Dom Pérignon
& Iris Van Herpen

Article publié le 30 septembre 2014

D’Ovide à Kafka, de Lewis Carroll à Christophe Honoré, le thème de la métamorphose en a inspire plus d’un(e). Toute création ne demande t-elle pas une transformation ? Depuis ses débuts sous son nom propre, en 2007, Iris Van Herpen cultive ce terrain-là avec une adresse et une audace rares. Cette fois, on la retrouve chez Dom Pérignon, prestigieuse maison de champagne qui avait déjà collaboré avec David Lynch ou Karl Lagerfeld… Le fruit de leur travail ? Dom Pérignon Metamorphosis, qui marque le passage de la première plénitude de la cuvée Vintage 2004 vers la deuxième plénitude du millésime Dom Pérignon. Deux éditions limitées : le coffret « Cocoonase », et une série exclusive d’étuis renfermant un flacon de Dom Pérignon Vintage 2004. Le tout inscrit dans un parti pris chromique vert foncé et hypnotique. Explications d’Iris Van Herpen : «  Le nom, Cocoonase, fait référence au papillon qui ramollit son cocon avant d’entrer dans une nouvelle phase de sa métamorphose. » Et, en effet, le champagne n’est-il pas soumis au changement dès sa genèse ? Ainsi parlait Antoine Lavoisier « … car rien ne se crée, ni dans les opérations de l’art, ni dans celles de la nature, et l’on peut poser en principe que, dans toute opération, il y a une égale quantité de matière avant et après l’opération ; que la qualité et la quantité des principes est la même, et qu’il n’y a que des changements, des modifications. »

Texte de Sophie Rosemont.

Les plus lus

lire la suite

voir tout

Non classé

Les trésors de Chtchoukine à la Fondation Vuitton

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.