Les sons de la semaine : Gesaffelstein, Mac DeMarco, Billie Eilish, Juice Wrld, Tayla Parx et Yung Lean

Article publié le 8 mars 2019

Share :

Texte : Naomi Clément.
08/03/2019

Au programme ? Le retour tant attendu de Gesaffelstein, un nouveau single de Billie Eilish et l’annonce d’un nouvel album de Mac DeMarco.

Gesaffelstein signe son grand retour avec le puissant Hyperion

Le 29 novembre dernier, Gesaffelstein frappait un grand coup en dévoilant « Reset », son tout premier single depuis la sortie de l’album Aleph en 2013. Accompagné d’un clip percutant, dans lequel apparaissait notamment un sosie de Tekashi 6ix9ine, ce morceau annonçait l’arrivée d’Hyperion, le second album du producteur français.

Paru ce 8 mars via Columbia Records, Hyperion se compose de dix titres puissants. Parmi eux, « Lost in the Fire » et « Blast Off », dévoilés un peu plus tôt cette année et sur lesquels on retrouvait respectivement The Weeknd et Pharrell Williams, mais également « So Bad », en collaboration avec le trio Haim, ou « Forever », réalisé aux côtés de The Hacker et Electric Youth. À découvrir ci-dessous.

Mac DeMarco annonce l’arrivée d’un nouvel album inspiré par les cow-boys

Deux ans après This Old Dog, porté notamment par les morceaux « Still Beating » et « On the Level », Mac DeMarco s’apprête à revenir sous le feu des projecteurs avec Here Comes the Cowboy, son quatrième album. Annoncé le 5 mars via son nouveau single « Nobody », accompagné d’un clip dans lequel on retrouve l’artiste sous les traits d’un lézard vêtu d’un chapeau de cow-boy, ce nouvel opus paraîtra le 10 mai prochain via Mac’s Record, son propre label.

Désireux de livrer plus de détails au sujet de Here Comes the Cowboy, le chanteur et guitariste canadien expliquait dans un communiqué : « Cet album, c’est mon disque de cow-boy. Cow-boy est un terme affectueux pour moi, je l’utilise souvent pour faire référence à des personnes de mon entourage. Là où j’ai grandi, il y avait beaucoup de gens qui portaient des chapeaux de cow-boy dans la vie, et qui exerçaient des activités de cow-boy. Mais ce ne sont pas les gens à qui je fais référence ici. »

Billie Eilish dévoile un nouvel extrait de son premier album

Billie Eilish n’en finit plus de teaser l’arrivée de WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?, son premier LP attendu pour le 29 mars prochain. Après en avoir offert l’effrayant artwork et le single « bury a friend », l’Américaine de 17 ans vient d’en partager un nouvel extrait : « wish you were gay ». Une ballade écrite il y a trois ans, dans laquelle elle relate la douleur éprouvée après qu’un garçon qu’elle appréciait l’a rejetée.

Bien accueilli par la plupart de ses fans, ce nouveau single a cependant été accusé de gaybaiting par certains internautes en raison de ses paroles (« J’aurais aimé que tu sois gay », y chante-t-elle en s’adressant à ce garçon, expliquant que cela aurait atténué sa douleur). Dans un entretien accordé à PopBuzz, Billie Elish a répondu à ces critiques : « Je crois que le morceau a été mal interprété, et j’aimerais être claire sur le fait que ce titre n’est pas une insulte. J’ai tout fait pour qu’il ne soit pas perçu comme tel. Ce morceau repose principalement sur une blague. L’idée, c’était de dire : « Je suis une merde et tu ne m’aimes pas. Tu ne m’aimes pas parce que tu ne m’aimes pas, c’est la seule raison, mais j’aurais aimé que tu ne m’aimes pas parce que tu n’aimes pas les filles. » »

Tayla Parx affirme un peu plus son univers avec « I Want U »

Son nom ne vous dit peut-être rien, pourtant Tayla Parx se cache derrière quelques-uns des plus grands tubes de l’industrie américaine. Originaire de Dallas (Texas), cette chanteuse, productrice, actrice et songwriteuse de 25 ans a en effet écrit pour des artistes comme Nicki Minaj, Anderson.Paak, Alicia Keys, Kanye West ou encore Ariana Grande. Elle vient d’ailleurs de devenir la première songwriteuse depuis 2014 à classer simultanément trois titres dans le top 10 du Billboard Hot 100 avec « High Hopes! » du groupe Panic! At The Disco, et surtout « thank you, next » et « 7 rings » d’Ariana Grande.

