Comment forte_forte transforme la mode en expérience sensorielle

Article publié le 25 septembre 2017

Photographe : James Brodribb. Direction de création : Yann Weber. Stylisme: Rachael Wang.
Modèle : Hannah Bennett @IMG. Coiffure : Neil Grupp @ The Wall Group. Maquillage : Laura Stiassni @ The Wall Group.
Texte : Edouard Risselet.

Giada Forte et son frère Paolo conçoivent depuis leur Italie natale un vestiaire aussi sensible que sensoriel . Quinze ans après sa fondation et à l’heure du tout digital, forte_forte prône des valeurs d’authenticité, de respect et de reconnection à la nature, pour un vestiaire plus intemporel et une mode plus libre. Giada Forte raconte dans cet entretien ses débuts parisiens auprès de Kenzo Takada, lève le voile sur ses inspirations et donne sa vision d’un luxe dénué d’ostentation.

À gauche : Veste, chemise et pantalon, forte_forte.
À droite (image du haut) : Veste et chemise, forte_forte.
À droite (image du dessous) : Pantalon, forte_forte.

 Veste, chemise et pantalon, forte_forte.

 Veste, forte_forte.

 Pantalon, forte_forte.

Antidote. forte_forte, fête cette année sa 15e année d’existence, qu’est-ce qui a changé depuis le lancement de votre label en 2002 ?
Giada Forte.
Tout est différent dans ce monde ! Notre vision n’a cependant absolument pas changé. Je pense que la génération internet et la communication digitale ont complètement transformé la perception des gens et leur façon de se connecter à la réalité.

Je pense que nous sommes en perte de repères quant à ce qui est vrai et ce que l’on croit être vrai. Aujourd’hui, tout ce que nous voyons et faisons passe par un écran.

Dans le monde de forte_forte, la façon de percevoir la réalité est immuable. La réalité est faite d’expériences tangibles et se doit d’être vécue à travers nos sens : la vue de tableaux en mouvement, l’odeur des matériaux, le toucher des tissus. L’univers de forte_forte est à la fois très concret et très sensible.

Aviez-vous envisagé que la marque s’exporterait autant à l’international ?
Quand nous nous sommes lancés dans l’aventure forte_forte, mon frère Paolo et moi, nous ne nous attendions pas vraiment à devenir une marque, et encore moins transformer notre sensibilité en business.

À gauche : Chemise, top (porté desous) et pantalon, forte_forte.
À droite : Top, forte_forte.

 Chemise, top et pantalon, forte_forte.

Top, forte_forte.

Tout a commencé de façon très instinctive, sans que nous n’ayons jamais eu l’intention de faire de la « mode ». Nous voulions simplement imaginer une garde-robe personnelle, capable d’exprimer les émotions, intemporellement. C’est l’essence de notre vision.

Nous avons toujours été très curieux du monde qui nous entoure et c’est sûrement la raison pour laquelle notre vision de la mode a depuis toujours été mieux reçue à l’étranger qu’en Italie. Nous pensons également que l’on doit notre importante croissance à l’international aux gens extraordinaires et passionnés qui ont cru en nous tout au long de ce chemin. Ils nous ont soutenu avec la plus grande sincérité afin que nous puissions nous épanouir en tant que marque dans ce monde.

Quels sont d’après vous les plus grandes forces de votre entreprise ? Le fait de travailler en famille est-elle l’une d’elles ?
Sans aucun doute. Je travaille à la fois avec mon frère Paolo et mon mari Robert qui sont les gens en qui j’ai le plus confiance.

À gauche : Manteau, robe et pantalon, forte_forte.
À droite : Pull, top et jupe , forte_forte.

 Manteau, robe et pantalon, forte_forte.

 Manteau, robe et pantalon, forte_forte.

 Pull, top et jupe , forte_forte.

Nos forces sont aussi la véracité et la délicatesse. Nous avons toujours préféré suivre notre propre voie, être sincères en termes de créations, aussi bien vis-à-vis de nous que des autres. Je pense que c’est quelque chose de particulièrement profitable sur le long terme. Nous croyons que le luxe est le sentiment que les gens éprouvent quand ils atteignent un certain niveau de bonheur tout en se contentant de choses simples. C’est aussi un luxe que d’avoir la chance de travailler ensemble en totale confiance et respect.

Votre famille possédait une entreprise de maille, est-ce ce qui vous a conduit à fonder forte_forte ?
J’ai des souvenirs d’enfance passée à courir au milieu des fils poussiéreux, des chutes de tissu qui servaient d’essais pour les points de couture et des cônes de fils colorés. Je me rappelle précisément de l’odeur de la laine, et de la musique que faisaient les va-et-vient et des machines à coudre.

Top et jupe, forte_forte.

Top et jupe, forte_forte.

Mon frère Paolo a commencé à travailler au sein de l’entreprise familiale, là où il a développé une expérience commerciale et le sens des affaires.

En ce qui me concerne, les antécédents familiaux m’ont indéniablement convaincu de la magie de la création de quelque chose de tridimensionnel à partir d’un bout de fil. Le travail de la maille laisse beaucoup de place à la créativité.

Où avez vous réellement appris la mode ?
J’ai commencé à Paris en faisant un stage de 6 mois chez Catherine Vernoux, qui avait une petite boutique de mode dans le cœur de la Galerie Vivienne à Paris. Puis j’ai atterri chez Kenzo à l’époque où M. Kenzo Takada était encore là. J’avais un patron très sévère mais j’y ai beaucoup appris quant à l’utilisation des couleurs. M. Takada transformait littéralement les tableaux en maille et c’était le seul à le faire.

