Tony Hawk Signature Line Browns Magazine Antidote

Icône de la culture skate des années 90, Tony Hawk se lance dans la mode

Photos : Anton Corbijn pour Tony Hawk’s Signature Line.
19/07/2019

Avec une première collection aux accents street disponible en exclusivité chez Browns, à Londres.

Figure emblématique du monde du skate, sur laquelle son ombre continue de planer, Tony Hawk vient de dévoiler les images de sa toute première ligne de vêtements baptisée « Tony Hawk’s Signature Line ». Une collection capsule composée de neuf pièces dont le lancement officiel a lieu ce vendredi soir dans la boutique Browns East, à Londres, où Tony Hawk dédicacera pour l’occasion des planches de skateboards. Inspirée par les moments clefs de la carrière du skateur professionnel, hoodies, sweat-shirts et T-shirts célèbrent les exploits de celui que l’on surnomme « The Birdman » et se déclinent du bleu ciel au noir en passant par le jaune fluo. 

Estampillées de clichés qui mettent en scène plusieurs figures réalisées par des skateurs, immortalisées par le célèbre photographe néerlandais Anton Corbijn – aussi à l’origine de nombreux clips pour Depeche Mode, Nirvana, Coldplay ou encore Joy Division -, les pièces de cette collection rendent hommage à l’influence de Tony Hawk sur la culture skate enrichie par son invention d’une cinquantaine de tricks au fil de sa carrière.

Célèbre pour ces derniers, Tony Hawk est considéré comme l’un des pionniers du « vertical skateboarding » et est entré dans l’histoire lors de sa participation à la Jam Session des X-Games en juin 1999, devenant le premier skateur à réaliser un « 900 », une figure aérienne considérée comme l’une des plus difficiles, qui consiste a s’élancer sur la rampe avant de décoller dans les airs pour enchainer trois rotations, deux premières à 360° suivies d’une autre à 180°. Pensée pour « les fans, les pionniers et les iconoclastes », la Tony Hawk Signature Line marque ainsi le vingtième anniversaire de ce trick que peu d’autres sont parvenus à reproduire

« Avec ce lancement, nous voulions donner aux fans de skate et de mode un aperçu de ma vie, en tant que skateur et en tant qu’homme » raconte cet adepte de sports extrêmes – qui a lancé le Boom Boom HuckJam, sa propre compétition en 2002 -, également père de famille, philanthrope et fondateur de The Tony Hawk Foundation, une association qui aide à la construction de skateparks dans des zones défavorisées. Après avoir été au centre de sa propre série de jeux vidéos, à l’âge de 51 ans Tony Hawk semble vouloir se lancer un nouveau challenge après un parcours déjà riche. 

À lire aussi :

À lire aussi :