Jaden Smith revient avec ERYS, un nouvel album au casting XXL

Article publié le 5 juillet 2019

Share :

Texte : Naomi Clément.
05/07/2019.

Deux ans après SYRE, le rappeur présente aujourd’hui un second long format, porté par les collaborations de Kid Cudi, A$AP Rocky et Tyler, the Creator.

Chose promise, chose due : annoncé fin 2018, ERYS, le nouvel album de Jaden Smith, se dévoile finalement à nos oreilles. Rendu disponible ce vendredi 5 juillet, ce disque de 17 pistes s’inscrit dans la lignée de son premier album SYRE – un projet marqué par des rythmes haletants, des basses abrasives et des envolées mélancoliques.

ERYS est introduit par « P », « I », « N » et « K », quatre pistes qui nous immergent d’emblée dans le monde clair-obscur établi par l’artiste avec SYRE – et font d’ailleurs écho aux morceaux « B », « L », « U » et « E » qui le composent. On y trouve également « Blackout », « Again » et « Summertime in Paris », des chansons à l’atmosphère planante, nostalgique, inscrites dans la lignée de son envoûtant « Fallen » (l’un des plus gros succès de SYRE avec « Icon »).

Par endroit, cependant, Jaden Smith s’aventure dans de nouvelles sphères. Avec « Fire Dept », il offre un moment à l’énergie résolument punk, avec lequel il se détache ainsi de son ADN hip-hop, souvent qualifié d’aérien. Son rap sonne aussi plus lourd, plus sombre sur « Pain ». « SYRE, c’était l’album gentil, l’album sensible », expliquait l’artiste à Roc Nation. « Mais ERYS se moque vraiment de tout ça ».

Ce qui caractérise aussi ce projet, c’est la présence de nombreux collaborateurs – et pas des moindres. Parmi eux, Lido (« K »), A$AP Rocky (« Chateau »), Trinidad James (« Mission ») ou encore Tyler, the Creator. Ce dernier, qui avait convié le fils de Will Smith sur son album FLOWER BOY en 2017 (« Pothole »), est ici présent sur « NOIZE ». Un puissant titre via lequel les deux comparse affirment l’influence de leur musique sur la scène hip-hop, tout en émettant leurs réserves vis-à-vis de la critique médiatique et de l’industrie musicale.

« I might buy Canary, taxi yellow, diamond glitter flick / I might blow it all on somethin’ stupid, wouldn’t matter / ‘Cause I did not sign a dummy fuckin’ deal / Like them, at the end of day », y rappe Tyler, the Creator. Jaden Smith sera d’ailleurs présent sur la tournée IGOR de Tyler, the Creator, qui passera par Londres les 16, 17 et 18 septembre prochains. En attendant, il a déjà dévoilé une version deluxe d’ERYS, garnie de trois morceaux supplémentaires : « Beautiful Disruption », « Somebody Else », et un remix de « Ghost » par A$AP Rocky.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Sound 83 : le nouvau mix de Vittos pour Antidote

L’artiste espagnol, dont le DJ set lors de la Desire Party d’Antidote a révélé tout le talent, est de retour avec un troisième mix exclusif pour MagazineAntidote.com. Listen to the beat.

Musique

Sound 82 : le nouvau mix de Vittos pour Antidote

Après avoir livré un DJ set incandescent lors de la dernière soirée d’Antidote (célébrant la sortie du numéro Desire), et dévoilé un premier mix composé en exclusivité pour notre site la semaine dernière, le jeune virtuose des platines Vittos est de retour cette semaine avec un second mix électronique inédit. Enjoy.

Musique

Sound 81 : le premier mix de Vittos pour Antidote

Après avoir livré un DJ set magnétique lors de la Desire Party célébrant la sortie de notre numéro printemps-été 2020, l’artiste espagnol Vittos s’apprête à dévoiler quatre mixes exclusifs sur Antidote (au rythme d’un par semaine), dont voici le tout premier. À écouter sans modération.

Musique

Bamao Yendé et Le Diouck explosent les frontières avec l’EP « 55 Degrees »

Le patron de Boukan Records dévoile un premier EP enregistré aux côtés de son acolyte Le Diouck, et s’impose définitivement comme le fervent défenseur d’une musique électronique brute, énergique et fiévreuse.

Musique

Interview : le rappeur emo-futuriste Laylow sort un album sur une intelligence artificielle

Persuadé à raison d’évoluer en marge d’un rap français obsédé par les streams, Laylow fait de son premier véritable album, « Trinity », une œuvre radicale où son verbe se fait économe, au service d’un univers extrêmement visuel. L’opus tire son nom d’une intelligence artificielle inventée, conseillant le rappeur dans sa vie émotionnelle. Rencontre.

Musique

Yseult : « Je n’ai plus peur de me montrer telle que je suis »

Avec sa musique introspective située entre pop et trap, fruit de son inébranlable désir d’émancipation, Yseult a marqué l’année 2019 de son sceau flamboyant. 2020 lui tend les bras.

Musique

lire la suite

> voir tout

Musique

Découvrez la première série mode de Ferry van der Nat issue d’Antidote : DESIRE