Quel est le secret de fabrication des sneakers Golden Goose Deluxe Brand ?

Article publié le 26 janvier 2017

Share :

Photo : Golden Goose Deluxe Brand printemps-été 2017

La Superstar, sneaker iconique de Golden Goose Deluxe Brand, célèbre cette année 10 ans de savoir-faire, d’avant-gardisme et d’anticonformisme. La griffe vénitienne dévoile à travers un court-métrage inédit et explosif un très inattendu processus de fabrication.

Dans le cadre du biannuel Pitti Uomo dont la marque compte cette année parmi les invités de prestige, Golden Goose a quitté Venise – ville de sa fondation en 2000 par Francesca Rinaldo et Alessandro Galdo – pour Florence afin d’y organiser l’un des événements les plus attendus du salon.

« 2007 : The Star comes to Earth », dit une affiche dorée plaquée sur le mur de la Stazione Leopolda. C’est dans cette ancienne et gigantesque gare florentine, depuis transformée en espace événementiel, que Golden Goose Deluxe Brand a entrepris de célébrer les dix ans de sa sneaker phare : la Superstar. À cette occasion, la griffe dévoile un film anniversaire, drôle, explosif, inattendu et très réussi. « Avec ce court-métrage, nous essayons de souligner de façon amusante ce que sont les valeurs de la marque, soit l’artisanat, le savoir-faire et le travail nécessaire pour produire une paire de Superstar », justifie Roberta Benaglia, PDG du label.

Avec elle, le duo de créateurs à son origine faisait à ses clients internationaux la promesse novatrice d’une chaussure de rue réalisée avec les exigences d’un soulier traditionnel. À l’époque, le résultat – une sneaker de luxe unisexe à l’aspect volontairement usé – apparaît irrévérencieux. Dix ans plus tard, à l’heure du néo-pauvre et des sweats à capuche au prix d’une Clio, on l’admet avant-gardiste. « Nous ne suivons pas la tendance, nous nous trouvons juste aujourd’hui incarner ce que le marché demande : un produit décontracté et à la fois luxueux », ajoute la PDG.

« DE VENISE A VENICE »

Golden Goose a célébré les 10 ans de sa basket Superstar à Florence.

Cette décontraction, elle se retrouve jusque dans le déroulement de son événement anniversaire florentin. Ni gradin hiérarchisé, ni podium illuminé mais quatre cylindres monumentaux sur lesquels s’élance une troupe de skateurs en sneakers Superstars et coupe-vent lamés griffés de l’étoile signature du label. Cratère lunaire ou skatepark de Venice Beach ? Un peu des deux.

« L’une des inspirations principales de la marque est le skateboard américain, explique Roberta Benaglia. Nous aimons l’idée « de Venise à Venice » pour parler de la trajectoire de la marque. Golden Goose est née à Venise en Italie en s’inspirant des USA. Et c’est aussi aujourd’hui un pays qui compte pour nous de plus en plus commercialement parlant. »

Golden Goose printemps-été 2017

15 ans après sa création, la marque est aujourd’hui présente à l’échelle internationale dans un réseau de points de vente prestigieux mais aussi avec l’ouverture d’une myriade de boutiques, de Tokyo à Beirut en passant par Paris dont le flagship a ouvert en 2014 sur le quai Malaquais du 6e arrondissement de la capitale.

Toutes recevront bientôt, pour l’anniversaire de la Superstar, une édition limitée de la basket ainsi qu’un distributeur doré. Ce qui aurait pu être une œuvre de l’artiste suisse Sylvie Fleury, spécialisée dans le détournement d’objets de consommation de masse, présentera une sélection de produits signés Golden Goose disponibles exclusivement à l’achat via ce dispositif unique en son genre. Et Golden Goose n’a pas fini de nous surprendre.

Retrouvez l’ensemble de la collection Golden Goose Deluxe Brand sur le site de la marque ainsi que dans les points de vente du label.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Comment les mythiques Blitz Kids ont réinventé la mode et la musique

En deux petites années, entre 1979 et 1980, du côté du quartier de Covent Garden à Londres, une soirée organisée tous les mardis soir au sein du minuscule Club Blitz a changé la face de Londres, de la mode, de la pop music, lancé la vague baroque et fière des Nouveaux Romantiques, et renvoyé définitivement l’uniforme des punks au rayon vintage. Retour vers le futur.

Neith Nyer reverse tous les bénéfices de sa nouvelle collection en faveur des trans noirs brésiliens

Fondé en 2015 par Francisco Terra, le label Neith Nyer fait son retour en grande pompe avec « Globe of Death ». Une collection inaugurant le projet « Neith Nyer Artisanal », né d’une collaboration entre le designer brésilien et une flopée de créatifs, dont la totalité des bénéfices sera reversée à Casa Chama, une association brésilienne qui lutte pour faire valoir les droits des personnes noires et transgenres.

Les algorithmes peuvent-ils prévoir la mode du futur ?

Avec le basculement vers le tout-digital, la data et les prédictions s’apprêtent à jouer un rôle décisif dans la relance des secteurs de la mode et du luxe. Comme dans chaque crise, les rapports de force évoluent et le recours aux algorithmes, bien qu’encore perçus comme opposés à la création, s’intensifie. D’abord pour rassurer, ensuite pour tenter de prévoir l’avenir.

Série mode : 2 Moncler 1952, Issue d’Antidote : DESIRE

Découvrez les pièces parmi les plus marquantes de l’été 2020 dans cette série mode inédite issue du nouveau numéro d’Antidote photographié par Ferry van der Nat, avec Chanel, Balenciaga, Versace, Lacoste, Ann Demeulemeester, Rombaut. Commandez dès maintenant Antidote : DESIRE sur notre eshop au prix de 15€.

Série mode : les looks de Richard Gallo reconstitués en exclusivité pour Antidote

Publiée dans le numéro printemps-été 2020 d’Antidote, cette fashion story dédiée à Richard Gallo mêle pièces d’archives issues de son vestiaire et looks reconstitués à partir de photographies, arborés par Tyrone Dylan.

Découvrez la sixième série mode de Ferry van der Nat issue d’Antidote : DESIRE

Découvrez les pièces parmi les plus marquantes de l’été 2020 dans cette série mode inédite issue du nouveau numéro d’Antidote photographié par Ferry van der Nat, avec Versace, Balenciaga, Louis Vuitton, Marine Serre, Christian Louboutin, Miu Miu ou encore Andreas Kronthaler for Vivienne Westwood. Commandez dès maintenant Antidote : DESIRE sur notre eshop au prix de 15€.

Fresh NewsMode

lire la suite

> voir tout

Fresh NewsMode

Rencontre avec Juan Alvear, le nail artist favori des popstars