La nouvelle collection Antidote Merch célèbre l’inclusivité et la tolérance

Article publié le 6 septembre 2019

Share :

Photos : Antidote Merch Pride.
Stylisme : Patrick Weldé.

Hoodies, T-shirts, casquettes : cette série mode dévoile les pièces de la nouvelle ligne Antidote Merch, dont le message s’inscrit dans le prolongement du dernier numéro d’Antidote, « Pride ».

Depuis quatre saisons, Antidote accompagne la sortie de chacun des numéros du magazine avec une nouvelle ligne Merch faisant écho à son thème. Composée de hoodies, casquettes et T-shirts noirs estampillés sur la poitrine du mot « PRIDE » décliné dans les six couleurs de l’arc-en-ciel (celles-là même qui illuminent le drapeau des communautés LGBTQI+, célébrées à travers les pages du nouveau numéro d’Antidote), la collection hiver 2019-2020 sonne comme une exhortation à s’assumer tel que l’on est. Le terme « Pride » y est suivi d’une définition aux allures de manifeste : « Confidence and self-respect as expressed by members of a group, typically one that has been socially marginalized, on the basis of their shared identity, culture, and experience ».

Au-delà des communautés LGBTQI+ – longtemps marginalisées et aujourd’hui encore victimes de discriminations, voire d’agressions – , le numéro Pride d’Antidote et la ligne qui l’accompagne célèbrent une notion de tolérance entendue au sens large, qui constitue le vecteur d’une aspiration viscérale : que chacun puisse revendiquer son unicité avec fierté.

Déjà arborées par l’acteur queer Ezra Miller, la drag queen Violet Chachki, les mannequin Hanne Gaby Odiele, Krow Kian, Raya Martigny et Luc Bruyère, le chanteur Dev Hynes alias Blood Orange, l’artiste R’n’B Lolo Zouaï, l’acteur Félix Maritaud, la meneuse de revue Allanah Starr ou encore la DJ Dustin Muchuvitz, les pièces de cette nouvelle collection sont comme toujours genderless et 100% véganes, conformément aux valeurs d’inclusivité et de respect de la vie animale chères à Antidote.

La collection Antidote Merch : Pride est disponible ici.

Depuis quatre saisons, Antidote accompagne la sortie de chacun des numéros du magazine avec une nouvelle ligne Merch faisant écho à son thème. Composée de hoodies, casquettes et T-shirts noirs estampillés sur la poitrine du mot « PRIDE » décliné dans les six couleurs de l’arc-en-ciel (celles-là même qui illuminent le drapeau des communautés LGBTQI+, célébrées à travers les pages du nouveau numéro d’Antidote), la collection hiver 2019-2020 sonne comme une exhortation à s’assumer tel que l’on est. Le terme « Pride » y est suivi d’une définition aux allures de manifeste : « Confidence and self-respect as expressed by members of a group, typically one that has been socially marginalized, on the basis of their shared identity, culture, and experience ».

Au-delà des communautés LGBTQI+ – longtemps marginalisées et aujourd’hui encore victimes de discriminations, voire d’agressions – , le numéro Pride d’Antidote et la ligne qui l’accompagne célèbrent une notion de tolérance entendue au sens large, qui constitue le vecteur d’une aspiration viscérale : que chacun puisse revendiquer son unicité avec fierté.

Déjà arborées par l’acteur queer Ezra Miller, la drag queen Violet Chachki, les mannequin Hanne Gaby Odiele, Krow Kian, Raya Martigny et Luc Bruyère, le chanteur Dev Hynes alias Blood Orange, l’artiste R’n’B Lolo Zouaï, l’acteur Félix Maritaud, la meneuse de revue Allanah Starr ou encore la DJ Dustin Muchuvitz, les pièces de cette nouvelle collection sont comme toujours genderless et 100% véganes, conformément aux valeurs d’inclusivité et de respect de la vie animale chères à Antidote.

La collection Antidote Merch : Pride est disponible ici.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Sinéad Burke : « On doit être à la table des décisions »

Activiste et écrivaine irlandaise de 1,05 mètre passionnée de mode et de design, Sinéad Burke milite en faveur d’un monde plus inclusif qui s’adapterait aux besoins de chacun·e. À travers cet entretien, elle revient sur l’importance d’offrir une voix à ceux·celles qui ne sont pas entendu·e·s dans l’espace public, explique pourquoi il est impératif d’intégrer les personnes issues des minorités à la table des décisions et raconte pourquoi sa petite taille fait sa force.

L’édito de Yann Weber, directeur de la rédaction du nouveau numéro d’Antidote : Statements

L’identité d’Antidote, sur laquelle je me suis longtemps interrogé, s’est dessinée en filigrane ces 10 dernières années à travers ce grand rhizome de personnalités variées qui s’étire à l’horizontale de page en page, où les normes excluantes qui ont longtemps caractérisé le monde de la mode s’effacent pour laisser place à une vision inclusive et ouverte, au sein de laquelle les stigmates disparaissent.

Comment les mythiques Blitz Kids ont réinventé la mode et la musique

En deux petites années, entre 1979 et 1980, du côté du quartier de Covent Garden à Londres, une soirée organisée tous les mardis soir au sein du minuscule Club Blitz a changé la face de Londres, de la mode, de la pop music, lancé la vague baroque et fière des Nouveaux Romantiques, et renvoyé définitivement l’uniforme des punks au rayon vintage. Retour vers le futur.

Neith Nyer reverse tous les bénéfices de sa nouvelle collection en faveur des trans noirs brésiliens

Fondé en 2015 par Francisco Terra, le label Neith Nyer fait son retour en grande pompe avec « Globe of Death ». Une collection inaugurant le projet « Neith Nyer Artisanal », né d’une collaboration entre le designer brésilien et une flopée de créatifs, dont la totalité des bénéfices sera reversée à Casa Chama, une association brésilienne qui lutte pour faire valoir les droits des personnes noires et transgenres.

Les algorithmes peuvent-ils prévoir la mode du futur ?

Avec le basculement vers le tout-digital, la data et les prédictions s’apprêtent à jouer un rôle décisif dans la relance des secteurs de la mode et du luxe. Comme dans chaque crise, les rapports de force évoluent et le recours aux algorithmes, bien qu’encore perçus comme opposés à la création, s’intensifie. D’abord pour rassurer, ensuite pour tenter de prévoir l’avenir.

Série mode : 2 Moncler 1952, Issue d’Antidote : DESIRE

Découvrez les pièces parmi les plus marquantes de l’été 2020 dans cette série mode inédite issue du nouveau numéro d’Antidote photographié par Ferry van der Nat, avec Chanel, Balenciaga, Versace, Lacoste, Ann Demeulemeester, Rombaut. Commandez dès maintenant Antidote : DESIRE sur notre eshop au prix de 15€.

lire la suite

> voir tout

Mode

La Fédération de la Haute Couture et de la Mode a confirmé la tenue de la Fashion Week de Paris, du 28 septembre au 6 octobre prochains