M.I.L.F. $ : le clip borderline de Fergie et son casting de supermodels

Article publié le 5 juillet 2016

Share :

Photo : courtesy of Fergie

Alessandro Ambrosio, Natasha Poly et Isabeli Fontana. Le casting ressemble au line-up d’un show bombastic de Victoria’s Secret. Et le nouveau clip de Fergie baptisé “M.I.L.F. $” n’est guère plus chic. Fergalicious.

Depuis son émancipation des Black Eyed Peas, la carrière solo de Fergie peine à décoller. Ses tubes « Glamorous » ou « Big Girls Don’t Cry » n’ont jamais vraiment trouvé dignes successeurs.

Sacrifiée sur l’autel des années 2000 ? Elle ne l’entend pas de cette oreille. Fergie revient à l’aube de l’été 2016 avec son hit « M.I.L.F $ ». On le prononce milf money, et l’acronyme vaut pour « Mother I’d Like to Follow ».

Au casting de son clip, un nombre impressionnant de mannequins piochés directement depuis les listings de Models.com. Au volant d’une camionnette, le laitier de Fergie Lane n’est autre que Jon Kortajarena. Sur son chemin, il surprend d’abord Gemma Wards avant de croiser Amber Valletta pour finalement s’arrêter devant le foyer de la chanteuse. Elle en sort, on n’est pas sûr que ce soit elle ; elle a changé douze fois de visage en cinq ans. Il est désormais un subtil mélange entre ceux de Jessica Stam et d’Amanda Lepore. Reste qu’elle a 41 ans et en fait dix de moins.

Le clip se poursuit avec l’entrée en scène successive des tops Natasha Poly, Alessandra Ambro, Isabeli Fontana. La bleached Kim Kardashian, Ciara et Chrissy Teigen sont aussi de la partie. La musique est mauvaise, on l’adore.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Comment Patrick Cowley a reinventé le disco en inventant la sulfureuse Hi-NRG

Entre les années 1970 et 1980, les premiers pas de la libération homosexuelle et l’arrivée de la pandémie du VIH, la Hi-NRG, un dérivé électronique du disco inventé de toutes pièces par le producteur Patrick Cowley, fait danser les gays dans d’immenses clubs entre San Francisco, New York, Londres et Paris. Histoire d’un courant musical aux effluves de poppers, qui n’aura duré qu’une poignée d’années mais a complètement transformé la pop et la dance music.

Musique

lire la suite

> voir tout

Vidéo

EGONLAB* DIGITAL SHOW SS21