Thriller
de Michael Jackson

Article publié le 12 novembre 2014

Paru le 30 novembre 1982, le second album solo du Roi de la Pop, Thriller, a été un raz-de-marée commercial et artistique. Si chaque chanson de l’album a été envisagée comme un tube en puissance par le tandem Michael Jackson-Quincy Jones, le morceau-titre est une légende absolue. Tant du point de vue sonore (une pop d’un avant-gardisme détonant) que visuel. D’abord réticente à diffuser des clips d’artistes noirs, MTV avait explosé les chiffres d’audience avec celui de « Billie Jean ». Jackson propose donc à la chaîne de participer financièrement à celui de « Thriller », dont le budget s’élève à 900 000 dollars, mais qui devrait leur rapporter plus encore… Résultat : un court-métrage de 13 minutes (réalisé par John Landis, récemment couronné par les succès des Blues Brothers ou d’Un Fauteuil pour deux) où l’on voit le chanteur emmener sa fiancée au cinéma voir un film d’horreur. Sur le chemin du retour, il se transforme en zombie… ou pas : le mystère reste entier à la fin du clip, bien qu’un rire sardonique résonne le temps des dernières secondes. Le tout est assorti d’une chorégraphie hyper innovante, où les morts-vivants n’ont jamais autant groové. Diffusé pour la première fois à minuit le 2 décembre 1983, « Thriller » fait un malheur, influençant toute une génération de réalisateurs de clips, de Spike Jonze à Girogio Testi.

Un texte de Sophie Rosemont.

Les plus lus

lire la suite

voir tout

Non classé

Les trésors de Chtchoukine à la Fondation Vuitton

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.