La mode est-elle de l’art ?

Article publié le 20 mars 2017

Photo : Anne Rohart

Du mardi 21 au jeudi 23 mars 2017, l’historien de mode et directeur du Palais Galliera présentera une performance autour des gestes de mode quotidiens, suggérant que notre rapport au vêtement est une forme d’art.

“Un S.O.S. au monde de la mode”. Voici la bouteille à la mer qu’envoie Olivier Saillard au sujet de Couture Essentielle, sa prochaine performance au Centre National de la Danse.

L’historien de mode et directeur du Palais Galliera est connu pour ses évènements d’arts vivants s’affairant à retracer des rouages de la mode, l’histoire et la fabrication du vêtement, le vécu intime de ses acteurs. Après avoir collaboré avec Tilda Swinton et Charlotte Rampling, ce nouveau spectacle placera l’expert et quatre anciens mannequins – Christine Bergstrom, Axelle Douée, Claudia Huidobro, Anne Rohart – dans un studio de danse.

Là, “hors circuit tracé et hors la mode”, dit-il, il propose un “un showroom-performance où ce qui est à vendre n’est peut-être pas le vêtement lui-même…mais fait appel à des mémoires de mode”. Par des gestes et de mouvements de danse, il conte fait appel à des souvenirs communs et sensoriels, prouvant que “l’histoire de la mode officielle mais aussi intime et quotidienne agit comme un matériau de création.”

Du fonctionel à l’esthétique, du pragmatique au sensuel, Olivier Saillard prouve qu’une beauté créative jaillit des gestes les plus simples.

“Couture Essentielle” d’Olivier Saillard est présenté au Centre National de la Danse du mardi 21 au jeudi 23 mars 2017

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

En partenariat avec The Trevor Project, Maison Kitsuné sort une collection « Pride »

Maison Kitsuné se pare des couleurs de l’arc-en-ciel et dévoile « Pride » : une collection capsule de pièces gender-free, dont 15% des ventes nettes seront reversées à The Trevor Project, la plus grande association de lutte contre le suicide chez les jeunes LGBTQI+.

Lire la suite

Les vêtements virtuels vont-ils hacker l’industrie de la mode ?

Dans le contexte pandémique actuel, la mode immatérielle est en pleine expansion. Des vêtements et des accessoires virtuels qu’on ne peut ni toucher, ni porter dans la vie réelle, s’échangent pour des montants allant de quelques dizaines d’euros à plusieurs milliers. Avec en ligne de mire une mode à la fois plus sustainable et plus inclusive.

Lire la suite

Le chanteur Ichon est le visage du Kiss Kiss, premier sac vegan et gender-free d’Antidote Studio.

Pour le printemps-été 2021, Antidote lance son premier sac vegan et gender-free. Baptisé Kiss Kiss, ses lignes graphiques et son allure minimaliste s’inspirent des BPM, ou battements par minute, l’unité de mesure qui exprime le rythme de la musique.

Lire la suite

De quoi les cultures « core » sont-elles le nom ?

Regencycore, cottagecore, gorpcore… Ces tendances 2.0, sitôt apparues, sitôt transformées en hashtags, défilent en nombre sur les réseaux sociaux. Quel rôle jouent-elles au sein de la mode contemporaine ?

Lire la suite

La (haute) couture : ultime refuge de la jeune création ?

Laboratoire d’expérimentation pour les un·e·s, medium pour casser les codes pour d’autres, la haute couture se renouvelle grâce à une jeune génération engagée et créative bien attachée à défendre son désir de liberté et de non-conformisme. Quitte à refuser les visions statiques et parisiano-centrées de la discipline.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.