Jeff Koons revisite les maîtres de la peinture pour Louis Vuitton

Article publié le 12 octobre 2016

Photo : Louis Vuitton

L’artiste new-yorkais poursuit sa collaboration avec Louis Vuitton en transposant des oeuvres de Turner, Gauguin ou encore Monet sur des sacs iconiques de la Maison.

Jeff Koons avait déjà collaboré avec Louis Vuitton pour leur première collection Masters en avril dernier, s’appuyant sur sa série de tableaux Gazing Balls : des reproductions grand format d’œuvres de peintres parmi les plus reconnus. Après Léonard de Vinci et sa Joconde, Le Titien, Rubens, Fragonard ou Van Gogh, Masters II se tourne cette fois vers Turner, Boucher, Manet, Gauguin, Poussin ou encore Monet

Leurs toiles ont inspiré de nouveaux imprimés à retrouver prochainement sur les sacs les plus célèbres de la Maison française : du Speedy au Neverfull en passant par le Keepall. Louis Vuitton, qui vient d’inaugurer son nouveau magasin amiral sur la Place Vendôme, réaffirme ici son désir de renforcer les liens entre art et mode, après avoir travaillé avec d’autres grands artistes contemporains par le passé, dont Stephen Sprouse, Takashi Murakami et Yayoi Kusama.

La collection Masters II de Louis Vuitton en collaboration avec Jeff Koons sera disponible à partir du 27 octobre 2017.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

La lingerie féminine s’émancipe des diktats

Une nouvelle vague de designers remet en question les standards corporels de beauté à travers leurs pièces de lingerie avant-gardistes, défaites des impératifs patriarcaux liés au male gaze.

Rencontre avec les photographes de la nouvelle campagne CK One

La campagne one future #ckone rassemble un casting de jeunes Américain·e·s aux profils variés, reflétant toute la diversité des États-Unis, immortalisé·e·s par sept étoiles montantes de la photographie. Antidote s’est entretenu avec deux d’entre elles, dont l’œuvre s’inscrit au croisement de la quête esthétique et de l’activisme : Elliot Ross et Shan Wallace.

Femmes politiques aux États-Unis : les nouveaux habits du pouvoir

Kamala Harris mais aussi Alexandria Ocasio-Cortez et les autres membres du Squad dont elle fait partie, rejointes par de nouvelles élues au Congrès, incarnent une nouvelle idée du soft power vestimentaire. Symboles d’une classe politique recomposée, qui n’a jamais autant compté de femmes afro-américaines et hispaniques dans ses rangs, elles prennent le contrôle sur leur apparence, dictant leurs propres critères de respectabilité et d’empowerment – tout en se distinguant de l’establishment, encore largement dominé par la culture masculine.

À quand un enseignement décolonial de la mode ?

Loin d’être universel, le concept de mode renvoie à une pluralité d’imaginaires, d’esthétiques et de vécus invisibilisés par une histoire coloniale qu’une nouvelle génération appelle aujourd’hui à déconstruire – notamment via l’enseignement.

Découvrez la nouvelle collection d’Antidote automne-hiver 2020/2021

Antidote présente sa nouvelle collection de vêtements, comme toujours genderfree et entièrement vegan.

Pourquoi la mode investit-elle dans l’agriculture régénérative ?

Déconnectée des enjeux de développement durable pendant des années, la mode est poussée à agir par un nombre croissant de consommateur·rice·s qui exigent transparence et responsabilité éthique. L’agriculture régénérative (ou régénératrice), qui permet de préserver la biodiversité des sols et de lutter contre le réchauffement climatique, s’inscrit dès lors de plus en plus au cœur des débats liés à la mode responsable.

lire la suite

> voir tout

Mode

Réclamant un arrêt du décompte des votes à mesure que les chances de Donald Trump d’être réélu s’amenuisent, des républicain·e·s parfois armé·e·s ont essayé de s’introduire dans des centres de dépouillement

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.