Série mode : la nouvelle collection subversive de Prada photographiée par Antidote

Article publié le 1 juillet 2019

Photos : Davit Giorgadze pour Magazine Antidote : SURVIVAL été 2019. Modèle : Jing Wen. Stylisme : Yann Weber. Casting : Bert Martirosyan. Coiffure : Dushan Petrovich. Maquillage : Patrick Glatthaar.

Photographiée par l’artiste géorgien Davit Giorgadze, cette série mode issue du  numéro Antidote : SURVIVAL met en scène la collection printemps-été 2019 de Prada.

Présentée dans le nouvel espace de la fondation d’art contemporain de la maison dessiné par l’architecte néerlandais Rem Koolhaas à Milan, la collection printemps-été 2019 de Prada célèbre une nouvelle fois le mélange des genres et la dichotomie, à l’image des bâtiments de cette ancienne distillerie. Adepte des juxtapositions d’imprimés hétéroclites, Miuccia Prada propose cette saison une nouvelle confrontation : celle entre conservatisme et rébellion. « Je voulais discuter de cette dualité entre un souhait de liberté et de fantaisie, et, de l’autre côté, du conservatisme extrême qui ressurgit », expliquait en coulisse la créatrice italienne diplômée en sciences politiques, qui analyse régulièrement la mode par le prisme de la sociologie.

À gauche : top et serre-tête, Prada.

À droite : top, short, chaussettes, sandales et sac, Prada.

Présentée dans le nouvel espace de la fondation d’art contemporain de la maison dessiné par l’architecte néerlandais Rem Koolhaas à Milan, la collection printemps-été 2019 de Prada célèbre une nouvelle fois le mélange des genres et la dichotomie, à l’image des bâtiments de cette ancienne distillerie. Adepte des juxtapositions d’imprimés hétéroclites, Miuccia Prada propose cette saison une nouvelle confrontation : celle entre conservatisme et rébellion. « Je voulais discuter de cette dualité entre un souhait de liberté et de fantaisie, et, de l’autre côté, du conservatisme extrême qui ressurgit », expliquait en coulisse la créatrice italienne diplômée en sciences politiques, qui analyse régulièrement la mode par le prisme de la sociologie.

Top et serre-tête, Prada.

Top, short, chaussettes, sandales et sac, Prada.

Évoquant l’allure de la célèbre mannequin anglaise Twiggy, les tops et robes trapèze en satin duchesse rose poudré ou à motifs psychédéliques inspirés des sixties – une décennie chère à la créatrice – complètent une série de bodys à l’imprimé rétro et au décolleté plongeant. Parachevée par des manteaux à doubles boutonnages et cols d’écolières, l’esthétique de jeune fille sage s’atténue ça et là par des jeux de transparence et des découpes juste au dessus de la poitrine. Accompagnant chacune des cinquante silhouettes de la collection, le serre-tête voit son image policée subvertie par des volumes outranciers, recouverts de satin ou de cuir clouté.

À gauche : manteau, chaussettes et sandales, Prada.

À droite : body, Prada.

Évoquant l’allure de la célèbre mannequin anglaise Twiggy, les tops et robes trapèze en satin duchesse rose poudré ou à motifs psychédéliques inspirés des sixties – une décennie chère à la créatrice – complètent une série de bodys à l’imprimé rétro et au décolleté plongeant. Parachevée par des manteaux à doubles boutonnages et cols d’écolières, l’esthétique de jeune fille sage s’atténue ça et là par des jeux de transparence et des découpes juste au dessus de la poitrine. Accompagnant chacune des cinquante silhouettes de la collection, le serre-tête voit son image policée subvertie par des volumes outranciers, recouverts de satin ou de cuir clouté.

Manteau, chaussettes et sandales, Prada.

Body, Prada.

Férue d’art, Miuccia Prada invitait également cette saison trois femmes à créer des accessoires en nylon, la matière emblématique de la maison. Ainsi, dans le cadre du projet Prada Invites, les architectes Kazuyo Sejima, Elizabeth Diller et Cini Boeri ont proposé des sacs modulables agrémentés de plusieurs pochettes zippées ou d’excroissances colorées.

À gauche : manteau, jupe, chaussettes et sandales, Prada.

À droite : pull, chemise, jupe, chaussettes et sandales, Prada.

Férue d’art, Miuccia Prada invitait également cette saison trois femmes à créer des accessoires en nylon, la matière emblématique de la maison. Ainsi, dans le cadre du projet Prada Invites, les architectes Kazuyo Sejima, Elizabeth Diller et Cini Boeri ont proposé des sacs modulables agrémentés de plusieurs pochettes zippées ou d’excroissances colorées.

Manteau, jupe, chaussettes et sandales, Prada.

Pull, chemise, jupe, chaussettes et sandales, Prada.

À gauche : manteau, Prada.

À droite : serre-tête, Prada.

Manteau, Prada.

Serre-tête, Prada.

À gauche : short, chaussettes et sandales, Prada.

À droite : top, short, chaussettes, sandales et serre-tête, Prada.

Short, chaussettes et sandales, Prada.

Top, short, chaussettes, sandales, serre-tête, Prada.

À gauche : manteau, chaussettes et sandales, Prada.

À droite : manteau et serre-tête, Prada.

Manteau, chaussettes et sandales, Prada.

Manteau et serre-tête, Prada.

Cette série mode est extraite d’Antidote : SURVIVAL printemps-été 2019 photographié par Davit Giorgadze.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Comment Antidote et Valentino ont célébré l’anniversaire de Lena Situations ?

Pour célébrer la publication du premier Antidote Newspaper, l’anniversaire de sa cover girl Lena Situations et la sortie de la ligne « The Party Collection » de Valentino, la maison italienne a organisé un cocktail dans son flagship de la rue Saint-Honoré, en collaboration avec Antidote. Retrouvez toutes les photos de l’événement ci-dessous.

Lire la suite

Lena Situations ou l’émergence d’une star normale

Suivie par deux millions de personnes sur YouTube, trois sur Instagram, et autrice d’un bestseller vendu à plus de 400 000 exemplaires, la créatrice de contenus de 24 ans Lena Mahfouf (alias Lena Situations) incarne un nouveau modèle d’influenceuse parisienne sans filtre qui fait de ses complexes une force et s’assume avec authenticité.

Lire la suite

Que s’est-il passé lors de la série d’événements culturels organisés par Calvin Klein à Paris ? 

Calvin Klein a investi l’espace culturel 3537 le week-end du 20 et 21 novembre via une exposition et une série de lives, DJ sets et performances.

Lire la suite

Not a Maison. Call it Casa. Welcome to the House of Gucci

What’s in a house? Or more specifically, what’s in a maison? In fashion speak, a Maison is Grandiose. Stiff. An imposing address in the upper crust parts of Paris founded by a sole couturier lonesome in an ivory tower. Weighed down by lofty haute couture look placards in a salon and trains of faile and […]

Lire la suite

Ce n’est pas une Maison, c’est une Casa. Bienvenue dans la House of Gucci

Qu’est-ce qui fait une house ? Ou, plus précisément, qu’est-ce qui fait une « maison » ? Dans le langage de la mode, une Maison est quelque chose de Grandiose. Un brin guindé. Une adresse imposante dans un quartier huppé de Paris, fondée par un·e couturier·ère solitaire, reclus·e dans sa tour d’ivoire. Un salon aux […]

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.