La collaboration coup de poing d’Omar Hassan et Golden Goose

Article publié le 19 juillet 2017

Photo : courtesy of Golden Goose Deluxe Brand

Toujours très proche de la scène artistique contemporaine, la griffe italienne Golden Goose Deluxe Brand s’associe avec l’artiste d’origines égyptienne et italienne Omar Hassan pour un projet unique autour de l’art et de la mode.

Gants de boxe recouverts de peinture sur les poings et vêtu d’un t-shirt griffé de la marque italienne, Omar Hassan exécute méthodiquement et vigoureusement une série de coups sur une large toile blanche. On lui promettait une florissante carrière de boxeur, mais c’est aujourd’hui dans ses ateliers que l’artiste frappe le plus souvent. En cause, un diabète qui aura détruit toutes ses chances de carrière sur les rings. Omar se fait alors un nom sur la scène milanaise artistique underground, expiant ses frustrations poings serrés pour créer des œuvres à l’énergie rédemptrice.

En 2011 et tout juste diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Brera, il est invité à exposer dans le pavillon italien de la Biennale de Venise avant de réaliser sa plus célèbre série, Breaking Through, exposée de Milan à Londres. Six ans plus tard, c’est encore à Venise qu’on le retrouve pour une nouvelle exposition, DO UT DES, présentée à l’église Santa Maria de la Misericordia en marge de la 57ème édition de la prestigieuse Biennale de Venise. L’occasion également pour l’artiste de joindre ses forces avec l’une des marques les plus dynamiques d’Italie : Golden Goose Deluxe Brand.

Passionné d’art depuis toujours, Alessandro Gallo – le fondateur de Golden Goose Deluxe Brand – n’a pas hésité à faire appel aux services inextinguibles d’Omar Hassan : « C’est une rencontre qui s’est faite très naturellement. Nous nous sommes tous deux très vite rendu compte que, par le biais de notre passion commune pour les arts et la mode, notre rencontre pourrait donner naissance à quelque chose d’unique », et à Omar Hassan d’ajouter : « Cette collaboration est le fruit de la passion pour l’art d’un collectionneur, celle d’Alessandro. Dès notre première rencontre, nous avons éprouvé un grand respect vis-à-vis de notre travail respectif qui est axé sur l’exclusivité. Nous étions sur la même longueur d’onde, ce qui a permis de jeter les bases de notre collaboration ». Le résultat du combat ? Deux nouvelles œuvres exclusives, en complément d’une collection capsule composée d’une version revisitée des iconiques sneakers de la griffe, ainsi que d’une paire de t-shirts.

Retrouvez toute l’actualité et les collections de la marque sur www.goldengoosedeluxebrand.com.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Rencontre avec les photographes de la nouvelle campagne CK One

La campagne one future #ckone rassemble un casting de jeunes Américain·e·s aux profils variés, reflétant toute la diversité des États-Unis, immortalisé·e·s par sept étoiles montantes de la photographie. Antidote s’est entretenu avec deux d’entre elles, dont l’œuvre s’inscrit au croisement de la quête esthétique et de l’activisme : Elliot Ross et Shan Wallace.

Pourquoi la figure du clown fascine le monde créatif ?

Des mèmes de Donald Trump déguisé aux blockbusters tels que Joker ou Ça, le personnage initialement comique du clown s’affirme désormais comme une figure dramatique, voire inquiétante. Une nouvelle stature qui inspire la mode, la musique et l’art contemporain, attirés par son aura sulfureuse.

ArtCulture

Femmes politiques aux États-Unis : les nouveaux habits du pouvoir

Kamala Harris mais aussi Alexandria Ocasio-Cortez et les autres membres du Squad dont elle fait partie, rejointes par de nouvelles élues au Congrès, incarnent une nouvelle idée du soft power vestimentaire. Symboles d’une classe politique recomposée, qui n’a jamais autant compté de femmes afro-américaines et hispaniques dans ses rangs, elles prennent le contrôle sur leur apparence, dictant leurs propres critères de respectabilité et d’empowerment – tout en se distinguant de l’establishment, encore largement dominé par la culture masculine.

À quand un enseignement décolonial de la mode ?

Loin d’être universel, le concept de mode renvoie à une pluralité d’imaginaires, d’esthétiques et de vécus invisibilisés par une histoire coloniale qu’une nouvelle génération appelle aujourd’hui à déconstruire – notamment via l’enseignement.

Découvrez la nouvelle collection d’Antidote automne-hiver 2020/2021

Antidote présente sa nouvelle collection de vêtements, comme toujours genderfree et entièrement vegan.

Pourquoi la mode investit-elle dans l’agriculture régénérative ?

Déconnectée des enjeux de développement durable pendant des années, la mode est poussée à agir par un nombre croissant de consommateur·rice·s qui exigent transparence et responsabilité éthique. L’agriculture régénérative (ou régénératrice), qui permet de préserver la biodiversité des sols et de lutter contre le réchauffement climatique, s’inscrit dès lors de plus en plus au cœur des débats liés à la mode responsable.

lire la suite

> voir tout

Mode

Réclamant un arrêt du décompte des votes à mesure que les chances de Donald Trump d’être réélu s’amenuisent, des républicain·e·s parfois armé·e·s ont essayé de s’introduire dans des centres de dépouillement

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.