Les sons de la semaine : M.I.A, The Raconteurs, Teyana Taylor, 21 Savage, H.E.R, The-Dream

Article publié le 21 décembre 2018

Texte : Naomi Clément.
21/12/2018

Parmi les faits qui ont marqué l’actualité musicale de cette semaine ? Le come-back de The Raconteurs (le groupe de Jack White), une nouvelle performance envoûtante de la chanteuse H.E.R., un nouveau clip de Teyana Taylor, un inédit de M.I.A et un triple album de The-Dream.

M.I.A. exhume le clip de « Reload », une chanson écrite en 2004

Une semaine après la sortie de MATANGI / MAYA / M.I.A., un documentaire qui retrace vingt-deux ans de sa vie mouvementée, M.I.A. exhume aujourd’hui « Reload », un titre écrit il y a quatorze ans avec Justine Frischmann (chanteuse du groupe de pop-rock britannique Elastica) qu’elle accompagne au passage d’un clip aussi lo-fi que rétro.

Baignée dans des tons orangés, cette vidéo aurait selon NME été tournée en 2004 dans la cave de Justine Frischmann, que M.I.A. aurait rencontrée à Londres cinq ans plus tôt avant d’emménager à ses côtés dans un appartement. Une plongée authentique dans le début des années 2000, qui ravira les plus nostalgiques d’entre nous.

Après un hiatus de dix ans, The Raconteurs signe son retour

On les croyait disparus. Et pour cause : Jack White, Brendan Benson, Jack Lawrence et Patrick Keeler, qui forment ensemble The Raconteurs, n’avaient rien sorti leur second opus Consolers of The Lonely en 2008. Après un silence d’une décennie donc, le supergroupe de rock américain est finalement de retour avec deux nouveaux singles : l’énergique « Sunday Driver », qui se lit comme une invitation au voyage, et le délicieux « Now That You’re Gone », davantage mélancolique.

Deux morceaux qui, selon plusieurs médias américains dont le Rolling Stone, constitueraient les deux premiers titres extraits du prochain album de The Raconteurs, à paraître dans le courant de l’année 2019.

Teyana Taylor partage le clip de « Gonna Love Me (Remix) »

Le 23 juin dernier, Teyana Taylor offrait K.T.S.E., son deuxième album. Porté par le single « Gonna Love Me », ce disque de sept titres, entièrement produit par Kanye West dans le cadre de ses « Wyoming Sessions » (dont ont également découlé Daytona, Ye, Kids See Ghosts et Nasir), confirmait le talent d’auteure-compositrice de l’Américaine, jusqu’alors principalement connue pour son apparition dans le clip captivant de “Fade” de Yeezy.

À présent, Teyana Taylor partage la vidéo de « Gonna Love Me (Remix) », une nouvelle version du morceau « Gonna Love Me », sur laquelle on retrouve les rappeurs Ghostface Killah, Raekwon et Method Man. Réalisé par Teyana Taylor, ce clip nous plonge au cœur d’une relation d’amour tumultueuse entre la chanteuse et Ghostface Killah, qui alternent ici entre moments de complicité et intenses disputes. Véritable ode à l’amour, le clip est dédié à Kim Porter, l’ex-compagne de P. Diddy subitement décédée le 15 novembre dernier.

21 Savage offre enfin son nouvel album : I am > I Was

Après avoir participé aux albums ASTROWORLD de Travis Scott (« NC-17 ») et NOT ALL HEROES WEAR CAPES de Metro Boomin (« Don’t Come Out The House», « 10 Freaky Girls » et « No More »), 21 Savage conclut l’album en beauté en dévoilant son nouvel album solo : I am > I Was. Initialement prévu pour le 7 décembre, ce disque de 15 titres est l’un des projets les plus attendus de l’année. Il succède à Issa Album, le tout premier album du rappeur sorti il y a seulement un an.

H.E.R., toujours plus ensorcelante dans les studios de COLORS

H.E.R. n’en finit plus de nous envoûter. Quelques jours après son « Tiny Desk Concert » pour NPR, la mystérieuse chanteuse est aujourd’hui de passage dans les studios de COLORS pour interpréter « Carried Away », l’un des titres les plus forts de son dernier EP I Used to Know H.E.R. – Part. 2 sorti le 2 novembre dernier.

