10 artistes à voir sur scène cet été

Article publié le 3 août 2016

Texte : Sophie Rosemont
Photo : Daniel Sannwald pour Magazine Antidote : The Digital Issue

À Paris, en France, à l’étranger : tout est bon pour prendre sa voiture, son billet d’avion ou de train puis de filer écouter les artistes qui font vibrer nos cœurs depuis des années ou, au contraire, qui se sont récemment imposés dans nos playlists.

RÉVÉLATION POP MODERNE : GRAND BLANC

Il suffit d’écouter « L’amour fou » pour comprendre que Grand Blanc est l’un des groupes de pop français les plus excitants du moment. Chantée dans la langue de Molière, mélangeant la new-wave des années 80, le garage des années 90 et l’électro-pop d’aujourd’hui, la musique de ce quatuor originaire de Metz est mélancolique tout en étant entraînante. En a témoigné l’excellente réception de son premier album, Mémoires Vives. A découvrir le 8 août au festival la Déferlante d’été aux Sables d’Olonne, le 19 août au festival Pantiero de Cannes, le 20 à Château Sonic, à Brenthonne, le 27 à Rock en Seine, le 28 dans le cadre du Cabaret vert, à Charleville-Mézières.

LE PAPE DE DETROIT IN THE HOUSE : CARL CRAIG

On ne présente plus le DJ, musicien et producteur qui a fait la gloire de la scène techno de Detroit. Toujours à la tête de son label électro Planet E, créé en 1991, Carl Craig n’aime pas trop rester longtemps dans sa tanière et parcourt cet été les dance-floors des quatre coins de la planète. Au programme : du beat, du beat et du beat. Préparons-nous à transpirer beaucoup et à lever les bras très haut le 4 août aux Plages électroniques de Cannes, les 9 août et 11 août à Ibiza, le 20 août à Nordstern, en Suisse, le 27 au R33 de Barcelone, le 28 août à Leeds, Angleterre, et le 30, encore à Ibiza – guère surprenant pour un roi des platines.

INDIE POP MADE IN SCOTLAND : BELLE & SEBASTIAN

Un nom délicieusement estampillé madeleine de Proust, des mélodies qui n’en finissent pas de nous charmer, une atmosphère plus british tu meurs et une pérennité assez improbable : depuis les années 90, Belle & Sebastian s’avère être une valeur sûre de la scène pop-rock classy. Et plus encore, comment le déclare le leader du groupe, Stuart Murdoch : « Nous avons le même objectif que n’importe quelle personne sensée : rendre notre environnement meilleur. Faire danser est un bon début. » On ne va donc pas les louper le 12 août à la Route du Rock de Saint-Malo, le 14 aout à Deurne, en Belgique, le 19 août au festival Bodo et le 27 à Stockholm, en Suède.

REINE DES POP STARS : RIHANNA

Le Anti World Tour est encore en action ! Tandis qu’une boutique éphémère dédiée à Rihanna a fait vibrer la capitale du 25 au 30 juillet, la chanteuse continue sa tournée mondiale qui prend des allures de grande messe pop. Attention cependant : excédée par l’attitude de certains spectateurs sur ses dernières dates, elle interdit formellement qu’on joue à Pokemon Go pendant ses concerts. Qu’on se le tienne pour dit. Le 30 juillet et le 2 août à Berlin, le 10 août à Vienne, le 11 août à Sziget, Hongrie, le 12 à Zurich, le 20 à Staffordshire, Angleterre, le 21 à Chelmsford, Angleterre.

VIRTUOSE VIREVOLTANT : CHASSOL

Ce musicien hors norme bénéficie de l’oreille absolue et fait preuve d’une virtuosité instrumentale qui en laisse plus d’un bouche bée. Résultat, il évolue depuis des années au sein de la scène pop française : Sébastien Tellier a fait appel à lui pour des arrangements, Canal + pour des bandes sons de séries, Gaumont pour son thème musical, etc. En solo, il crée des pièces sonores inclassables. Nola Chérie, trip dans les rues de la Nouvelle-Orléans, Indiamore, qui plonge l’auditeur dans les couleurs de l’Inde ou Big Sun, où l’on découvre le soleil brûlant antillais… Offrant des lives aussi imagés qu’harmoniques, Chassol sera au Baléapop de Saint-Jean de Luz le 24 août, au Feerien de Bruxelles le 25, le 29 au Billboard live de Tokyo, Japon, et le 31 au Billboard Live d’Osaka.

