Qui est Quay Dash, la rappeuse trans du Bronx ?

Article publié le 20 août 2017

Photo : Quay Dash
Texte : Maxime Retailleau

L’artiste new-yorkaise vient de dévoiler le clip insolent et jouissif de Decline Him, où elle brille d’une assurance badass à mi-chemin entre Nicki Minaj et Azealia Banks.

Le rap n’avait pourtant rien d’une évidence pour cette artiste originaire du Bronx. Elle y vient par hasard, après avoir baignée dans la vie nocturne de sa ville natale au côté du collectif artistique Cunt Mafia, mené par l’excentrique Contessa Stuto, et dont Cakes Da Killa a fait partie avant que sa carrière ne décolle. Un soir, Quay Dash se lance dans un freestyle qui impressionne les deux amis avec qui elle se trouve. Elle décide alors de se lancer.

Elle sort plusieurs morceaux enragés et enchaîne les lives dans différentes boîtes de nuit. Puis la rappeuse quitte la Cunt Mafia pour se concentrer sur sa carrière solo, et mieux se distinguer du reste du crew. Alliée à six producteurs dont l’avant-gardiste Celestial Trax, elle compose un premier EP remarqué en 2016, avant de livrer sa mixtape Satan’s Angel dans la foulée. L’artiste signe ensuite sur le label londonien Perth Records, qui l’encourage à piocher dans ses précédents projets pour sortir Transphobic, qui ne comprend qu’un titre inédit : Bossed Up, produit par SOPHIE de PC Music. Elle y dénonce les comportements transophobes auxquels elle doit faire face dans sa vie de tous les jours, alors qu’au moins 18 personnes trans ont été assassinées cette année aux États-Unis.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Poppy renaît sous la forme d’un papillon dans une vidéo énigmatique

À l’occasion de l’annonce de la sortie le 24 septembre prochain de Flux, un nouvel album qu’elle a voulu radicalement différent de ses trois précédents opus, la chanteuse américaine Poppy dévoile une vidéo toute aussi énigmatique qu’envoûtante. Mi-humaine, mi-papillon, elle y met en scène sa renaissance et s’y présente plus que jamais comme une créature insaisissable en mue constante.

Lire la suite

5 rappeuses hispanophones à suivre de toute urgence

Basées en Argentine, aux îles Canaries ou à Madrid, ces artistes font évoluer le rap latino et contribuent à l’exporter à l’international. Leur nom ? La Joaqui, Nathy Peluso ou encore Ptazeta. Présentations.

Lire la suite

Albums posthumes : sacralisation des artistes ou cash machines ?

Prince, Bashung, DMX ou encore Nipsey Hussle : en 2021, de nombreux albums posthumes devraient voir le jour, prolongeant l’héritage laissé par ces artistes parti·e·s trop tôt. Mais que sait-on réellement de la fabrication des disques posthumes ? Qui décide de les sortir ? Selon quels dispositifs ? Et surtout, au bénéfice de qui ?

Lire la suite

D’Aya Nakamura à PNL : comment les artistes musicaux·les transforment la langue française

« Pookie », « Igo », « moula »… La popularité inédite du rap francophone donne lieu à un renouvellement linguistique abondant.

Lire la suite

Hervé : « Mon premier album, c’est la photographie d’un fantasme »

Après son premier album Hyper sorti le 19 juin dernier, qui orchestre les noces de la pop française avec la scène musicale de Madchester, Hervé a dévoilé une session live à l’Olympia lundi 16 novembre, le jour où devait initialement se tenir son premier concert (qui affichait complet) dans cette salle mythique, finalement reporté en raison du contexte sanitaire actuel. Rencontre.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.