À gauche : Chemise, top et pantalon, forte_forte.
À droite : Chemise et top, forte_forte.

 Chemise, top et pantalon, forte_forte.

 Chemise et top, forte_forte.

J’adorais passer des journées à chercher de nouveaux points et de nouvelles structures sur la machine à coudre. Je pense que c’est aussi là-bas que j’ai développé cette profonde sensibilité du toucher des matières textiles et de l’attrait qu’elles peuvent avoir.

Comment donnez-vous ce supplément d’âme à une collection ?
C’est quelque chose de très naturel, et c’est toujours une surprise. Il est incroyable de constater, qu’à chaque fois, de façon quasi-fantastique, une vision inspirée par un voyage, un livre, un moment, prend petit à petit vie à travers les différents éléments d’un même vestiaire. C’est un processus très instinctif.

Chaque moment peut être une source puissante d’inspiration. La vie est incroyablement inspirante et j’adore la transformer en de beaux vêtements aux coupes intemporelles. Ils sont le reflet de la nature, de l’histoire, de gens, de traditions. J’ai un grand respect pour les traditions et j’aime la constance.

À gauche : Robe, forte_forte.
À droite (image du haut): Veste, forte_forte.
À droite (image du dessous): Manteau et robe, forte_forte.

 Robe, forte_forte.

 Veste, forte_forte.

 Manteau et robe, forte_forte.

Le toucher est toujours le point de départ, je suppose que c’est dû à mon enfance et à l’entreprise familiale. J’aime les tissus naturels, mélanger le brut et le raffiné, allier la pureté des voiles de coton et de soie à l’authenticité des laines, des lins structurés et du cachemire.

Comment votre marque est-elle connectée à la nature ?
J’aime me laisser diriger par la nature tant elle me fascine. J’y pense sans cesse. Les collections forte_forte font d’après moi toujours écho à ses structures délicates, ses couleurs merveilleuses et ses parfums inoubliables. De retour de chaque voyage que nous avons la chance de faire, je ramène toujours avec moi ce soupçon de nature avec laquelle j’ai eu la chance d’entrer en communion. L’expérience de la nature enrichit votre esprit. Les pièces de forte_forte sont avant tout là pour que les gens se révèlent à eux-mêmes et dévoilent aux yeux du monde qui ils sont réellement. Ne vous cachez derrière rien ni personne et soyez vous-même.

Robe, forte_forte.

 Robe, forte_forte.

Robe, forte_forte.

Producteur : Jean Jarvis @ Area1202. Coordinatrice mode : Jessica De Jong.
Assistants Photographe: Mike Broussard, Oliver Simille.

Retrouvez la collection automne-hiver 2017 de forte_forte sur forte-forte.com et suivez la marque sur son compte Instagram.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Mode

La lingerie féminine s’émancipe des diktats

Une nouvelle vague de designers remet en question les standards corporels de beauté à travers leurs pièces de lingerie avant-gardistes, défaites des impératifs patriarcaux liés au male gaze.

Mode

Rencontre avec les photographes de la nouvelle campagne CK One

La campagne one future #ckone rassemble un casting de jeunes Américain·e·s aux profils variés, reflétant toute la diversité des États-Unis, immortalisé·e·s par sept étoiles montantes de la photographie. Antidote s’est entretenu avec deux d’entre elles, dont l’œuvre s’inscrit au croisement de la quête esthétique et de l’activisme : Elliot Ross et Shan Wallace.

Mode

Femmes politiques aux États-Unis : les nouveaux habits du pouvoir

Kamala Harris mais aussi Alexandria Ocasio-Cortez et les autres membres du Squad dont elle fait partie, rejointes par de nouvelles élues au Congrès, incarnent une nouvelle idée du soft power vestimentaire. Symboles d’une classe politique recomposée, qui n’a jamais autant compté de femmes afro-américaines et hispaniques dans ses rangs, elles prennent le contrôle sur leur apparence, dictant leurs propres critères de respectabilité et d’empowerment – tout en se distinguant de l’establishment, encore largement dominé par la culture masculine.

Mode

À quand un enseignement décolonial de la mode ?

Loin d’être universel, le concept de mode renvoie à une pluralité d’imaginaires, d’esthétiques et de vécus invisibilisés par une histoire coloniale qu’une nouvelle génération appelle aujourd’hui à déconstruire – notamment via l’enseignement.

Mode

Découvrez la nouvelle collection d’Antidote automne-hiver 2020/2021

Antidote présente sa nouvelle collection de vêtements, comme toujours genderfree et entièrement vegan.

Mode

Pourquoi la mode investit-elle dans l’agriculture régénérative ?

Déconnectée des enjeux de développement durable pendant des années, la mode est poussée à agir par un nombre croissant de consommateur·rice·s qui exigent transparence et responsabilité éthique. L’agriculture régénérative (ou régénératrice), qui permet de préserver la biodiversité des sols et de lutter contre le réchauffement climatique, s’inscrit dès lors de plus en plus au cœur des débats liés à la mode responsable.

lire la suite

> voir tout

Mode

Réclamant un arrêt du décompte des votes à mesure que les chances de Donald Trump d’être réélu s’amenuisent, des républicain·e·s parfois armé·e·s ont essayé de s’introduire dans des centres de dépouillement

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.