Jaden Smith revient avec ERYS, un nouvel album au casting XXL

Article publié le 5 juillet 2019

Texte : Naomi Clément.
05/07/2019.

Deux ans après SYRE, le rappeur présente aujourd’hui un second long format, porté par les collaborations de Kid Cudi, A$AP Rocky et Tyler, the Creator.

Chose promise, chose due : annoncé fin 2018, ERYS, le nouvel album de Jaden Smith, se dévoile finalement à nos oreilles. Rendu disponible ce vendredi 5 juillet, ce disque de 17 pistes s’inscrit dans la lignée de son premier album SYRE – un projet marqué par des rythmes haletants, des basses abrasives et des envolées mélancoliques.

ERYS est introduit par « P », « I », « N » et « K », quatre pistes qui nous immergent d’emblée dans le monde clair-obscur établi par l’artiste avec SYRE – et font d’ailleurs écho aux morceaux « B », « L », « U » et « E » qui le composent. On y trouve également « Blackout », « Again » et « Summertime in Paris », des chansons à l’atmosphère planante, nostalgique, inscrites dans la lignée de son envoûtant « Fallen » (l’un des plus gros succès de SYRE avec « Icon »).

Par endroit, cependant, Jaden Smith s’aventure dans de nouvelles sphères. Avec « Fire Dept », il offre un moment à l’énergie résolument punk, avec lequel il se détache ainsi de son ADN hip-hop, souvent qualifié d’aérien. Son rap sonne aussi plus lourd, plus sombre sur « Pain ». « SYRE, c’était l’album gentil, l’album sensible », expliquait l’artiste à Roc Nation. « Mais ERYS se moque vraiment de tout ça ».

Ce qui caractérise aussi ce projet, c’est la présence de nombreux collaborateurs – et pas des moindres. Parmi eux, Lido (« K »), A$AP Rocky (« Chateau »), Trinidad James (« Mission ») ou encore Tyler, the Creator. Ce dernier, qui avait convié le fils de Will Smith sur son album FLOWER BOY en 2017 (« Pothole »), est ici présent sur « NOIZE ». Un puissant titre via lequel les deux comparse affirment l’influence de leur musique sur la scène hip-hop, tout en émettant leurs réserves vis-à-vis de la critique médiatique et de l’industrie musicale.

« I might buy Canary, taxi yellow, diamond glitter flick / I might blow it all on somethin’ stupid, wouldn’t matter / ‘Cause I did not sign a dummy fuckin’ deal / Like them, at the end of day », y rappe Tyler, the Creator. Jaden Smith sera d’ailleurs présent sur la tournée IGOR de Tyler, the Creator, qui passera par Londres les 16, 17 et 18 septembre prochains. En attendant, il a déjà dévoilé une version deluxe d’ERYS, garnie de trois morceaux supplémentaires : « Beautiful Disruption », « Somebody Else », et un remix de « Ghost » par A$AP Rocky.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Antidote Box : la nouvelle formule éditoriale d’Antidote

Après avoir célébré les 10 ans d’Antidote, nous proposons désormais une nouvelle formule éditoriale contenue au sein de cette box eco-friendly et entièrement biodégradable.

Lire la suite

Poppy renaît sous la forme d’un papillon dans une vidéo énigmatique

À l’occasion de l’annonce de la sortie le 24 septembre prochain de Flux, un nouvel album qu’elle a voulu radicalement différent de ses trois précédents opus, la chanteuse américaine Poppy dévoile une vidéo toute aussi énigmatique qu’envoûtante. Mi-humaine, mi-papillon, elle y met en scène sa renaissance et s’y présente plus que jamais comme une créature insaisissable en mue constante.

Lire la suite

5 rappeuses hispanophones à suivre de toute urgence

Basées en Argentine, aux îles Canaries ou à Madrid, ces artistes font évoluer le rap latino et contribuent à l’exporter à l’international. Leur nom ? La Joaqui, Nathy Peluso ou encore Ptazeta. Présentations.

Lire la suite

Albums posthumes : sacralisation des artistes ou cash machines ?

Prince, Bashung, DMX ou encore Nipsey Hussle : en 2021, de nombreux albums posthumes devraient voir le jour, prolongeant l’héritage laissé par ces artistes parti·e·s trop tôt. Mais que sait-on réellement de la fabrication des disques posthumes ? Qui décide de les sortir ? Selon quels dispositifs ? Et surtout, au bénéfice de qui ?

Lire la suite

D’Aya Nakamura à PNL : comment les artistes musicaux·les transforment la langue française

« Pookie », « Igo », « moula »… La popularité inédite du rap francophone donne lieu à un renouvellement linguistique abondant.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.