Vidéo : la mannequin Teddy Quinlivan fait son coming-out transgenre

Article publié le 15 septembre 2017

Photo : Teddy Quinlivan par Antoine Harinthe, pour Versace. Réalisation : Yann Weber
Texte : Maxime Retailleau

« Je me rappelle avoir vécu toute ma vie comme un homme, mais en ayant le sentiment de jouer un rôle. J’ai toujours su que j’étais une femme. »

À travers trois vidéos postées sur son compte Instagram (compilées ci-dessous), Teddy Quinlivan, née dans un corps masculin, a courageusement révélé qu’elle était transgenre, revenant au passage sur le processus d’acceptation de son identité. « J’ai toujours su que j’étais une femme, dans mon âme, dans mon coeur, dans ma tête (…) Je savais en un sens que je devais prétendre être un homme pour apaiser tout le monde. Au bout d’un moment, j’en n’ai plus rien eu à foutre. »

Repérée par le directeur artistique de Louis Vuitton, Nicolas Ghesquière, en 2015, Quinlivan a mené une carrière fulgurante depuis et défilé pour les plus grandes maisons. Dans la veine de Lea T., Andreaj Peijic ou Hari Nef, elle est la dernière mannequin trans à révolutionner la mode et les codes traditionnels de la féminité qui l’ont longtemps régie.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

L’horloger Jaeger-LeCoultre collabore avec le typographe star Alex Trochut dans le cadre de son projet de dialogues artistiques « Made of Makers »

Dans le cadre de son programme « Made of Makers », initié cette année, l’horloger a fait appel aux talents du graphiste catalan Alex Trochut. Célèbre pour son approche expérimentale de la typographie et créateur de textes-images, ce dernier a conçu un alphabet Art Déco pour la maison suisse qui vient compléter l’offre de personnalisation de la montre Reverso, modèle emblématique de Jaeger-LeCoultre dont le boîtier pivote et sur lequel il est possible de graver ses initiales.

Lire la suite

L’édito de Maxime Retailleau, rédacteur en chef du nouveau numéro d’Antidote

La révolution du Care

Lire la suite

Fecal Matter : « On espère pouvoir continuer à être nous-mêmes sans nous faire tuer »

Les designers, make-up artists et DJs Hannah Rose Dalton et Steven Raj Bhaskaran, plus connu·e·s sous le nom de leur duo pluridisciplinaire Fecal Matter, reviennent dans cet entretien sur les origines de l’esthétique « alien glamour » qu’il·elle·s arborent au quotidien – malgré les insultes, les menaces de mort et la violence physique auxquels il·elle·s se trouvent confronté·e·s –, racontent comment l’amour qu’il·elle·s se portent mutuellement leur a donné le courage de pleinement s’assumer, et expliquent pourquoi leurs looks provocateurs constituent un manifeste en faveur de la tolérance.

Lire la suite

Fecal Matter : « We hope we can continue to be ourselves without being killed »

The designers, make-up artists, and DJs Hannah Rose Dalton and Steven Raj Bhaskaran, better known as the multidisciplinary duo Fecal Matter, discuss the origins of the « alien glamour » aesthetic they sport daily despite the insults, death threats, and physical violence they face; talk about how their love for each other has given them the courage to be themselves; and explain why their provocative style constitutes a manifesto for tolerance.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.