L’édito de Yann Weber, directeur de la rédaction du nouveau numéro d’Antidote : Earth

Article publié le 12 février 2018

Yann Weber, directeur de la rédaction et de la création, raconte pourquoi il a décidé de s’engager pour la cause animale à travers ce numéro vegan d’Antidote printemps-été 2018, pour lequel aucune forme de cuir, fourrure, plumes, soie, laine ou cachemire n’a été employée. Voici Earth.

Il détruit, exploite, bafoue, profane et décime. Le nombre de ses victimes se compte chaque année en dizaines de milliards sans que jamais il ne soit inquiété. Il semblerait bien que la lutte contre le plus grand oppresseur de tous les temps n’ait pas encore été menée.

Le sacre de l’Homme, conforté par l’idée défendue d’une espèce consciente et suprême, a asservi la Terre qui subit les sévices d’une évolution qu’elle n’avait pourtant jamais voulu anthropocentrique.

Partis en quête d’un ailleurs merveilleux et enchanteur, jamais nous n’avons osé réaliser que ce paradis tant fantasmé ne pouvait être autre que ces 510 millions de kilomètres carrés d’océans, de déserts et de forêts peuplés de créatures féériques.

Cet Antidote : EARTH n’entend pas faire le procès vain de décennies d’une négligence mortifère mais préfère œuvrer pour le savoir et lutter contre le déni. À travers les mises en garde environnementales de Bunny McDiarmid (Greenpeace) et Isabelle Autissier (WWF), l’obsession spatiale et poétique de Jean-Pierre Goux ou le manifeste antispéciste d’Aymeric Caron.

Vegan devrait être cette planète. Nous avons choisi de commencer avec ce numéro. Parce que l’accusation systématique des puissances politiques et économiques ne peut être légitimée que par une mission personnelle, agissons chacun à notre échelle, de notre côté et tous ensemble.

Au fil de ces pages, Patrick Weldé représente la Terre avec une authenticité nécessaire et célèbre aussi bien les dunes lumineuses et infinies du Maroc que les champs sombres et boueux de l’Alsace. Pour une vision du monde horizontale, durable et pacifique.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Pourquoi le concept de « décroissance » est-il tabou ?

Alors que, sur fond de crise climatique et énergétique majeure, les décideur•se•s de tous bords nous encouragent à faire preuve de sobriété dans nos modes de consommation, un tabou demeure : celui d’une éventuelle décroissance. Dans un système dont croître est la raison d’être, comment s’autoriser à changer de paradigme ? Petit tour d’horizon de celles et ceux qui ont posé les jalons de ce courant de pensée et de leurs arguments.

Lire la suite

Alok Vaid-Menon, artiste et activiste intersectionnel : « On change les gens en les aimant plus qu’il·elle·s ne nous détestent »

De son enfance au Texas à sa vie d’adulte à New York en passant par ses études de genre à l’université Stanford, en Californie, l’artiste et activiste trans et non-binaire Alok Vaid-Menon a, au fil du temps, appris à déconstruire les stéréotypes liés à la binarité de genre pour les dépasser. Conscient·e  très tôt d’être différent·e, mais ne disposant pas du langage lui permettant de s’exprimer pleinement malgré le soutien de sa famille, iel met aujourd’hui toute son énergie au service de cette cause, multipliant les initiatives pour faire évoluer les mentalités vers plus de bienveillance et de tolérance, malgré un climat politique anxiogène et rétrograde. Rencontre.

Lire la suite

Alok Vaid-Menon, artist and intersectional activist: « We change people by loving them more than they hate us »

From a childhood in Texas to an adult life in New York City and a gender studies degree from Stanford University in California, trans and non-binary artist and activist Alok Vaid-Menon has learned to gradually deconstruct gender stereotypes and move beyond them. Conscious of being different from an early age but lacking the language to express themselves fully despite their family’s support, they now devote all their energy to this cause through several initiatives aimed at changing people’s ways of thinking and promoting more kindness and tolerance, despite the current anxiety-inducing and reactionary political climate.

Lire la suite

La philanthropie des milliardaires : altruisme sincère ou stratégie dissimulée ?

Suivant l’exemple de Bill Gates et autres Warren Buffet, les déclarations de dons des milliardaires américain·e·s se multiplient. Or, cette vague philanthropique est loin d’être totalement désintéressée et peine à dissimuler sa visée libérale.

Lire la suite

Comment le business des données personnelles menace nos libertés individuelles ?

Depuis quelques années, le business model des mastodontes du web s’articule autour de la collecte acharnée de données, revendues à prix d’or afin de dresser des profils de consommateur·rice·s toujours plus pointus. Ce juteux négoce, où les Gafam se taillent la part du lion, nourrit un capitalisme qui menace à la fois le droit individuel et les libertés collectives, mais pourrait bien être enrayé par l’avènement du web 3.0. Un idéal d’Internet décentralisé rêvé, entre autres, par les cypherpunks. Enquête.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.