Pierre et Gilles exposés à la galerie Templon

Article publié le 20 janvier 2018

Art

Œuvre : Pierre & Gilles.

Le couple d’artistes présente 31 oeuvres récentes, mêlant portraits d’anonymes et de célébrités tout en revisitant l’actualité.

Pierre et Gilles enchaînent les expositions : après deux rétrospectives l’an dernier, au Musée d’Ixelles à Bruxelles puis au MuMa du Havre, ils viennent d’investir la galerie Daniel Templon avec une trentaine d’’œuvres. À l’entrée se trouve Opération Sentinelle, portrait d’un militaire anonyme qui « avec son visage d’enfant, sous une lumière divine, ressemble à un saint », estiment Pierre et Gilles. Réalisé suite à la mort du policier Xavier Jugelé, tué par un terroriste sur les Champs-Elysées le 20 avril 2017, il confère une dimension mythique à l’actualité de par le style immédiatement reconnaissable du duo, entre peinture et photographie, dont l’esthétique kitsch laisse transparaître un fantasme d’innocence.

Œuvres de Pierre et Gilles. De gauche à droite : Opération Sentinelle (Guillaume Thor), Douce France (Nicolas Dax).

L’exposition « Le temps imaginaire » multiplie ensuite les références à la Bible, à la mythologie et aux contes pour enfants, tout en mettant en scène certaines célébrités françaises dont Isabelle Huppert et Sylvie Vartan. Un portrait d’Étienne Daho est aussi accroché aux murs, tenant à la main un masque de tête de mort évoquant le temps qui passe : Pierre et Gille l’avaient d’ailleurs déjà pris en photo il y a plus de trente ans, en 1984, pour la couverture de son deuxième album, la Notte, la Notte.

L’exposition « Le Temps Imaginaire » de Pierre et Gilles se tiendra jusqu’au 10 mars 2018 à la galerie Templon, 30 rue Beaubourg, Paris 3.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Qui est Richard Gallo, pionnier de la performance artistique et sex symbol ?

Sex-symbol de l’underground new-yorkais dans les années 1970, le performeur Richard Gallo a fait de sa manière d’être une œuvre d’art à part entière. Au croisement de la mode, du bodybuilding et du théâtre, sa pratique subversive a transformé la rue en une scène expérimentale, où il exhibait sa musculature parfaite et son vestiaire licencieux mêlant esthétique camp, sado-masochisme et glamour hollywoodien.

Tahar Rahim : « On est en train de foutre en l’air la Terre »

Tahar Rahim a débarqué, il y a dix ans, avec la force et l’évidence d’un uppercut. C’est la révélation d’Un Prophète de Jacques Audiard, qui fait sensation à Cannes en 2009, repartant avec le Grand Prix du Jury, et qui décroche, l’année suivante, neuf Césars dont deux pour son jeune acteur (meilleur acteur et meilleur espoir masculin), ce qui n’était jamais arrivé jusqu’alors. Depuis, Tahar Rahim a multiplié les collaborations, en France comme à l’international. Il est aujourd’hui à l’affiche de The Eddy de Damien Chazelle, une série musicale signée Netflix, sortie le 8 mai 2020, où il joue au côté de sa compagne Leïla Bekhti. Retour sur le parcours, les désirs et les rêves d’un comédien exceptionnel.

lire la suite

voir tout

Art

Comment le Moyen Âge est-il redevenu cool ?

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.