Harley Weir, l’impératrice des sens

Article publié le 25 novembre 2016

Photos : Harley Weir courtesy of Chanel & i-D

Elle incarne une nouvelle génération de photographes de mode inspirée, sensible et engagée. À 27 ans, Harley Weir a déjà collaboré avec les plus grandes marques et signé des éditoriaux pour les magazines les plus prestigieux de l’industrie. Pour le projet The Fifth Sense de Chanel et i-D, elle capture cinq femmes aux visages aussi singuliers que leurs parcours.

Elles sont au nombre de cinq, toutes appartiennent au monde de l’art et sont passées sous l’objectif de la jeune photographe Harley Weir. Cette diplômée de la Central Saint Martins de Londres est partie, pour la plateforme The Fifth Sense de Chanel et i-D, à la rencontre de femmes qui, comme elle, incarnent une génération de créatives visionnaires et militantes.

La danseuse Manthe Ribane, originaire de Johannesburg, est devenue par l’intermédiaire de son art la porte-parole de la jeune scène créative sud-africaine.

Du haut de ses 27 ans, Harley Weir s’est imposée en cinq ans comme l’une des photographes de mode les plus talentueuses de sa génération. Ses portraits sensuels et intimistes, shootés à l’argentique et emprunts de l’esprit d’une jeunesse électrisante ont d’abord fait la renommée de sa page Tumblr. Aujourd’hui, elle signe pour les publications et les griffes les plus prestigieuses de l’industrie éditoriaux et campagnes saisissants.

À travers une série de portraits, un court-métrage et la publication d’un fanzine, la photographe raconte ici Zariya Allen, une poète de Los Angeles, Christine Sun Kim, une artiste sonore berlinoise, Momo Okabe, une photographe tokyoïte, Manthe Ribane, une danseuses sud-africaine et Oulaya Amamra, l’actrice française qui s’est récemment illustrée avec son premier rôle au cinéma dans la production acclamée Divines.

Du Japon à la côte ouest des États-Unis, ces figures aux profils et aux parcours singuliers ont pour dénominateur commun une féminité complexe, sensuelle et intense. Celle que la mythique fragrance N°5 de la maison Chanel distille dans le cou des millions de femmes qu’elle parfume, qu’elle a parfumées ou qu’elle parfumera demain.

La surdité de l’artiste sonore Christine Sun Kim l’a conduite à repousser les limites de ses capacités et les pouvoirs de ses sens.

Découvrez l’intégralité du projet et des contenus de The Fifth Sense
réalisés par i-D en partenariat avec Chanel sur thefithsense.i-d.co.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote.

Lire la suite

« Demain est annulé… » : la nouvelle expo de la fondation groupe EDF explore les chemins de la sobriété

L’exposition gratuite « Demain est annulé… – de l’art et des regards sur la sobriété » rassemble les œuvres d’une vingtaine d’artistes français·es et internationaux·les invitant à repenser le modèle de notre société, au sein des 550 mètres carrés de l’espace de la Fondation groupe EDF, à Paris.

Lire la suite

Nike réinvente son emblématique ensemble Tech Fleece pour ses dix ans

Lancée il y a tout juste dix ans, la gamme « Tech Fleece » de Nike, composée de survêtements chauds, légers et polyvalents, taillés dans un tissu technique ultra-doux, s’améliore et se réinvente dans une version plus respectueuse de l’environnement, plus chaude et plus légère, qui se décline dans des coloris inédits.

Lire la suite

Christian Louboutin s’inspire du basketball et des années 90 pour sa nouvelle sneaker « Astroloubi »

Dévoilée en juin dernier lors de la Fashion Week homme printemps-été 2024 de Paris et photographiée dans le dernier numéro d’Antidote « Now or Never », la nouvelle paire de sneakers « Astroloubi » fusionne l’esthétique de la chaussure de basket des années 1990 et les codes emblématiques de la maison Louboutin, tels que la semelle rouge carmin et les détails cloutés.

Lire la suite

La maison Fendi invite Stefano Pilati pour sa collection hiver 2023/2024 « Friends of Fendi »

Après avoir collaboré avec Donatella Versace, Marc Jacobs ou encore le label Skims de Kim Kardashian, le directeur artistique des collections féminines de la maison romaine Kim Jones a fait appel au designer Stefano Pilati, avec qui il est ami, pour concevoir une collection explorant la notion de liberté. Antidote l’a photographiée sur l’actrice et mannequin Hari Nef pour son numéro automne-hiver 2023/2024. 

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.