La Fantasy Party d’Antidote était-elle la meilleure soirée de la Fashion Week ?

Article publié le 19 octobre 2017

Share :

Photos : Maxime Retailleau
Texte : Edouard Risselet

Ardente, exaltante et fantasmagorique : retour en images sur l’événement inaugural des nouvelles soirées Antidote ouvertes au public et de Fantasy, le dernier numéro du magazine. Avec Stefflon Don, Palomo Spain et Kaliante.

Au bout d’un couloir noir, les ondes des basses courent à travers les blocs de béton brut et font bientôt vibrer l’enceinte massive de M7, un lieu privé encore jamais investi, ouvert pour la première fois au public à l’occasion de l’événement inaugural du nouveau calendrier des nuits d’Antidote.

En complément de son magazine semestriel et de son site web, Antidote invite désormais ses lecteurs à prendre part à des soirées inédites rythmées de concerts, performances et autres défilés. Un nouveau rendez-vous nocturne à suivre attentivement au long de la saison baptisé le 30 septembre 2017 avec le showcase de la rappeuse londonienne Stefflon Don dont la notoriété internationale atteint des sommets depuis son featuring avec le rappeur américain French Montana sur le single Hurtin’ Me. Elle donnait ici son premier concert français, avant d’accompagner Future sur la scène du Zénith quelques jours plus tard.

C’est ensuite sur la voix suave d’une réceptionniste espagnole que le millier d’invités présents a été invité à prendre ses quartiers à l’Hôtel Palomo. Du haut des escaliers, le label Palomo Spain, qui avait présenté lors de la Fashion Week de Madrid sa collection printemps-été 2018, envoyait au centre d’une scène improvisée un casting sauvage et flamboyant de mannequins parés de ses plus beaux costumes. Soies, plumes, perles et paillettes pour un show dont le genre ne connaît pas de frontières.

Le line-up du collectif Kaliante, chargé de la poursuite de la programmation musicale, non plus. Débarqué de Croatie, le DJ Strahinja Arbutina a fait résonner sa techno slave et corrosive avant que le Marseillais Léandre n’accompagne la foule jusqu’au bout de la fête. Portfolio de la plus folle soirée de la Fashion Week.

Au bout d’un couloir noir, les ondes des basses courent à travers les blocs de béton brut et font bientôt vibrer l’enceinte massive de M7, un lieu privé encore jamais investi, ouvert pour la première fois au public à l’occasion de l’événement inaugural du nouveau calendrier des nuits d’Antidote.

En complément de son magazine semestriel et de son site web, Antidote invite désormais ses lecteurs à prendre part à des soirées inédites rythmées de concerts, performances et autres défilés. Un nouveau rendez-vous nocturne à suivre attentivement au long de la saison baptisé le 30 septembre 2017 avec le showcase de la rappeuse londonienne Stefflon Don dont la notoriété internationale atteint des sommets depuis son featuring avec le rappeur américain French Montana sur le single Hurtin’ Me. Elle donnait ici son premier concert français, avant d’accompagner Future sur la scène du Zénith quelques jours plus tard.

C’est ensuite sur la voix suave d’une réceptionniste espagnole que le millier d’invités présents a été invité à prendre ses quartiers à l’Hôtel Palomo. Du haut des escaliers, le label Palomo Spain, qui avait présenté lors de la Fashion Week de Madrid sa collection printemps-été 2018, envoyait au centre d’une scène improvisée un casting sauvage et flamboyant de mannequins parés de ses plus beaux costumes. Soies, plumes, perles et paillettes pour un show dont le genre ne connaît pas de frontières.

Le line-up du collectif Kaliante, chargé de la poursuite de la programmation musicale, non plus. Débarqué de Croatie, le DJ Strahinja Arbutina a fait résonner sa techno slave et corrosive avant que le Marseillais Léandre n’accompagne la foule jusqu’au bout de la fête. Portfolio de la plus folle soirée de la Fashion Week.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Pourquoi il ne fallait pas rater la Desire Party d’Antidote

Un showcase surprise du rappeur Laylow, une toute nouvelle salle à Paris, trois DJ sets corrosifs signés Dustin Muchuvitz, Lukas Heerich et Vittos… Le programme de la DESIRE PARTY d’Antidote était intense. Retour en images sur cette soirée effrénée, qui fêtait le sortie du nouveau numéro du magazine : DESIRE.

Le calendrier des soirées Paris Fashion Week femme AW20

Voici notre guide des soirées où il fera bon voir et être vu, arriver tard et partir plus tôt que prévu.

La dernière interview de Michou, légende de la nuit parisienne

Décédé dimanche 26 janvier dans un hôpital parisien, l’homme à la tête de l’un des plus célèbres cabarets de la capitale accueillait Antidote chez lui quelques mois plus tôt, un verre de champagne à la main et le sourire aux lèvres. L’occasion de revenir une dernière fois sur son extraordinaire parcours.

Les 1001 nuits d’Allanah Starr

Née de sexe masculin à Cuba lors d’un chaud mois de juillet 19?? (on ne révèle jamais l’âge d’une Lady), Allanah Starr et sa famille migrent vers Miami pour fuir la dictature de Fidel Castro et la persécution que subit son père anticommuniste. Après une enfance pauvre et difficile, elle s’est tracé un destin hors du commun : successivement gogo-danseuse, escort girl, star du X puis meneuse de revue dans un célèbre cabaret parisien, l’enfant timide d’autrefois est aujourd’hui devenue une reine de l’entertainment. Rencontre.

Qui était le plus effrayant à la Antidote Halloween Party ?

Antidote était de retour avec une nouvelle édition de sa Halloween Party le 31 octobre dernier, où dominatrices, Pierrots sanglants et morts-vivants se sont livrés à une danse infernale sous les auspices de DJ Poison, Dustina et Bamao Yendé accompagné sur scène par Le Diouck.

Le calendrier des soirées Paris Fashion Week femme SS20

Voici notre guide des soirées où il fera bon voir et être vu, arriver tard et partir plus tôt que prévu.

ModeNuit

lire la suite

> voir tout

ModeNuit

Rencontre avec Leyna Bloom, l’atrice trans à l’affiche de Port Authority qui compte changer le monde