Demain, trop d’humains ?

10 milliards d’hommes sur Terre en 2050 et la peur panique d’une planète en état d’asphyxie que l’humanité se verrait finalement contrainte d’abandonner. Et si la surpopulation n’était en réalité qu’un concept anxiogène mis en exergue pour éluder une urgence écologique qui lui serait totalement déconnectée ?

Société

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.