L’édito de Yann Weber, directeur de la rédaction du nouveau numéro d’Antidote : Earth

Article publié le 12 février 2018

Share :

Yann Weber, directeur de la rédaction et de la création, raconte pourquoi il a décidé de s’engager pour la cause animale à travers ce numéro vegan d’Antidote printemps-été 2018, pour lequel aucune forme de cuir, fourrure, plumes, soie, laine ou cachemire n’a été employée. Voici Earth.

Il détruit, exploite, bafoue, profane et décime. Le nombre de ses victimes se compte chaque année en dizaines de milliards sans que jamais il ne soit inquiété. Il semblerait bien que la lutte contre le plus grand oppresseur de tous les temps n’ait pas encore été menée.

Le sacre de l’Homme, conforté par l’idée défendue d’une espèce consciente et suprême, a asservi la Terre qui subit les sévices d’une évolution qu’elle n’avait pourtant jamais voulu anthropocentrique.

Partis en quête d’un ailleurs merveilleux et enchanteur, jamais nous n’avons osé réaliser que ce paradis tant fantasmé ne pouvait être autre que ces 510 millions de kilomètres carrés d’océans, de déserts et de forêts peuplés de créatures féériques.

Cet Antidote : EARTH n’entend pas faire le procès vain de décennies d’une négligence mortifère mais préfère œuvrer pour le savoir et lutter contre le déni. À travers les mises en garde environnementales de Bunny McDiarmid (Greenpeace) et Isabelle Autissier (WWF), l’obsession spatiale et poétique de Jean-Pierre Goux ou le manifeste antispéciste d’Aymeric Caron.

Vegan devrait être cette planète. Nous avons choisi de commencer avec ce numéro. Parce que l’accusation systématique des puissances politiques et économiques ne peut être légitimée que par une mission personnelle, agissons chacun à notre échelle, de notre côté et tous ensemble.

Au fil de ces pages, Patrick Weldé représente la Terre avec une authenticité nécessaire et célèbre aussi bien les dunes lumineuses et infinies du Maroc que les champs sombres et boueux de l’Alsace. Pour une vision du monde horizontale, durable et pacifique.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Lauren Bastide : « Une révolution féministe va avoir lieu »

Féministe et journaliste, Lauren Bastide mène un combat politique en faveur d’un féminisme intersectionnel et inclusif. Avec son podcast La Poudre, qui dépasse les 10 millions d’écoutes, elle donne la parole à des femmes inspirantes issues de tous horizons. Car pour lutter contre l’invisibilisation des femmes et leur silenciation, « il faut, avant tout, œuvrer à ce qu’elles soient vues et entendues ». Revue de détail d’une révolution totale et globale, chargée de remettre l’humanité sur les bons rails.

Société

Assa Traoré : « Je donne de l’espoir à la nouvelle génération »

Quatre ans après la mort d’Adama Traoré dans les locaux de la gendarmerie de Persan, suite à une interpellation, sa sœur mène le combat en sa mémoire avec une détermination inaltérable. Devenue une figure internationale de la lutte contre le racisme et les violences policières, elle incarne une nouvelle génération de Français·e·s issu·e·s des quartiers populaires qui ne se laissent plus voler la parole et ne s’excusent plus d’exister.

Société

Pas d’alcool ni de drogue : le mouvement straight edge est-il toujours aussi punk ?

Né dans des années 1980, le mouvement initié par le groupe de punk hardcore Minor Threat prônant une vie sans alcool et sans drogue semble connaître un regain de popularité. De plus en plus dépouillé de ses attributs originels, il est à la fois adopté par certain·e·s militant·e·s de la gauche radicale et par la nouvelle génération, adepte de mindfulness.

Société

Comment l’écosexualité réinvente les rapports entre l’humain et l’environnement ?

Entre émancipation sexuelle et combat écologique, l’écosexualité prône un rapport érotique avec la nature comme critique de l’anthropocentrisme. Mais qui sont au juste ces militants d’un nouveau genre ? Quelles sont les origines de leur mouvement et les réelles portées politiques de leurs revendications ?

Société

Over the rainbow : la fabuleuse épopée du drapeau arc-en-ciel

De sa création en version huit couleurs, par l’artiste et activiste Gilbert Baker, à son déploiement à l’international sous la forme qu’on lui connaît aujourd’hui, jusqu’à sa remise en question ces dernières années pour souligner la nécessité d’une plus grande inclusivité des personnes LGBTQ+ racisées, l’incroyable histoire du rainbow flag a épousé et accompagné celle des luttes menées par les communautés qu’il vise à représenter.

Société

In the mood for love(s) : l’essor de l’amour libre

Polyamoureux, couples libres, trouples: Antidote a rencontré celles et ceux qui bravent la norme de l’exclusivité sexuelle pour s’investir au sein de relations ouvertes, où les désirs se croisent et tentent de transcender la jalousie.

Société

lire la suite

> voir tout

Société

Joanna évoque la genèse de l’amour dans le clip de son nouveau single « Viseur »