Blood Orange partage Angel’s Pulse, une nouvelle mixtape onirique

Article publié le 12 juillet 2019

Texte : Naomi Clément.
12/07/2019

Moins d’un après la sortie de son acclamé Negro Swan, le chanteur et producteur britannique est déjà de retour.

Le 24 août 2018, Devonté Hynes délivrait Negro Swan, son quatrième album sous le nom de Blood Orange. Un disque acclamé par la critique, dans lequel le Londonien désormais exilé aux États-Unis opérait, sur fond de hip-hop indé, R&B old school et de quelques touches de chillwave, une véritable introspection de sa personne. Porté par un panel de collaborateurs des plus éclectiques (de Caroline Polachek à Puff Daddy en passant par Kindness, Kelsey Lu, TeiShi ou encore A$AP Rocky) cet album constituait, comme le décrivait à l’époque l’intéressé, « une exploration de la dépression, un regard sincère sur l’existence et les angoisses persistantes des queers et des personnes de couleurs ».

Quelques mois après cette sortie, Devonté Hynes est désormais de retour avec Angel’s Pulse. Une nouvelle mixtape qui s’inscrit dans la nébuleuse envoûtante de Negro Swan. Il y a déjà ce nom, « Angel’s Pulse » (littéralement, « le pouls de l’ange »), qui exprime cette même idée de pureté, d’élégance, d’authenticité que la formule « Negro Swan ». Il y a la pochette aussi, qui capture avec poésie un intime moment dans le quotidien d’un homme noir. Mais il y a aussi et surtout ce son, aérien et émouvant, que l’artiste a commencé à façonner en 2016 avec l’album Freetown Sound. Sans oublier la présence d’une multitude d’artistes issus de pays, d’univers et de générations différentes, comme Toro y Moi, Tinashe, Gangsta Boo ou Justine Skye.

Dans un communiqué, Devonté Hynes explique que cette mixtape, qu’il a lui-même écrite, produite et mixée, vient clore le monde visuel et narratif qu’il avait ouvert avec Negro Swan. « J’ai pris l’habitude, au fil des années, de faire des disques que j’offre à mes amis, à des inconnus dans la rue, ou bien que je garde pour moi, décrypte-t-il. En général, ce genre de productions est fait directement après un album que je viens de sortir. Comme une sorte d’épilogue à ce qui a été fait avant. Cette fois… j’ai décidé de les sortir. » Et d’ajouter : « J’y mets autant de travail et d’attention que sur les albums que je sors, mais pour une raison ou une autre, je me suis borné à ne pas sortir les choses au rythme où je les faisais. Je suis plus vieux maintenant, je me rends compte que la vie est imprévisible et terrifiante… alors voilà les amis. » Nous n’avons plus qu’à nous laisser bercer.

Blood Orange sera en concert le 15 juillet prochain à l’Elysée Montmartre de Paris.

À lire aussi :

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Slipknot : « Puisque le monde a changé, le son de Slipknot se devait également d’évoluer »

Antidote a rencontré Jay Weinberg, le batteur du groupe américain depuis 2014 pour discuter des coulisses de The End, So Far, son dernier album sorti le 30 septembre, de sa quête d’indépendance, de la nécessité de se renouveler et de sa volonté de se diriger vers une forme d’art total, en arborant notamment des masques effrayant qui traduisent la frustration ressentie face au monde actuel.

Lire la suite

Redcar Upgrade

Alors que son prochain album « Redcar, les adorables étoiles » sortira le 11 novembre, le chanteur signe ici un texte intime et flamboyant. Rédigé après qu’il se soit luxé le genou au cours des répétitions, ce texte né durant le temps de repos imposé par cette blessure prend la forme d’une introspection poétique. Il reviendra en live au Cirque d’Hiver, les 9 et 10 novembre, à travers un spectacle qui s’annonce mémorable.

Lire la suite

Redcar Upgrade

In this intimate and flamboyant text, Redcar discusses his gender transition and the making of his third album, Redcar les adorables étoiles (Redcar the adorable stars), which he will perform live at the Cirque d’Hiver on November 9 and 10 as part of a new show that promises to be memorable. The Parisian singer wrote it after dislocating his knee in rehearsal, forcing him to take some time off which he used to indulge in a poetic introspection.

Lire la suite

Comment « Evergreen » est devenu le plus grand hit d’Omar Apollo grâce à TikTok

Issu de « Ivory », le tout premier album de l’artiste mexicano-américain, sorti le 8 avril dernier, le single « Evergreen » connaît un succès fulgurant depuis plusieurs semaines, notamment suite à sa percée sur le réseau social TikTok, où il a été utilisé sur près de 4 millions de posts, à l’heure où nous écrivons ces lignes. Retour sur l’ascension de ce morceau, présent depuis six semaines au sein du Billboard Hot 100.

Lire la suite

Pourquoi la musique 80’s s’impose dans la scène club berlinoise

Ils occupent de plus en plus de place dans les clubs techno berlinois depuis leur réouverture. Les genres musicaux des eighties, de l’italo-disco à la new wave, sont à nouveau sur le devant de la scène musicale, couplés à un come-back de looks vintage également inspirés par les années 80. Rencontre avec les acteurs de ce revival.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.