Horst
s’expose à Londres

Article publié le 2 octobre 2014

Décidément, la photographie de mode se sacralise : pas moins de 250 clichés et autres dessins sont aujourd’hui convoqués dans les salles obscures du Victoria & Albert Museum. L’objectif : célébrer le travail d’Horst Paul Albert Bohrmann, plus connu sous le nom de Horst P. Horst. Né en Allemagne en 1906, il quitte Hambourg, où il étudie le design, pour le Paris de la fin des années 20. D’abord apprenti du Corbusier, il rencontre son amant et mentor le baron George Hoyningen-Huene, accessoirement photographe chez Vogue. C’est le début d’une longue carrière. Dans ses images jouant sur le clair-obscur, le raffinement croise l’épure. Lorsque la Seconde Guerre Mondiale éclate, il part à New York et travaille pour les revues de Condé Nast. Très vite, sa vision s’élargit. Il se penche à nouveau sur le design, étudie les natures mortes, voyage en Orient et Moyen-Orient, s’essaye avec dextérité au nu. A sa mort, en 1999, il aura laissé une empreinte définitive et influente sur la photographie de mode. En témoigne aujourd’hui cette rétrospective dense qui, thème après thème, explore le noir & blanc tout en contraste d’Horst avant de s’attacher à sa découverte enthousiaste de la couleur – qu’il su maîtriser bien plus rapidement que d’autres ! Mention spéciale à ses sublimes Odalisques, savamment glissées au milieu de l’exposition…

Jusqu’au 4 janvier, Horst : Photographer of Style au Victoria & Albert Museum de Londres.
www.vam.ac.uk/horst

Texte de Sophie Rosemont.

Les plus lus

lire la suite

voir tout

Non classé

Les trésors de Chtchoukine à la Fondation Vuitton

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.