Les sites de rencontre de niche

Article publié le 5 décembre 2016

Share :

Texte : Alice Pfeiffer

Vous êtes clown, croque-mort ou fétichiste de Mon Petit Poney, et peinez à trouvez l’âme sœur ? Des milliers de destinations web n’attendent plus que vous, sans jamais juger.

“Ton travail prendra une immense partie de ta vie. Quant à l’amour, ton instinct te dira quand tu l’as trouvé”, a dit Steve Jobs. Si le grand sage de la technologie avait pressenti beaucoup de choses, il n’avait certainement pas entrevu le discours amoureux en 2016, qui laisse place à peu près tout sauf à l’intuition.

Pour les plus de trente ans, vous aurez le souvenir d’un très net revirement : la perte de la gène d’une rencontre en ligne. Dès les années 2000, e-Harmony et une tripotée d’autres sites permettent aux gens de se rencontrer virtuellement – mais se voit aussi tôt stigmatisé, caricaturé comme un fail social, une solution de secours face à l’échec d’une rencontre « naturelle ». Pourtant, les applications Tinder ou Happn, inspirées par la spontanéité de Grindr, font les tomber les tabous autour de la recherche digitale d’un couvercle à sa marmite. Et si celles-ci sont basées sur des critères purement physiques, des variantes adaptées à des préférences religieuses, sexuelles, extra-conjugales les suivent rapidement.

Aujourd’hui, une vague de fragmentation extrême des préférences amoureuses a pris le dessus : vous rêvez d’un(e) prince(sse) charmant(e) qui ne vit que pour le bacon grillé, vous parle depuis l’au-delà, ou sait allumer une lampe torche avec sa langue ? Votre et cher(e) et tendre n’est qu’à quelques swipes.

LA RENCONTRE ANTI-APPARENCE CLICHÉE

En réaction aux terriblement snobs Beautiful People, Darwin Dating et Raya se ventant de ne recruter que des gens très beaux, des sites comme Ugly Schmucks, Date Ugly People ou Uglybugball (« Un lieu de rencontre pour des gens à l’apparence médiocre ») promettent de donner un rôle moins infériorisant à quelqu’un au physique plus « banal », au moins le temps d’un date – et de prouver, au passage, l’artificialité de codes dits « beaux » ou « laids ».

LA RENCONTRE GUSTATIVE

Salad match, Glut’aime ou Hot Sauce Passion (pour les personnes pour qui un « je n’aime pas la nourriture épicée » est un tue l’amour radical), ces apps et sites centrés sur des préférences culinaires réveillent un autre genre de passion que seulement visuelle : c’est dans un échange aussi sensuel qu’intangible que se fait la rencontre.

LA RENCONTRE FANDOM

Chaque culture fan est un monde dans un monde, un univers totalement englobant. Peu étonnant, donc, que l’on retrouve des sites qui cherchent spécifiquement des fans de coupes mulet (Mullet Passions), de zombies (Zombie Passions) ou d’équitation (Equestrian Singles) : là, la séduction passe par la fine connaissance et réappropriation du microcosme avant tout.

LA RENCONTRE LIFESTYLE ALTERNATIVE

Un style de vie peut facilement décourager à la rencontre. Vous travaillez dans le domaine funéraire (Dead Meet), vous êtes clown (Clown Dating), ou naturiste (Naturist Passion) ? La vie se vit aussi au quotidien avec des gens qui partagent les mêmes contraintes, décalages, et humour face au restant du monde.

LA RENCONTRE FETISH

Vous fantasmez sur les déguisements Mon Petit Poney (PonyCrush), les couches culottes taille adultes (Diaper Lover Dating), ou que quelqu’un vous nettoie la bouche avec une brosse à dents souillée (Whiplr, le Tinder de tous les fétichismes) ? Des adultes aux sexualités non-conventionnelles peuvent se rejoindre sans être pointés du doigt.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Lauren Bastide : « Une révolution féministe va avoir lieu »

Féministe et journaliste, Lauren Bastide mène un combat politique en faveur d’un féminisme intersectionnel et inclusif. Avec son podcast La Poudre, qui dépasse les 10 millions d’écoutes, elle donne la parole à des femmes inspirantes issues de tous horizons. Car pour lutter contre l’invisibilisation des femmes et leur silenciation, « il faut, avant tout, œuvrer à ce qu’elles soient vues et entendues ». Revue de détail d’une révolution totale et globale, chargée de remettre l’humanité sur les bons rails.

Société

Assa Traoré : « Je donne de l’espoir à la nouvelle génération »

Quatre ans après la mort d’Adama Traoré dans les locaux de la gendarmerie de Persan, suite à une interpellation, sa sœur mène le combat en sa mémoire avec une détermination inaltérable. Devenue une figure internationale de la lutte contre le racisme et les violences policières, elle incarne une nouvelle génération de Français·e·s issu·e·s des quartiers populaires qui ne se laissent plus voler la parole et ne s’excusent plus d’exister.

Société

Pas d’alcool ni de drogue : le mouvement straight edge est-il toujours aussi punk ?

Né dans des années 1980, le mouvement initié par le groupe de punk hardcore Minor Threat prônant une vie sans alcool et sans drogue semble connaître un regain de popularité. De plus en plus dépouillé de ses attributs originels, il est à la fois adopté par certain·e·s militant·e·s de la gauche radicale et par la nouvelle génération, adepte de mindfulness.

Société

Comment l’écosexualité réinvente les rapports entre l’humain et l’environnement ?

Entre émancipation sexuelle et combat écologique, l’écosexualité prône un rapport érotique avec la nature comme critique de l’anthropocentrisme. Mais qui sont au juste ces militants d’un nouveau genre ? Quelles sont les origines de leur mouvement et les réelles portées politiques de leurs revendications ?

Société

Over the rainbow : la fabuleuse épopée du drapeau arc-en-ciel

De sa création en version huit couleurs, par l’artiste et activiste Gilbert Baker, à son déploiement à l’international sous la forme qu’on lui connaît aujourd’hui, jusqu’à sa remise en question ces dernières années pour souligner la nécessité d’une plus grande inclusivité des personnes LGBTQ+ racisées, l’incroyable histoire du rainbow flag a épousé et accompagné celle des luttes menées par les communautés qu’il vise à représenter.

Société

In the mood for love(s) : l’essor de l’amour libre

Polyamoureux, couples libres, trouples: Antidote a rencontré celles et ceux qui bravent la norme de l’exclusivité sexuelle pour s’investir au sein de relations ouvertes, où les désirs se croisent et tentent de transcender la jalousie.

Société

lire la suite

> voir tout

Société

Joanna évoque la genèse de l’amour dans le clip de son nouveau single « Viseur »