CHANTEUSE 5 ÉTOILES : JAIN

Quand on demande à Jain de résumer son premier album, elle répond : « éclectique, joyeux et dansant ». Bon résumé, en effet, de Zanaka (qui signifie « enfant » en malgache) dont la pop multicolore a déjà été récompensée d’un disque d’or. A 24 ans, la chanteuse française élevée en Afrique et au Moyen-Orient s’illustre presque tous les soirs sur scène, et son énergie, on peut vous le certifier, est franchement contagieuse. Il faut donc aller danser sur ses hits en puissance le 6 août au festival Ronquières, en Belgique, le 7 aout au théâtre de plein air de Colmar, le 12 août au Sziget Festival, en Hongrie, le 13 au Summertime festival, en Suisse, avant de la retrouver cet automne entre l’Europe et l’Amérique… Petite Jain devient grande !

DUO ROCK ET SEXY : THE LAST SHADOW PUPPETS

Après huit ans à piétiner d’impatience quant à un nouvel album, Alex Turner, éminent chanteur des Arctic Monkeys et Miles Kane (ex Rascals s’illustrant en solo) nous sont enfin revenus avec l’un des plus beaux albums rock de l’année, Everything You’ve Come To Expect. Rétro, langoureux, ensoleillé, aussi bien influencé par Gainsbourg que par Scott Walker ou les Beach Boys… Sur scène, le duo rivalise de sex-appeal et joue la carte des crooners irrésistibles. On s’attend donc une nouvelle fois à succomber le 6 aout au Outside Land Festival de San Francisco, le 16 à Sziget, en Hongrie, et le 26 à Rock en Seine.

LES PARRAINS DE LA FRENCH TOUCH : AIR

Cette année, ce sont les 20 ans de Moon Safari, l’un des albums cultes de la French Touch qui révéla au reste du monde le pouvoir de l’électro française. En 2016, le pouvoir quasi médicinal de AIR, qui fête son anniversaire avec un best-of, Twentyears, et une tournée mondiale où Nicolas Godin et Jean-Benoît Dunckel rejouent leurs pépites à la fois orchestrales et synthétiques telles « Sexy Boy », « Cherry Blossom Girl » ou encore « Don’t Be Light ». Le 6 août, ils seront au Outside Lands Festival à San Francisco et le 27 au Fyf Fest à Los Angeles. Une raison supplémentaire de traverser l’Atlantique.

POP ENTRE GRIS CLAIR ET GRIS FONCÉ : M83

Avec son nouvel album, Junk, Anthony Gonzalez alias M83 a tapé un grand coup dans la fourmilière : exit la pop tubesque, place aux expérimentations ludiques. Quitte à perdre en chemin certains de ses aficionados. Désormais installé à Los Angeles, le musicien niçois ne s’inquiète pas : sur scène, il tient toujours le haut du pavé avec des live ultra fédérateurs… On pourra le voir le 31 juillet à Osheaga, au Canada, le 11 au Way out Festival à Gothenburg, en Suède, le 15 au festival de Sziget, en Hongrie, le 18 au Frequency à St Polten, en Autriche, le 19 à Pukkelpop à Hasselt, en Belgique, le 24 au Zurich Openair, en Suisse, le 25 au Cabaret vert, à Charleville-Mézières, le 26 à Todays Festiva à Turin, en Italie… Le tout avant un grand tour des Etats-Unis (M83vit désormais à Los Angeles) et une dernière date le 28 novembre au Zénith de Paris.

LÉGENDE VIVANTE DU PUNK : IGGY POP

Cet été, l’ex chanteur des Stooges s’est offert deux mois de vacances en France (not bad). Après un mois de juillet déjà bien rempli, il sera le 14 août à la Fête du bruit de Landerneau et le 26 à Rock en Seine, dont il est l’une des têtes d’affiche. On vous prévient : sur scène, l’Iguane ne contredit pas sa légende malgré ses 69 ans, finissant ses performances électriques torse nu et dans un état second. D’autant plus que son dernier album en date, Post Pop Depression, mis en boîte avec Josh Homme, offre un bel aperçu de son rock ravageur. Prêts à hurler en chœur « I want to be your dooooog » ?

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

lire la suite

voir tout

Hotspots

Go Off : le nouveau clip explosif de M.I.A.

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.