Yeezy Season 5 : la nouvelle collection applaudie de Kanye West

Article publié le 16 février 2017

Texte : Edouard Risselet
Photo : Yeezy Season 5

Après quatre saisons unanimement moquées par la presse, Kanye West obtient gain de cause avec Yeezy Season 5. Cette dernière collection aux airs de revanche et toujours signée en collaboration avec Adidas s’inspire des années 1990, de Los Angeles et de Martin Margiela. Revue en images.

Entre l’attaque de sa femme à Paris, son hospitalisation, un défilé fustigé, l’annulation de ses concerts et de multiples autres frasques, l’année 2016 ne l’avait pas épargné. Tout est apparemment rentré dans l’ordre pour Kanye West dont les seuls stigmates apparents du burn out sont la décoloration et les signes du culte voué à Martin Margiela – il avait posté, en l’espace de deux jours, près d’une centaine de photos extraites de lookbooks Maison Margiela période Martin et Mark Borthwick.

Les première silhouettes de Yeezy Season 5, présentées mercredi 15 février 2017 dans le cadre de la Fashion Week de New York, en complet denim bleached et boots beige rappellent, sans prétendre à la coïncidence, les années 1990 de la maison éponyme du créateur belge. Puis les pièces fondatrices du vestiaire Yeezy, à l’instar de la parka et de la bottines militaires, du manteau en shearling ou du hoodie oversize se mélangent à de larges mailles intarsia.

Trente-et-un looks pertinents portés par un casting plus adroit que les saisons précédentes. Pour l’automne-hiver 2017, le rappeur de Calabasas a préféré éviter un énième scandale  et s’en est tenu aux protocolaires vingt minutes de retard et à un final en bonne et due forme avec file indienne de mannequins aux profils divers. À grand renfort de concessions respectives, New York et l’industrie semblaient finalement prêts à adouber West. Lui a préféré rester en coulisses.

YEEZY SEASON 5

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

L’horloger Jaeger-LeCoultre collabore avec le typographe star Alex Trochut dans le cadre de son projet de dialogues artistiques « Made of Makers »

Dans le cadre de son programme « Made of Makers », initié cette année, l’horloger a fait appel aux talents du graphiste catalan Alex Trochut. Célèbre pour son approche expérimentale de la typographie et créateur de textes-images, ce dernier a conçu un alphabet Art Déco pour la maison suisse qui vient compléter l’offre de personnalisation de la montre Reverso, modèle emblématique de Jaeger-LeCoultre dont le boîtier pivote et sur lequel il est possible de graver ses initiales.

Lire la suite

L’édito de Maxime Retailleau, rédacteur en chef du nouveau numéro d’Antidote

La révolution du Care

Lire la suite

Fecal Matter : « On espère pouvoir continuer à être nous-mêmes sans nous faire tuer »

Les designers, make-up artists et DJs Hannah Rose Dalton et Steven Raj Bhaskaran, plus connu·e·s sous le nom de leur duo pluridisciplinaire Fecal Matter, reviennent dans cet entretien sur les origines de l’esthétique « alien glamour » qu’il·elle·s arborent au quotidien – malgré les insultes, les menaces de mort et la violence physique auxquels il·elle·s se trouvent confronté·e·s –, racontent comment l’amour qu’il·elle·s se portent mutuellement leur a donné le courage de pleinement s’assumer, et expliquent pourquoi leurs looks provocateurs constituent un manifeste en faveur de la tolérance.

Lire la suite

Fecal Matter : « We hope we can continue to be ourselves without being killed »

The designers, make-up artists, and DJs Hannah Rose Dalton and Steven Raj Bhaskaran, better known as the multidisciplinary duo Fecal Matter, discuss the origins of the « alien glamour » aesthetic they sport daily despite the insults, death threats, and physical violence they face; talk about how their love for each other has given them the courage to be themselves; and explain why their provocative style constitutes a manifesto for tolerance.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.