Contouring, DIY, gender fluidity : et si Boy George avait tout inventé ?

Article publié le 24 mai 2016

Texte : Violaine Schütz

Bien avant l’ère du gender fluid, Boy George était l’icône beauté ultime. Symbolisant à merveille l’art flamboyant de l’androgynie dans la pop des années 80, la new wave et le mouvement néo-romantique, son manuel de « maquillage et de look » sorti en 1984 n’a pas pris une ride.

À travers ses tenues ostentatoires et son maquillage outrancier, Boy George incarnait à lui seul la folie hédoniste des 80’s, où les mélanges stylistiques les plus déjantés étaient farouchement encouragés. On se souvient au même moment de Dead Or Alive ou d’Adam And The Ants qui piochaient sans vergogne dans le vestiaire féminin tout comme dans celui du théâtre et du cabaret.

Le chanteur de Culture Club était, dix ans après la création de la figure glam rock Ziggy Stardust par Bowie, s’imposait comme le nouveau sex-symbol et icône de mode d’une génération, aussi bien auprès des hommes que des femmes.

Cet esprit anti conventionnel changeait de coupes et de couleurs de cheveux sans arrêt, pratiquait un maquillage bariolé inspiré par le kabuki, sortait en total look Chanel ou punk, mettait des rubans et des turbans dans sa crinière ou posait des autocollants sur son visage. Il soignait également toujours les détails. Il arborait ainsi des lunettes de soleil originales, des chaussures à plateforme et des chapeaux fous et portait mieux que quiconque l’accumulation de badges et d’accessoires en tout genre.

Le livre Boy George Fashion & Make up est sorti en 1984.

Dans le livre Boy George Fashion & Make up sorti en 1984 (qui fut peu après traduit en français aux éditions Encre sous le nom de Le look de Boy George), on apprend comment se fabriquer (patrons à l’appui) un blazer ou un kimono oversize. On peut aussi copier le maquillage de l’interprète de « Karma Chameleon » qui pratiquait avant les Kardashian le contouring, via des tutos beauté détaillés. Le bouquin montre surtout que l’audace et la confusion des genres restent l’arme de séduction massive en matière de look.

Mélangeant des vêtements de diva kitsch à des costumes de dandy chic anglais, il ne s’interdisait absolument rien. Une des meilleures leçons à retenir ? Mixer les imprimés sans avoir peur de la faute de goût. Et toujours se démarquer. On trouve dans cette ode à la différence aussi pas mal d’idées à piquer pour une virée aux soirées House Of Moda ou aux Sale, et briller de mille feux.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Slipknot : « Puisque le monde a changé, le son de Slipknot se devait également d’évoluer »

Antidote a rencontré Jay Weinberg, le batteur du groupe américain depuis 2014 pour discuter des coulisses de The End, So Far, son dernier album sorti le 30 septembre, de sa quête d’indépendance, de la nécessité de se renouveler et de sa volonté de se diriger vers une forme d’art total, en arborant notamment des masques effrayant qui traduisent la frustration ressentie face au monde actuel.

Lire la suite

Redcar Upgrade

Alors que son prochain album « Redcar, les adorables étoiles » sortira le 11 novembre, le chanteur signe ici un texte intime et flamboyant. Rédigé après qu’il se soit luxé le genou au cours des répétitions, ce texte né durant le temps de repos imposé par cette blessure prend la forme d’une introspection poétique. Il reviendra en live au Cirque d’Hiver, les 9 et 10 novembre, à travers un spectacle qui s’annonce mémorable.

Lire la suite

Redcar Upgrade

In this intimate and flamboyant text, Redcar discusses his gender transition and the making of his third album, Redcar les adorables étoiles (Redcar the adorable stars), which he will perform live at the Cirque d’Hiver on November 9 and 10 as part of a new show that promises to be memorable. The Parisian singer wrote it after dislocating his knee in rehearsal, forcing him to take some time off which he used to indulge in a poetic introspection.

Lire la suite

Comment « Evergreen » est devenu le plus grand hit d’Omar Apollo grâce à TikTok

Issu de « Ivory », le tout premier album de l’artiste mexicano-américain, sorti le 8 avril dernier, le single « Evergreen » connaît un succès fulgurant depuis plusieurs semaines, notamment suite à sa percée sur le réseau social TikTok, où il a été utilisé sur près de 4 millions de posts, à l’heure où nous écrivons ces lignes. Retour sur l’ascension de ce morceau, présent depuis six semaines au sein du Billboard Hot 100.

Lire la suite

Pourquoi la musique 80’s s’impose dans la scène club berlinoise

Ils occupent de plus en plus de place dans les clubs techno berlinois depuis leur réouverture. Les genres musicaux des eighties, de l’italo-disco à la new wave, sont à nouveau sur le devant de la scène musicale, couplés à un come-back de looks vintage également inspirés par les années 80. Rencontre avec les acteurs de ce revival.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.