Tendre est la Nuit
de F.S. Fitzgerald

Article publié le 29 octobre 2014

« Pour Gérald et Sara, tant de fêtes » : telle est la dédicace qui ouvre l’un des romans les plus connus de l’auteur de Gatsby Le Magnifique. Tout en s’inspirant de la vie luxueuse des maris et femme Sara et Gerald Murphy, il s’agit avant tout pour Fitzgerald de raconter les troubles causés par la dépression et l’instabilité nerveuse – celle de son épouse, Zelda. Situé dans le cadre idéalement superficiel de la Riviera anglaise du début du XXe siècle, Tendre est la nuit (Tender is the Night en V.O.) est l’histoire d’un couple fascinant : Dick et Nicole Driver. Beaux, intelligents, mondains… Au fil du livre, on remonte à la genèse de leur rencontre : Dick était jadis un psychiatre brillant, tombé amoureux de sa patiente, Nicole. Sans tomber dans un tragique attendu, la chute n’en sera pas moins amère… Publié le 12 avril 1934, Tendre est la nuit ne rencontre pas le succès que l’on s’imagine aujourd’hui, avec un auteur tel que Francis Scott Fitzgerald : culte. À la mort de ce dernier, en 1940, on ne le trouve même plus en librairies. Il faudra attendre des décennies pour que les critiques littéraires puis le public (re) découvrent la vie tumultueuse de Fitzgerald, dévoré par l’alcoolisme, et de sa femme Zelda, détruite par la schizophrénie et par sa condition irrémédiable de femme dite libérée… Mais ceci est encore une autre histoire.

Un texte de Sophie Rosemont.

tendre1
A gauche – Couverture du roman « Tendre est la nuit » sortie en avril 1934. A droite – Portrait de Francis Scott Fitzgerald.

Les plus lus

lire la suite

voir tout

Non classé

Les trésors de Chtchoukine à la Fondation Vuitton

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.