« Je suis couturier » : une exposition parisienne rend hommage à Alaïa

Article publié le 23 février 2018

L’exposition présentée par Olivier Saillard rassemble 41 pièces sculpturales du designer Franco-Tunisien, décédé l’an dernier.

Azzedine Alaïa se plaisait à répéter « Je ne suis pas un designer ni un styliste, je suis un couturier » : d’où le nom de l’exposition parisienne qui lui rend hommage, et réunit 41 de ses robes directement taillées sur les mannequins au sein de son ancien atelier au 18 rue de la Verrerie, dans le Marais. Parmi elles, on retrouve un modèle de robe à capuche blanche portée par Grace Jones, une autre rouge vif arborée par Rihanna, ou encore celle enfilée par Naomi Campbell lors du dernier défilé haute couture d’Alaïa, en juillet dernier.

Ces créations ont été sélectionnées et mises en scène par Olivier Saillard, l’ancien directeur du Palais Galiera, qui y avait déjà organisé une grande rétrospective revenant sur l’œuvre du couturier, en 2013. L’exposition « Je suis un couturier » a quant à elle été organisée par Christoph von Weyhe, l’ancien partenaire du créateur, et son amie Carla Sozzani, tous deux à la tête de l’association Azzedine Alaïa dont la mission est de préserver ses créations.

Vouée à muer en fondation, elle attribuera des bourses à de jeunes couturiers, et ouvrira le 18 rue de la Verrerie aux chercheurs, ainsi qu’au public lors d’expositions sur l’histoire de la mode. Celles-ci puiseront dans l’impressionnante collection d’Alaïa, encore jamais dévoilée, qui regroupe « des milliers de pièces » selon Olivier Saillard. Durant 50 ans, il a en effet acquis des créations de Vionnet, Balenciaga, Margiela, Thierry Mugler, Rei Kawabuko, Jean-Paul Gaultier, Nicolas Ghesquière ou encore Junya Watanabe. « C’est à l’échelle d’un musée de mode, constate Olivier Saillard. Je ne connais pas d’autre créateur qui se soit passionné pour l’histoire de la mode comme cela. »

Une nouvelle exposition sur Alaïa ouvrira aussi au Design Museum de Londres en mai prochain. Une soixantaine de créations du couturier, ayant été choisies par ses soins, y seront présentées.

L’exposition Azzedine Alaïa « Je suis couturier » se tiendra jusqu’au 10 juin 2018, au 18 rue de la Verrerie, Paris 4.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote

Commandez le numéro printemps-été 2024 d’Antidote.

Lire la suite

« Demain est annulé… » : la nouvelle expo de la fondation groupe EDF explore les chemins de la sobriété

L’exposition gratuite « Demain est annulé… – de l’art et des regards sur la sobriété » rassemble les œuvres d’une vingtaine d’artistes français·es et internationaux·les invitant à repenser le modèle de notre société, au sein des 550 mètres carrés de l’espace de la Fondation groupe EDF, à Paris.

Lire la suite

Nike réinvente son emblématique ensemble Tech Fleece pour ses dix ans

Lancée il y a tout juste dix ans, la gamme « Tech Fleece » de Nike, composée de survêtements chauds, légers et polyvalents, taillés dans un tissu technique ultra-doux, s’améliore et se réinvente dans une version plus respectueuse de l’environnement, plus chaude et plus légère, qui se décline dans des coloris inédits.

Lire la suite

Christian Louboutin s’inspire du basketball et des années 90 pour sa nouvelle sneaker « Astroloubi »

Dévoilée en juin dernier lors de la Fashion Week homme printemps-été 2024 de Paris et photographiée dans le dernier numéro d’Antidote « Now or Never », la nouvelle paire de sneakers « Astroloubi » fusionne l’esthétique de la chaussure de basket des années 1990 et les codes emblématiques de la maison Louboutin, tels que la semelle rouge carmin et les détails cloutés.

Lire la suite

La maison Fendi invite Stefano Pilati pour sa collection hiver 2023/2024 « Friends of Fendi »

Après avoir collaboré avec Donatella Versace, Marc Jacobs ou encore le label Skims de Kim Kardashian, le directeur artistique des collections féminines de la maison romaine Kim Jones a fait appel au designer Stefano Pilati, avec qui il est ami, pour concevoir une collection explorant la notion de liberté. Antidote l’a photographiée sur l’actrice et mannequin Hari Nef pour son numéro automne-hiver 2023/2024. 

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.