Le festival queer « Loud & Proud » est de retour à la Gaîté Lyrique

Article publié le 11 avril 2019

Share :

Photo : Lotic.

Sa programmation vient d’être dévoilée.

C’est la meilleure nouvelle de la semaine : la Gaîté Lyrique vient d’annoncer qu’elle accueillera la troisième édition parisienne de son festival des cultures queer, du 4 au 7 juillet. Au programme : quatre jours de concerts, de performances et de conférences mettant en lumière les expressions culturelles des minorités sexuelles, ainsi que des féministes. Pour l’ouverture, la Gaîté a convié deux invitées de choix, Béatrice Dalle et Virginie Despentes, qui présenteront une performance sonore accompagnées du groupe post-punk Zëro. La comédienne, et l’auteure de la célèbre trilogie Vernon Subutex (qui vient d’être adaptée en série par Canal +), monteront sur scène pour relire des extraits choisis de l’œuvre écrite du réalisateur italien et homosexuel Pier Paolo Pasolini.

Défricheur de nouveaux talents à l’avant-garde de la scène queer, le Loud & Proud se poursuivra avec des concerts de musique expérimentale, de house ou encore de rock indé. Aux côtés de Fatima Al Qadiri, qui interprétera sur scène sa musique électronique aux résonances politiques, et Nakhane, révélation des Trans Musicales de Rennes en décembre 2017, le line up rassemble également le producteur Lotic, qui présentera un live inédit, la rappeuse parisienne Lala &ce, Violet, Faka, Arlo Parks ou encore First Hate. Pour clore le festival en beauté,  la légende du voguing Vinii Revlon organisera son « Kiki Ball » le dimanche 7 juillet. Lancé en 2015 et organisé par Benoît Rousseau – le directeur artistique de la Gaîté Lyrique -, Anne Pauly, Alexandre Gaulmin et Fany Corral, le Loud & Proud se présente ainsi comme un véritable « vivier de pratiques artistiques brûlantes, […] radicales et flamboyantes ».

À l’heure où la lutte des personnes LGBTQI+ est régulièrement récupérée à des fins marketing et où les principes d’égalité et de fraternité sont mis à mal à travers le monde, du Brésil au Brunei en passant par la Tchétchénie, le festival questionnera également la représentation des minorités et défendra des valeurs d’équité et de solidarité. Il sera ainsi émaillé d’un cycle de conférences centré sur le militantisme des minorités, revenant sur l’histoire de l’engagement politique lesbien, ou encore sur l’âgisme (soit les discriminations liées à l’âge).

Un positionnement progressiste que la Gaîté Lyrique ne cesse de célébrer depuis son ouverture en 2011, via les créations artistiques ou musicales issues de minorités ou de contre-cultures. Actuellement, elle accueille ainsi des ateliers menés par le collectif sans-pagEs, qui crée et rédige des pages Wikipédia dédiées à des personnalités féminines qui n’en possédaient pas encore, et elle présentera jusqu’au 14 juillet l’exposition « Computer Grrrls », qui revient sur les évolutions apportées par la gente féminine au monde de l’informatique. 

La troisième édition du festival Loud & Proud se tiendra du 4 au 7 juillet 2019 à la Gaîté Lyrique, 3 bis Rue Papin, Paris 3.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Les algorithmes ont-ils mauvais goût ?

Canal de diffusion essentiel pour les artistes contemporains, le réseau social Instagram est en quelque sorte devenu la première galerie virtuelle internationale. S’affranchissant des intermédiaires traditionnels du marché tels que les commissaires d’expositions ou encore les critiques, l’art 2.0 y prospère. Mais n’est-ce pas au risque de sa propre banalisation ?

Tahar Rahim : « On est en train de foutre en l’air la Terre »

Tahar Rahim a débarqué, il y a dix ans, avec la force et l’évidence d’un uppercut. C’est la révélation d’Un Prophète de Jacques Audiard, qui fait sensation à Cannes en 2009, repartant avec le Grand Prix du Jury, et qui décroche, l’année suivante, neuf Césars dont deux pour son jeune acteur (meilleur acteur et meilleur espoir masculin), ce qui n’était jamais arrivé jusqu’alors. Depuis, Tahar Rahim a multiplié les collaborations, en France comme à l’international. Il est aujourd’hui à l’affiche de The Eddy de Damien Chazelle, une série musicale signée Netflix, sortie le 8 mai 2020, où il joue au côté de sa compagne Leïla Bekhti. Retour sur le parcours, les désirs et les rêves d’un comédien exceptionnel.

Mode, sexe et nudité : analyse d’un threesome

Parce qu’il dissimule le corps et notamment ses parties liées à la sexualité, le vêtement joue un rôle souvent déterminant dans la naissance du désir. Servant tant à camoufler qu’à suggérer et révéler, il est peu à peu devenu un outil de séduction privilégié. Quitte à braver certains interdits : dans notre société à la fois hypersexualisée et héritière de valeurs puritaines millénaires, les expérimentations érotiques perpétuées par nombre de créateurs continuent en effet de secouer l’ordre établi.

Société

Rencontre avec l’artiste Will Benedict, dont l’œuvre reflète l’absurdité du monde contemporain

Il a réalisé une vidéo sur une livreuse Uber Eats dominatrice, un mockumentary (« documentaire parodique », en français) dans lequel des humains nus tombent du ciel, une campagne vidéo apocalyptique pour Balenciaga ou encore des émissions culinaires surnaturelles. Fasciné par l’absurdité humaine, l’artiste américain Will Benedict infiltre la médiasphère et décrypte les codes de l’infotainment avec son humour débridé. Rencontre.

Une exposition signée Virgil Abloh II

Alors qu’il dévoilait il y a quelques jours les pièces nées de sa collaboration avec le label californien de Carol Lim et Humberto Leon Opening Ceremony, l’ancien Club Kid Walt Cassidy, mieux connu dans les années 90 sous le pseudonyme « Waltpaper », publie aujourd’hui un beau livre dédié à la sous-culture qui a secoué la […]

ArtBeautéFresh News

Sound 83 : le nouvau mix de Vittos pour Antidote

L’artiste espagnol, dont le DJ set lors de la Desire Party d’Antidote a révélé tout le talent, est de retour avec un troisième mix exclusif pour MagazineAntidote.com. Listen to the beat.

Musique

lire la suite

> voir tout

Musique

Découvrez la troisième série mode de Ferry van der Nat issue d’Antidote : DESIRE

inscription newsletter antidote

Inscription réussie.