Comment Antidote a fêté la sortie de son nouveau numéro SURVIVAL au Petit Palace

Article publié le 6 mars 2019

Share :

Photos : @thisiscorrosive.
Texte : Maxime Retailleau.

Retrouvez les photos de la  SURVIVAL PARTY d’Antidote, célébrant la sortie du numéro printemps-été 2019 du magazine.

Le 28 février, Antidote investissait le Petit Palace, réouvert il y a quelques mois, pour fêter la sortie de son nouveau numéro : SURVIVAL, photographié par le jeune artiste géorgien Davit Giorgadze. Après un warm up signé Modestie, la productrice techno La Fraicheur – spécialement venue de Berlin – a enflammé le dancefloor et son damier noir et blanc avec un set de trois heures. Le club était plein à craquer et l’ambiance survoltée ; l’immobilité des deux statues grecques situées à l’entrée contrastant avec la fièvre de ce jeudi soir. Même la longue table du fond servait de piste de danse, sans cesse investie par de nouveaux groupes de cool kids.

À 3h du matin, Sentimental Rave s’est à son tour emparée des platines pour délivrer un mix survolté. Nouvelle figure incontournable de la nightlife parisienne, la DJ comptait ce soir là dans son public les mannequins Inès Rau, Teddy Quinlivan, Hannah Elyse et Unia Pakhomova, les designers Ludovic de Saint Sernin et Alejandro Gómez Palomo, le tatoueur Louis Loveless ou encore le producteur de musique électronique Myd, illuminés par un laser circulaire tout droit sorti du futur. Portfolio.

Le 28 février, Antidote investissait le Petit Palace, réouvert il y a quelques mois, pour fêter la sortie de son nouveau numéro : SURVIVAL, photographié par le jeune artiste géorgien Davit Giorgadze. Après un warm up signé Modestie, la productrice techno La Fraicheur – spécialement venue de Berlin – a enflammé le dancefloor et son damier noir et blanc avec un set de trois heures. Le club était plein à craquer et l’ambiance survoltée ; l’immobilité des deux statues grecques situées à l’entrée contrastant avec la fièvre de ce jeudi soir. Même la longue table du fond servait de piste de danse, sans cesse investie par de nouveaux groupes de cool kids.

À 3h du matin, Sentimental Rave s’est à son tour emparée des platines pour délivrer un mix survolté. Nouvelle figure incontournable de la nightlife parisienne, la DJ comptait ce soir là dans son public les mannequins Inès RauTeddy Quinlivan, Hannah Elyse et Unia Pakhomova, les designers Ludovic de Saint Sernin et Alejandro Gómez Palomo, le tatoueur Louis Loveless ou encore le producteur de musique électronique Myd, illuminés par un laser circulaire tout droit sorti du futur. Portfolio.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Pourquoi il ne fallait pas rater la Desire Party d’Antidote

Un showcase surprise du rappeur Laylow, une toute nouvelle salle à Paris, trois DJ sets corrosifs signés Dustin Muchuvitz, Lukas Heerich et Vittos… Le programme de la DESIRE PARTY d’Antidote était intense. Retour en images sur cette soirée effrénée, qui fêtait le sortie du nouveau numéro du magazine : DESIRE.

Le calendrier des soirées Paris Fashion Week femme AW20

Voici notre guide des soirées où il fera bon voir et être vu, arriver tard et partir plus tôt que prévu.

La dernière interview de Michou, légende de la nuit parisienne

Décédé dimanche 26 janvier dans un hôpital parisien, l’homme à la tête de l’un des plus célèbres cabarets de la capitale accueillait Antidote chez lui quelques mois plus tôt, un verre de champagne à la main et le sourire aux lèvres. L’occasion de revenir une dernière fois sur son extraordinaire parcours.

Les 1001 nuits d’Allanah Starr

Née de sexe masculin à Cuba lors d’un chaud mois de juillet 19?? (on ne révèle jamais l’âge d’une Lady), Allanah Starr et sa famille migrent vers Miami pour fuir la dictature de Fidel Castro et la persécution que subit son père anticommuniste. Après une enfance pauvre et difficile, elle s’est tracé un destin hors du commun : successivement gogo-danseuse, escort girl, star du X puis meneuse de revue dans un célèbre cabaret parisien, l’enfant timide d’autrefois est aujourd’hui devenue une reine de l’entertainment. Rencontre.

Qui était le plus effrayant à la Antidote Halloween Party ?

Antidote était de retour avec une nouvelle édition de sa Halloween Party le 31 octobre dernier, où dominatrices, Pierrots sanglants et morts-vivants se sont livrés à une danse infernale sous les auspices de DJ Poison, Dustina et Bamao Yendé accompagné sur scène par Le Diouck.

Le calendrier des soirées Paris Fashion Week femme SS20

Voici notre guide des soirées où il fera bon voir et être vu, arriver tard et partir plus tôt que prévu.

ModeNuit

lire la suite

> voir tout

ModeNuit

Rencontre avec Leyna Bloom, l’atrice trans à l’affiche de Port Authority qui compte changer le monde