e·s par sept étoiles montantes de la photographie. Antidote s’est entretenu avec deux d’entre elles, dont l’œuvre s’inscrit au croisement de la quête esthétique et de l’activisme : Elliot Ross et Shan Wallace.

Mode

Femmes politiques aux États-Unis : les nouveaux habits du pouvoir

Kamala Harris mais aussi Alexandria Ocasio-Cortez et les autres membres du Squad dont elle fait partie, rejointes par de nouvelles élues au Congrès, incarnent une nouvelle idée du soft power vestimentaire. Symboles d’une classe politique recomposée, qui n’a jamais autant compté de femmes afro-américaines et hispaniques dans ses rangs, elles prennent le contrôle sur leur apparence, dictant leurs propres critères de respectabilité et d’empowerment – tout en se distinguant de l’establishment, encore largement dominé par la culture masculine.

Mode

À quand un enseignement décolonial de la mode ?

Loin d’être universel, le concept de mode renvoie à une pluralité d’imaginaires, d’esthétiques et de vécus invisibilisés par une histoire coloniale qu’une nouvelle génération appelle aujourd’hui à déconstruire – notamment via l’enseignement.

Mode

Découvrez la nouvelle collection d’Antidote automne-hiver 2020/2021

Antidote présente sa nouvelle collection de vêtements, comme toujours genderfree et entièrement vegan.

Mode

Pourquoi la mode investit-elle dans l’agriculture régénérative ?

Déconnectée des enjeux de développement durable pendant des années, la mode est poussée à agir par un nombre croissant de consommateur·rice·s qui exigent transparence et responsabilité éthique. L’agriculture régénérative (ou régénératrice), qui permet de préserver la biodiversité des sols et de lutter contre le réchauffement climatique, s’inscrit dès lors de plus en plus au cœur des débats liés à la mode responsable.

lire la suite

> voir tout

Mode

Réclamant un arrêt du décompte des votes à mesure que les chances de Donald Trump d’être réélu s’amenuisent, des républicain·e·s parfois armé·e·s ont essayé de s’introduire dans des centres de dépouillement

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.