Immergée dans une pièce noyée de bleu, cachée derrière d’imposantes lunettes rondes, Gabriella « Gabi » Wilson a une nouvelle fois fait état de son immense talent d’interprète, qui fait d’elle l’un des grands espoirs de la scène R&B américaine.

La jeune femme, aujourd’hui âgée de 21 ans, est d’ailleurs nommée dans cinq catégories différentes aux Grammy Awards 2019, dont celle du « meilleur nouvel artiste » et celle de « l’album de l’année » pour son opus H.E.R..

The-Dream sort un triple album : Sextape vol. 1, vol. 2, vol. 3

Un an après Genesis, The-Dream est de retour avec un projet des plus colossaux. Ce vendredi 21 décembre, le producteur et chanteur de 41 ans, figure majeure de la scène R&B américaine (il a notamment participé à l’écriture des hits « Ride » de Ciara, « Umbrella » de Rihanna et « Single Ladies (Put a Ring on It) » de Beyoncé), sort en effet son septième projet solo : Ménage à Trois: Sextape Volume 1, Sextape Volume 2, and Sextape Volume 3.

Constitué d’un total de 38 morceaux, ce triple album se présente comme une véritable déclaration d’amour au R&B. Dans un entretien récemment accordé à Billboard Magazine, The-Dream expliquait d’ailleurs à ce sujet : « [Ménage à Trois: Sextape Volume 1, Sextape Volume 2, and Sextape Volume 3], c’est le journal intime de mon amant et moi-même – un traitement subjectif du monde du R&B. » À savourer ci-dessous.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Nathy Peluso : « La musique, c’est de l’entertainment : il faut permettre aux gens de s’amuser »

Souvent comparée à Rosalía, la chanteuse et rappeuse argentine de 27 ans Nathy Peluso sort grandie de ce rapprochement avec l’interprète du tube « Malamente », avec laquelle elle partage sa langue maternelle et une liberté de ton mais dont elle parvient à se démarquer grâce à ses influences hip-hop, jazz ou salsa et sa faculté à incarner différents personnages. Jeune femme charismatique, enthousiaste, qui assume son corps et compose des morceaux festifs taillés pour surmonter la grisaille du quotidien, Nathy Peluso dispose d’une énergie communicative, que ce soit sur la scène du festival We Love Green sur laquelle se produisait récemment ou à travers ses clips à l’esthétique ultra-léchée. Sa musique, quant à elle, est aussi envoûtante que son regard vairon. Rencontre.

Lire la suite

Charli XCX : « Mon revirement actuel est sans doute le plus extrême que j’aie jamais fait »

À l’occasion de la sortie de son cinquième album, CRASH, en mars 2022, la chanteuse britannique Charli XCX a dévoilé une nouvelle persona à la fois sombre et sensuelle, réaffirmant sa capacité à se réinventer. Dans cette interview, elle revient sur son évolution artistique et son détachement du courant hyperpop, évoque sa relation contrastée avec ses fans et explique comment l’autodérision lui a permis de se protéger au cours de sa carrière.

Lire la suite

Yanis : « En tant que personne trans, on n’a peut-être jamais eu autant besoin d’être des porte-drapeaux »

À 33 ans et après cinq ans d’absence, YANIS fait son grand retour avec un EP, Solo, où iel évoque son coming-out trans non-binaire, la relation conflictuelle avec son père et le besoin presque vital de n’écouter que ses obsessions, artistiques et personnelles. Autant de thèmes sur lesquels iel revient le temps d’une interview guidée par la sincérité, menée à l’occasion de la sortie de son nouveau projet musical, ce vendredi 25 février. 

Lire la suite

Interview avec Kali Uchis, queen du R’n’B latino-américain

En une poignée d’années, l’Américano-Colombienne Kali Uchis s’est imposée comme l’une des artistes les plus fascinantes de sa génération. En cause ? Une musique ensorcelante qui conjugue héritage et modernité à la perfection, tout en transcendant les barrières culturelles.

Lire la suite

Interview with Kali Uchis, queen of Latin American R’n’B

In a matter of just a few years, Colombian American artist Kali Uchis has established herself as one of the most fascinating artists of her generation. How? Through bewitching music that perfectly combines heritage and modernity while transcending cultural barriers.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.