Les derniers jours
de Pasolini

Article publié le 8 janvier 2015

Share :

Avouons-le, nous avions quelques appréhensions avant d’aller voir le nouveau film d’Abel Ferrara, que l’on jugeait moins respectable depuis son méfait cinématographique basé sur l’affaire DSK. Mais le sujet, Pier Paolo Pasolini, nous inspirait trop pour que l’on passe à côté. Retraçant les dernières 24 heures de la vie du réalisateur italien, Pasolini est envoûtant. D’une créativité insatiable (il termine Salo, il écrit des lettres, imagine des scénarios à venir), engagé politiquement (il ne mâche pas ses mots quant au gouvernement italien de l’époque) et jouissant de ses mœurs sexuelles libérées, il va et vient dans la violence romaine de cet automne 1975. Il nous étonne, nous touche (notamment lors des scènes avec sa mère bien aimée), nous agace parfois, nous fait réfléchir. La photographie est à tomber, certains plans sont d’une beauté frappante, le fil narratif est tenu, et Willem Dafoe tient là l’un de ses plus beaux rôles. Sans tomber dans l’imitation forcée, il se contente d’interpréter, ce qui est déjà beaucoup, celui qui fut assassiné, sauvagement, sur une plage d’Ostie. À nous alors d’aimer à nouveau celui qui s’est dévoué, corps et âme, à consacrer l’idole déchue du cinéma italien. Bravo Ferrara !

Un texte de Sophie Rosemont – Posté le 8 Janvier 2015

Les plus lus

> voir tout

Mentions Légales

Accusés d’être à l’origine de la recrudescence des actes de chirurgie esthétique chez les plus jeunes et d’une confusion entre notre identité réelle et notre identité virtuelle.

Non classé

Politique de confidentialité

Accusés d’être à l’origine de la recrudescence des actes de chirurgie esthétique chez les plus jeunes et d’une confusion entre notre identité réelle et notre identité virtuelle.

Non classé

Gestion des cookies

Accusés d’être à l’origine de la recrudescence des actes de chirurgie esthétique chez les plus jeunes et d’une confusion entre notre identité réelle et notre identité virtuelle.

Non classé

Le nouveau clip virulent Onizuka de PNL

Le duo PNL continue son irréductible ascension. Révélé le 16 septembre, leur nouvel album baptisé Dans La Légende bat tous les records. Ademo et N.O.S présentent cette semaine Onizuka, un clip aux allures de court-métrage qui comptabilise plus de 4 millions de vues sur Youtube en seulement deux jours.

Non classé

Visionnez le défilé Gucci en live de Milan sur Antidote à 14H30

Après avoir présenté sa collection croisière 2017 à l’Abbaye de Westminster, Gucci reprend ses quartiers à la Fashion Week de Milan où le directeur artistique de la maison Alessandro Michele présentera le 21 septembre sa collection printemps-été 2017. Découvrez le show en direct à partir de 14h30 sur Antidote.

Non classé

lire la suite

> voir tout

Non classé

Qui est Willi Dorner, l’artiste de rue derrière la campagne Jacquemus ?