Red, red lips.

Article publié le 2 décembre 2014

Uma Thurman dans Pulp Fiction, Madonna version Dick Tracy, Gwen Stefani dans le clip de « Don’t Speak », Marilyn Monroe, Debbie Harry, Anjelica Huston dans La Famille Adams, Monica Belluci, Vanessa Paradis, Taylor Swift, Catherine Deneuve dans Le Dernier Métro, Natalie Portman dans Black Swan, version lie-de-vin… Les héroïnes du cinéma comme de la pop culture aiment parer leurs lèvres. « Mettez du rouge à lèvres et attaquez ! » ordonnait Gabrielle Chanel. Il est vrai que l’on se sent plus forte la « bouche faite », comme on disait jadis. Car le rouge à lèvres a existé de tout temps, dans les tribus mésopotamiennes, les villas de la Rome Antique ou la cour des Rois de France. Jadis fabriqué à partir de mixtures improbables, il semblait déjà indispensable à la mise en beauté de la femme. Mariée ou célibataire, jeune ou mûre, ronde ou gracile, timide ou extravertie. Les rouges Armani, Chanel ou Givenchy se réclament du carmin, Armani de l’origine orangé tandis que Guerlain flirte avec le bordeaux et que Dior réinvente le rose. Le rouge à lèvres supporte toutes les lèvres. Et, choisi dans un coloris qui n’a pas froid… aux yeux, il réveillera n’importe quelle tenue trop sage. Enfin, qui dit rouge dit fêtes, Père Noël, gourmandises, cadeaux, sensualité. Mesdames, sortez vos lipsticks !

Un texte de Sophie Rosemont.

bouche-6
bouche-2

bouche-5

bouche-3

bouche-4

bouche-

 

Les plus lus

> voir tout

lire la suite

> voir tout

Non classé

Les trésors de Chtchoukine à la Fondation Vuitton

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.