Christine and the Queens sort un clip superbe pour « Comme si »

Article publié le 12 avril 2019

Share :

Photo : Christine and the Queens.

Avec une nouvelle chorégraphie dont elle a le secret.

Alors qu’elle s’apprête à monter sur la scène du festival de Coachella ce week-end, Christine and the Queens vient de dévoiler la vidéo de « Comme si » – premier morceau de l’album « Chris » sorti en septembre dernier, que l’artiste analysait dans une interview pour Antidote, et cinquième single du disque à se doter d’un clip après « Damn, dis moi », « 5 dollars », « Doesn’t matter » et « La marcheuse ». Signée David Wilson, qui a notamment travaillé avec Metronomy, M83, Tame Impala ou encore Arcade Fire, la vidéo offre une nouvelle vision optimiste du destin d’Ophélie, personnage mort par noyade dans la pièce Hamlet de Shakespeare. « Pour moi, toute l’idée de la vidéo est de détourner la terrible fin d’Ophélie, a déclaré la chanteuse française. Dans Hamlet, Ophélie est l’amante malchanceuse, la rejetée, mais sa folie et son suicide sont symptomatiques de toute une époque : la jeune fille, non désirée, non aimée, ne peut simplement pas vivre. Elle est condamnée, elle disparaît, elle se fond dans la nature. » 

En scène d’ouverture, elle apparaît allongée, flottant à la surface de l’eau au milieu des fleurs. Une image directement inspirée de la représentation du mythe qu’en a fait le peintre préraphaélite John Everett Millais en 1852. Puis, alors que le cadre s’élargit et que les premières notes retentissent, Héloïse Letissier alias Christine and the Queens se réveille brusquement avant de se déshabiller dans une clairière verdoyante et fleurie. Désormais vêtue d’un simple crop-top et d’un short blanc, la chanteuse enchaîne des pas de danse fougueux et scande les premières paroles écrites en anglais avant d’entonner l’entêtant refrain : « C’est comme si on s’aimait », dans un cadre bucolique, au milieu d’une rivière entourée de cascades. 

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Sound 83 : le nouvau mix de Vittos pour Antidote

L’artiste espagnol, dont le DJ set lors de la Desire Party d’Antidote a révélé tout le talent, est de retour avec un troisième mix exclusif pour MagazineAntidote.com. Listen to the beat.

Musique

Sound 82 : le nouvau mix de Vittos pour Antidote

Après avoir livré un DJ set incandescent lors de la dernière soirée d’Antidote (célébrant la sortie du numéro Desire), et dévoilé un premier mix composé en exclusivité pour notre site la semaine dernière, le jeune virtuose des platines Vittos est de retour cette semaine avec un second mix électronique inédit. Enjoy.

Musique

Sound 81 : le premier mix de Vittos pour Antidote

Après avoir livré un DJ set magnétique lors de la Desire Party célébrant la sortie de notre numéro printemps-été 2020, l’artiste espagnol Vittos s’apprête à dévoiler quatre mixes exclusifs sur Antidote (au rythme d’un par semaine), dont voici le tout premier. À écouter sans modération.

Musique

Bamao Yendé et Le Diouck explosent les frontières avec l’EP « 55 Degrees »

Le patron de Boukan Records dévoile un premier EP enregistré aux côtés de son acolyte Le Diouck, et s’impose définitivement comme le fervent défenseur d’une musique électronique brute, énergique et fiévreuse.

Musique

Interview : le rappeur emo-futuriste Laylow sort un album sur une intelligence artificielle

Persuadé à raison d’évoluer en marge d’un rap français obsédé par les streams, Laylow fait de son premier véritable album, « Trinity », une œuvre radicale où son verbe se fait économe, au service d’un univers extrêmement visuel. L’opus tire son nom d’une intelligence artificielle inventée, conseillant le rappeur dans sa vie émotionnelle. Rencontre.

Musique

Yseult : « Je n’ai plus peur de me montrer telle que je suis »

Avec sa musique introspective située entre pop et trap, fruit de son inébranlable désir d’émancipation, Yseult a marqué l’année 2019 de son sceau flamboyant. 2020 lui tend les bras.

Musique

lire la suite

> voir tout

Musique

Découvrez la première série mode de Ferry van der Nat issue d’Antidote : DESIRE