Les « Yeezy Homes », ces habitations futuristes imaginées par Kanye West pour loger les SDF, ont été démolies

Article publié le 11 septembre 2019

Photo :  Prototypes de « Yeezy Homes ».
11/09/2019

Le rappeur ne disposant pas du permis de construire nécessaire, le comté de Los Angeles l’a obligé à détruire les premiers prototypes de ces habitations conceptuelles en forme de dômes.

À la tête d’une fortune de 240 millions de dollars selon le magazine Forbes, Kanye West se veut aussi philanthrope que sa femme Kim Kardashian, devenue spécialiste dans la libération de prisonniers. Déjà maître de cérémonie de son désormais très médiatique « Sunday Service » (une sorte de messe gospel 2.0 organisée le dimanche, lors de laquelle il chante et prêche la bonne parole devant une assemblée qui compte plusieurs célébrités), le rappeur s’est également donné pour mission de remédier à la crise du logement qui frappe Los Angeles. Tristement surnommée la « capitale mondiale des SDF », la cité californienne abriterait en effet 60 000 sans-abris. Une situation déplorable que la marque de Kanye West, Yeezy, s’apprêtait à améliorer en se lançant dans la construction de maisons en forme de dômes, destinées aux plus démunis.

Mais comme l’annonce le site américain TMZ, les premiers prototypes de ces logements sociaux baptisés « Yeezy Homes », construits cet été sur un terrain de plus de 200 hectares situé sur les collines de la très huppée ville de Calabasas (non loin de là où le chanteur vit avec sa famille, dans une immense villa), ont dû être démolis sur ordre du département des travaux publics de Los Angeles. Car aussi louable que soit ce projet, aucun permis de construire n’a en réalité été accordé pour le concrétiser. Une infraction au code du bâtiment local découverte lors de la visite d’un inspecteur dépêché sur place suite aux nombreuses plaintes émanant des voisins de la star, dérangés la nuit ou encore le dimanche par les bruits des travaux de construction qui auraient eu lieu dans l’illégalité.

Photo : Maisons sur la planète fictive de Tatooine, Star Wars.

Annoncée pour la première fois en mai 2018 sur le compte Twitter de Kanye West, cette volonté de construire des logements à loyers modérés s’ajoute à la liste des nombreuses initiatives lancées par des célébrités soucieuses d’aider les populations dans le besoin, là où les gouvernements échouent. Inspirés par les maisons en forme d’igloo à l’allure futuriste de la planète Tatooine où Luke Skywalker a grandi dans Star Wars, les dômes préfabriqués en bois et béton du rappeur devenu créateur de mode et désormais promoteur immobilier pourraient cependant voir le jour ailleurs. Plus précisément : dans le Wyoming, au nord-ouest des États-Unis, où Kanye West vient d’acquérir un immense ranch lacustre, pour la modique somme de 14 millions de dollars. Quoiqu’il en soit, si l’on ne sait pas encore si ce projet « Yeezy Home » verra finalement le jour, le nouvel album de Kanye West intitulé Jesus is King, dont la tracklist et la date de sortie avaient étées dévoilées précédemment par Kim Kardashian, devrait bel et bien sortir ce mois-ci. 

À lire aussi :

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Maxime Retailleau’s editorial for the new issue of Antidote

« Who’s Who? »

Lire la suite

L’édito de Maxime Retailleau, rédacteur en chef du nouveau numéro d’Antidote

« Who’s Who? »

Lire la suite

Vidéo : retrouvez le livestream de la collection automne-hiver 2022 de Givenchy

Le défilé commencera dimanche 6 mars à 20h, dans le cadre de la Fashion Week de Paris. 

Lire la suite

Comment aider les Ukrainien·ne·s ?

Voici une liste non-exhaustive des manières d’aider les civil·e·s Ukrainien·ne·s, alors que la Russie tente d’envahir leur pays. 

Lire la suite

Miriam Gablier : « Plus d’un·e Occidental·e sur quatre croit en la réincarnation »

Ancienne psychothérapeute et présidente d’une association professionnelle de thérapie psycho-corporelle, l’auteure et conférencière Miriam Gablier est fascinée par les relations entre corps et esprit, au point de dédier son dernier ouvrage au thème de la conscience, qui continue de fasciner à travers les époques et constitue encore une large source de mystères. Dans cet entretien, elle revient sur le développement du champ d’étude de la para­psychologie (qui vise à comprendre les phénomènes hors normes de la conscience, quitte à être régulièrement décriéE par une large partie de la communauté scientifique), insiste sur la nécessaire alliance entre approches rationnelles et subjectives sur ces sujets, et revient sur l’ancrage historique de l’hypothèse de la réincarnation, à laquelle certain•e•s chercheurs•ses ont décidé de dédier leur vie.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.