Portée par ce succès, la jeune femme dévoile aujourd’hui son nouveau morceau : « I Want U ». Succédant aux singles « Ms VS U» et « Slow Dancing », ce titre entêtant et son clip précisent un peu plus l’univers prometteur de Tayla Parx, annonçant au passage l’arrivée d’un premier album attendu un peu plus tard cette année.

Juice Wrld réunit la crème du hip-hop US sur son second album, Death Race for Love

2018 fut une particulièrement intense pour le rappeur Juice Wrld, marquée par l’immense succès de son single « Lucid Dreams » – l’un des morceaux les plus écoutés sur les plateformes de streaming l’an dernier -, la sortie de son premier album solo Goodbye and Good Riddance, et la parution de sa mixtape Wrld on Drugs, créée en collaboration avec Future.

Fort de cette ascension fulgurante, Juice Wrld est aujourd’hui de retour avec son deuxième album : Death Race for Love. Paru ce 8 mars, ce projet se compose d’un total de 22 morceaux réunissant quelques-uns des noms les plus adulés de la scène hip-hop US, du producteur Hit-Boy au rappeur Young Thug en passant par le chanteur Brent Faiyaz, considéré comme l’une des nouvelles étoiles du R&B américain.

Yung Lean revient (déjà) avec deux nouveaux titres

Discret depuis la sortie de sa mixtape Poison Ivy en 2018, Yung Lean reste cependant on ne peut plus productif, distillant au compte-gouttes des projets qui dévoilent toujours plus de facettes de sa psyché de sad boy. Après avoir révélé un album sous le nom de jonatan leandoer127 en début d’année et la sortie récente du single « Creep Creeps », le voilà déjà de retour avec Total Eclipse. Un EP de deux pistes (« 2 Cups » et « Smirnoff Ice »), qui nous enfonce un peu plus dans l’état de mélancolie planante si caractéristique de la musique de Yung Lean, et qui, on l’espère, annonce l’arrivée d’un prochain long format.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Comment Patrick Cowley a reinventé le disco en inventant la sulfureuse Hi-NRG

Entre les années 1970 et 1980, les premiers pas de la libération homosexuelle et l’arrivée de la pandémie du VIH, la Hi-NRG, un dérivé électronique du disco inventé de toutes pièces par le producteur Patrick Cowley, fait danser les gays dans d’immenses clubs entre San Francisco, New York, Londres et Paris. Histoire d’un courant musical aux effluves de poppers, qui n’aura duré qu’une poignée d’années mais a complètement transformé la pop et la dance music.

Musique

Sound 83 : le nouvau mix de Vittos pour Antidote

L’artiste espagnol, dont le DJ set lors de la Desire Party d’Antidote a révélé tout le talent, est de retour avec un troisième mix exclusif pour MagazineAntidote.com. Listen to the beat.

Musique

Sound 82 : le nouvau mix de Vittos pour Antidote

Après avoir livré un DJ set incandescent lors de la dernière soirée d’Antidote (célébrant la sortie du numéro Desire), et dévoilé un premier mix composé en exclusivité pour notre site la semaine dernière, le jeune virtuose des platines Vittos est de retour cette semaine avec un second mix électronique inédit. Enjoy.

Musique

Sound 81 : le premier mix de Vittos pour Antidote

Après avoir livré un DJ set magnétique lors de la Desire Party célébrant la sortie de notre numéro printemps-été 2020, l’artiste espagnol Vittos s’apprête à dévoiler quatre mixes exclusifs sur Antidote (au rythme d’un par semaine), dont voici le tout premier. À écouter sans modération.

Musique

Bamao Yendé et Le Diouck explosent les frontières avec l’EP « 55 Degrees »

Le patron de Boukan Records dévoile un premier EP enregistré aux côtés de son acolyte Le Diouck, et s’impose définitivement comme le fervent défenseur d’une musique électronique brute, énergique et fiévreuse.

Musique

Interview : le rappeur emo-futuriste Laylow sort un album sur une intelligence artificielle

Persuadé à raison d’évoluer en marge d’un rap français obsédé par les streams, Laylow fait de son premier véritable album, « Trinity », une œuvre radicale où son verbe se fait économe, au service d’un univers extrêmement visuel. L’opus tire son nom d’une intelligence artificielle inventée, conseillant le rappeur dans sa vie émotionnelle. Rencontre.

Musique

lire la suite

> voir tout

Musique

Pourquoi il ne fallait pas rater la Desire Party d’Antidote