Vidéo : Le phénomène coréen du longboard ride en baskets Gucci

Article publié le 29 juillet 2016

Share :

Photo : courtesy of Gucci

Après son initiative #GucciGram, la maison florentine Gucci s’empare des réseaux sociaux avec #24HourAce, un nouveau projet consacré à la sneaker phare d’Alessandro Michele. La Coréenne Hyo Joo, sensation du web qu’elle nourrit quotidiennement de vidéos de ses performances de longboard a accepté d’y participer.

Hyo Joo compte 316 000 followers sur son profil Instagram. Elle n’est ni mannequin ni chanteuse. Sa description dit : « Je travaille pour MOI. Longboardeuse. Je suis en plein rêve ». Depuis sa Corée natale et la ville de Goyang en banlieue de Séoul, elle partage les vidéos de ces exploits sur planche à roulettes.

La première fois qu’elle a posé les deux pieds sur son skateboard remonte à seulement deux ans. Ils lui ont suffi à développer cette habilité étonnante qui lui permet de chorégraphier des pas sur la planche en mouvement. Repérée par le rappeur Kero One puis propulsée par Vogue US, elle rejoint aujourd’hui la tribu Gucci d’Alessandro Michele dans le cadre du projet #24HourAce.

Une paire de sneakers Ace customisées aux pieds et un t-shirt « Life is Gucci » sur le dos, Hyo Joo ride sa longboard sur les comptes Instagram et Snapchat de Gucci aux côtés de 13 autres artistes sélectionnés par le directeur artistique.

Tous ont réalisé une vidéo d’une durée maximale d’une minute autour de la sneaker phare. Tantôt argentée, tantôt à flammes, brodée de fleurs ou incrustée de clous et de perles, la basket caméléon est mise en scène dans les oeuvres de talents créatifs venus des quatre coins du monde, de Tokyo à New York en passant par la Norvège.

Le projet #24HourAce est à découvrir en intégralité sur le compte Instagram de Gucci.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

lire la suite

> voir tout

Vidéo

Le British Fashion Council a lancé un appel au gouvernement britannique pour qu’il agisse en faveur des entreprises de mode menacées par la crise économique liée à la pandémie de Covid-19