Le vêtement fait scandale aux Arts Décoratifs

Article publié le 9 décembre 2016

Photo : Alexander McQueen automne-hiver 2009

De Jeanne d’Arc à Rick Owens, le Musée des Arts Décoratifs siècles explore avec « Tenue correcte exigée, quand le vêtement fait scandale » plusieurs siècles d’outrages mode.

Source ou emblème de révolution, qu’elle soit sociale ou sexuelle, pérenne ou éphémère, la mode a toujours interrogé et défié les règles du vestimentairement correct. Car moins futile qu’il ne peut en avoir l’air, le vêtement est une déclaration, flirtant parfois avec la provocation.

Dans ce registre, les robes « clochard » haute couture de John Galliano, les dysmorphies de Rei Kawakubo, ou, plus récemment, les créations très révélatrices du défilé Rick Owens, ont toutes suscité choc et stupeur. Et bien avant elles, mini-jupes, bikinis ou smokings féminins suffisaient à défrayer la chronique, pour des raisons sociales, religieuses ou politiques.

De gauche à droite : Thierry Mugler haute couture automne-hiver 1997, Rick Owens automne-hiver 2015

À ces multiples objets du scandales, inscrits dans l’histoire de la mode, le Musée des Arts Décoratifs dédie « Tenue correcte exigée, quand le vêtement fait scandale », une exposition rétrospective, du 14e siècle à aujourd’hui.

À travers 300 pièces et accessoires, le musée, sous le commissariat de l’historien Denis Bruna, interroge la représentation du corps au fil des époques, le bouleversement des normes vestimentaires et l’évolution de la notion de genre. Un parcours historique et transgressif.

L’exposition « Tenue correcte exigée, quand la mode fait scandale » est à découvrir au Musée des Arts Décoratifs de Paris jusqu’au 23 avril 2017.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote.

Lire la suite

« Demain est annulé… » : la nouvelle expo de la fondation groupe EDF explore les chemins de la sobriété

L’exposition gratuite « Demain est annulé… – de l’art et des regards sur la sobriété » rassemble les œuvres d’une vingtaine d’artistes français·es et internationaux·les invitant à repenser le modèle de notre société, au sein des 550 mètres carrés de l’espace de la Fondation groupe EDF, à Paris.

Lire la suite

Nike réinvente son emblématique ensemble Tech Fleece pour ses dix ans

Lancée il y a tout juste dix ans, la gamme « Tech Fleece » de Nike, composée de survêtements chauds, légers et polyvalents, taillés dans un tissu technique ultra-doux, s’améliore et se réinvente dans une version plus respectueuse de l’environnement, plus chaude et plus légère, qui se décline dans des coloris inédits.

Lire la suite

Christian Louboutin s’inspire du basketball et des années 90 pour sa nouvelle sneaker « Astroloubi »

Dévoilée en juin dernier lors de la Fashion Week homme printemps-été 2024 de Paris et photographiée dans le dernier numéro d’Antidote « Now or Never », la nouvelle paire de sneakers « Astroloubi » fusionne l’esthétique de la chaussure de basket des années 1990 et les codes emblématiques de la maison Louboutin, tels que la semelle rouge carmin et les détails cloutés.

Lire la suite

La maison Fendi invite Stefano Pilati pour sa collection hiver 2023/2024 « Friends of Fendi »

Après avoir collaboré avec Donatella Versace, Marc Jacobs ou encore le label Skims de Kim Kardashian, le directeur artistique des collections féminines de la maison romaine Kim Jones a fait appel au designer Stefano Pilati, avec qui il est ami, pour concevoir une collection explorant la notion de liberté. Antidote l’a photographiée sur l’actrice et mannequin Hari Nef pour son numéro automne-hiver 2023/2024. 

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.