Paris is Voguing : portrait d’une scène queer en ébullition

Article publié le 9 mai 2016

Texte : Edouard Risselet
Photo : extrait de « Paris is Voguing » de Gabrielle Culand

Strike a pose. France 4 diffuse ce soir à 23h45 pour la première fois à la télévision le documentaire Paris is Voguing réalisé par Gabrielle Culand. Immersion au coeur d’une scène parisienne effervescente et encore méconnue du grand public.

26 ans après la sortie de Paris is Burning, le documentaire de Jennie Livingston qui célébrait avec éclat une scène gay et transgenre new-yorkaise affirmée au travers d’une danse baptisée “voguing”, la réalisatrice Gabrielle Culand dresse un état des lieux du mouvement dans la capitale française.

Le voguing naît à Harlem dans les années 70 au coeur de la communauté noire gay américaine. Le mouvement explose quand Madonna le popularise dans les années 90 avec son “Vogue”. Ceux qui dansent le voguing imitent non sans humour les poses des mannequins du magazine Vogue dont la grâce se manifeste souvent par la position des mains et la fluidité des gestes.

Regroupés lors de ballrooms grandioses – compétitions de voguing, les danseurs revendiquent leur style et leur différence. « C’est un endroit où tu te retrouves parce que tu n’es pas regardé pour ta sexualité, ta couleur de peau ou ton sexe biologique, c’est un lieu où tu peux enfin être toi-même sans jugements extérieurs », nous témoignait Keedhi Mizrahi, alias Kiddy Smile, lors de son interview confessions.

Ce personnage inoubliable compte parmi les piliers de la scène parisienne du voguing, débarquée à Paris à l’orée des années 2010. À ses côtés, les activistes Lasseindra Ninja et Stéphane Mizrahi que l’on retrouvera parmi d’autres dans le documentaire immersif Paris is Voguing de Gabrielle Culland lundi 9 mai à 23h45 sur France 4. La pose à adopter ? Bien assis dans son canapé.

« Paris is Voguing » de Gabrielle Culand, ce soir à 23h45 sur France 4.
Des cours de Voguing sont organisés une fois par mois le lundi de 19h à 22h jusqu’au 4 juillet 2016 au Carreau du Temple.
Renseignements et réservations : lasseindra@gmail.com

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

Les 1001 nuits d’Allanah Starr

Née de sexe masculin à Cuba lors d’un chaud mois de juillet 19?? (on ne révèle jamais l’âge d’une Lady), Allanah Starr et sa famille migrent vers Miami pour fuir la dictature de Fidel Castro et la persécution que subit son père anticommuniste. Après une enfance pauvre et difficile, elle s’est tracé un destin hors du commun : successivement gogo-danseuse, escort girl, star du X puis meneuse de revue dans un célèbre cabaret parisien, l’enfant timide d’autrefois est aujourd’hui devenue une reine de l’entertainment. Rencontre.

lire la suite

voir tout

Nuit

Rencontre avec John Waters : « Divine a vraiment changé le monde des drag queens »

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.