Cardi B, J-Lo et Lizzo réunies dans le trailer de Hustlers

Article publié le 17 juillet 2019

Share :

Texte : Naomi Clément.
17/07/2019

Le nouveau film de Lorene Scafaria, inspiré des aventures d’une bande de strip-teaseuses arnaqueuses, sortira en salles le 16 octobre prochain.

Le 28 décembre 2015, le New York Magazine publiait « The Hustlers at Scores ». Décrite comme « une version moderne de Robin des Bois », cette enquête menée de front par la journaliste américaine Jessica Pressler retraçait l’histoire d’une bande de strip-teaseuses new-yorkaises qui, suite à la crise financière de 2008, se sont unies pour faire chanter leurs clients de Wall Street et leur extorquer des dizaines de milliers de dollars.

Digne d’un véritable thriller, cette histoire rocambolesque s’apprête à être portée à l’écran à travers Hustlers (rebaptisé « Queens » pour sa sortie en salles françaises), le nouveau film de Lorene Scafaria dont le trailer vient tout juste d’être dévoilé. Pour incarner ses personnages, la réalisatrice a choisi un casting des plus explosifs. Aux côtés de Jennifer Lopez, qui y incarne le rôle principal, on retrouve les actrices Constance Wu (Crazy Rich Asians), Lili Reinhart (Riverdale) et Julia Stiles (Dix bonnes raisons de te larguer), mais aussi les rappeuses Lizzo et Cardi B (elle-même ancienne strip-teaseuse), qui font ici leurs premiers pas au cinéma.

Dans un entretien accordé à Indie Wire, Lorene Scafaria commentait :

« Je pense que les gens qui sont musiciens, chanteurs ou performeurs ont un don naturel pour le timing et le rythme, qu’ils sont des genres d’acteurs-nés. Quand Lizzo entre dans une pièce, elle a énormément de présence ! Idem pour Cardi B. J’ai eu envie de leur écrire des rôles qui leur permettraient d’exprimer toute leur personnalité, mais je voulais aussi m’assurer qu’elles se sentent à leur place dans cet environnement du cinéma, que tout le monde se sentent sur la même longueur d’onde. »

À lire aussi :

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Comment Patrick Cowley a reinventé le disco en inventant la sulfureuse Hi-NRG

Entre les années 1970 et 1980, les premiers pas de la libération homosexuelle et l’arrivée de la pandémie du VIH, la Hi-NRG, un dérivé électronique du disco inventé de toutes pièces par le producteur Patrick Cowley, fait danser les gays dans d’immenses clubs entre San Francisco, New York, Londres et Paris. Histoire d’un courant musical aux effluves de poppers, qui n’aura duré qu’une poignée d’années mais a complètement transformé la pop et la dance music.

Musique

Sound 83 : le nouvau mix de Vittos pour Antidote

L’artiste espagnol, dont le DJ set lors de la Desire Party d’Antidote a révélé tout le talent, est de retour avec un troisième mix exclusif pour MagazineAntidote.com. Listen to the beat.

Musique

Sound 82 : le nouvau mix de Vittos pour Antidote

Après avoir livré un DJ set incandescent lors de la dernière soirée d’Antidote (célébrant la sortie du numéro Desire), et dévoilé un premier mix composé en exclusivité pour notre site la semaine dernière, le jeune virtuose des platines Vittos est de retour cette semaine avec un second mix électronique inédit. Enjoy.

Musique

Sound 81 : le premier mix de Vittos pour Antidote

Après avoir livré un DJ set magnétique lors de la Desire Party célébrant la sortie de notre numéro printemps-été 2020, l’artiste espagnol Vittos s’apprête à dévoiler quatre mixes exclusifs sur Antidote (au rythme d’un par semaine), dont voici le tout premier. À écouter sans modération.

Musique

Bamao Yendé et Le Diouck explosent les frontières avec l’EP « 55 Degrees »

Le patron de Boukan Records dévoile un premier EP enregistré aux côtés de son acolyte Le Diouck, et s’impose définitivement comme le fervent défenseur d’une musique électronique brute, énergique et fiévreuse.

Musique

Interview : le rappeur emo-futuriste Laylow sort un album sur une intelligence artificielle

Persuadé à raison d’évoluer en marge d’un rap français obsédé par les streams, Laylow fait de son premier véritable album, « Trinity », une œuvre radicale où son verbe se fait économe, au service d’un univers extrêmement visuel. L’opus tire son nom d’une intelligence artificielle inventée, conseillant le rappeur dans sa vie émotionnelle. Rencontre.

Musique

lire la suite

> voir tout

Musique

Pourquoi il ne fallait pas rater la Desire Party d’Antidote