L’homme Berluti

Article publié le 10 novembre 2014

En 2015, la maison parisienne créée par Alessandro Berluti fêtera ses 120 ans. Si elle est avant tout connue pour ses souliers high level, elle s’illustre depuis 2011 avec un prêt-à-porter masculin dirigé par Alessandro Sartori. Créations intemporelles, fabrication artisanale en Italie, propositions d’un bon goût irrémédiable : Berluti a su conquérir l’homme de tout âge et de tout style. L’automne-hiver 2014-2015 ne fait pas exception à la règle. Le pull-over est très précisément comme on l’aime : uni, sombre, confortable, et flanqué d’un jean. Ici, ce sont les accessoires qui jouent le jeu, du raffinement discret de la ceinture à l’affirmation subtile du foulard noué autour du cou. Modèle parisien assez irrésistible de 25 ans, Clément Chabernaud incarne avec un étonnant mélange de virilité et de fragilité cet homme qui, des nuits durant, arpente la Medina de Tanger, les plages californiennes, les musées berlinois ou les fêtes parisiennes. « Tanger a quelque chose de particulier, écrivait William Burroughs à Allen Ginsberg, en 1956. C’est le seul endroit du monde qui ne me donne pas envie de me trouver ailleurs quand j’y suis. Pas d’angoisses de s’encroûter ici. Et la beauté de cette ville tient au fait qu’elle change constamment. » À l’image de l’homme Berluti. Sans esbroufe mais sans être passe-partout (surtout pas !), il a choisi l’universalité.

Un texte de Sophie Rosemont.

14106_72MR_Antidote_57_012_V2A

Les plus lus

> voir tout

lire la suite

> voir tout

Non classé

Les trésors de Chtchoukine à la Fondation Vuitton

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.