Qui est Vendredi sur Mer, jeune groupe électro-pop suisse ?

Article publié le 15 novembre 2017

Photo issue du clip Les Filles Désir de Vendredi sur Mer, par Alice Kong
Texte : Maxime Retailleau

En exclusivité pour Antidote, Vendredi sur Mer dévoile son clip Les Filles Désir évoquant un amour saphique, avant la sortie de son premier EP Marée basse.

Les Filles Désir concentre tout l’univers de Vendredi sur Mer : on y retrouve le débit parlé-chanté de Charline Mignot, sa voix lascive, et des paroles aussi belles que désabusées : « Faut pas le dire mais c’était court / Faut pas l’écrire ça pue l’amour / Ça sert à rien pourquoi courir / Il y en a plein des filles désir ». Elles plongent le clip du titre dans une ambiance cinématographique, constituant comme la voix off d’une histoire où se mêlent désir, amour et désillusions.

Charline Mignot se lance tout d’abord comme photographe de mode, puis compose son premier morceau Est-ce que tu te souviens ? en 2013, pour accompagner le trailer vidéo d’un de ses shootings. Encouragée par Paul Andrieux, un patron de label dont elle a pris les artistes en photo, elle sort ensuite plusieurs titres sous son nom de scène Vendredi sur Mer. « Je voulais un nom qui invite au voyage, à la poésie, à la rêverie, explique-t-elle. Et puis, la mer reste le meilleur endroit à mes yeux pour puiser son inspiration (surtout par temps de pluie). »

Après Mort / Fine, la chanteuse suisse poursuit avec le single La Femme à la peau bleue, qui a été utilisé comme bande-son lors d’un défilé Sonia Rykiel, et évoque une passion aussi intense qu’éphémère avec un personnage mystérieux. « Chacune de mes chansons est une autobiographie d’un moment de ma vie, précise-t-elle. C’est une manière tout autre de s’exprimer comparé à la photo. Et ce n’est pas la même approche. En musique, on est à nu, on se dévoile, c’est beaucoup plus compliqué et en même temps très excitant ! »

Son clip a été réalisé par Alice Kong, qui signe aussi celui des Filles Désir. « Je vais bientôt reprendre la réalisation de mes clips, annonce cependant Charline Mignot. Ce qui me permettra d’allier mes deux passions : la musique et l’image. ». L’artiste suisse poursuit d’ailleurs son œuvre de photographe en parallèle de sa carrière musicale, alors que son premier EP Marée basse sortira le 24 novembre prochain.

Vendredi sur Mer sera en concert au Point Éphémère à Paris le 18 janvier 2018.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Albums posthumes : sacralisation des artistes ou cash machines ?

Prince, Bashung, DMX ou encore Nipsey Hussle : en 2021, de nombreux albums posthumes devraient voir le jour, prolongeant l’héritage laissé par ces artistes parti·e·s trop tôt. Mais que sait-on réellement de la fabrication des disques posthumes ? Qui décide de les sortir ? Selon quels dispositifs ? Et surtout, au bénéfice de qui ?

Lire la suite

D’Aya Nakamura à PNL : comment les artistes musicaux·les transforment la langue française

« Pookie », « Igo », « moula »… La popularité inédite du rap francophone donne lieu à un renouvellement linguistique abondant.

Lire la suite

Hervé : « Mon premier album, c’est la photographie d’un fantasme »

Après son premier album Hyper sorti le 19 juin dernier, qui orchestre les noces de la pop française avec la scène musicale de Madchester, Hervé a dévoilé une session live à l’Olympia lundi 16 novembre, le jour où devait initialement se tenir son premier concert (qui affichait complet) dans cette salle mythique, finalement reporté en raison du contexte sanitaire actuel. Rencontre.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.