Les Contes
de Grimm revisités

Article publié le 23 décembre 2014

Membre de la Society of Illustrators de New York, le Français Yann Legendre a imposé sa patte au fil des années. On lui doit des couvertures du New Yorker et du New York Times, ainsi que la Biennale d’affiches de Chicago, où il vit depuis 2005. Il lui aura attendu 42 ans pour s’attaquer aux contres des frères Jacob et Wilhem Grimm. Il était une fois Blanche-Neige, le Petit Chaperon Rouge mais aussi La jeune fille sans main ou le Vaillant petit Tailleur. Dans une atmosphère très dense graphiquement, sombre au point d’être parfois inquiétante, les contes des Grimm prennent de nouvelles couleurs sous le pinceau de Legendre, qui convoque le pop art comme les peintures victoriennes ou les gravures à la Gustave Doré. Et renouent, au final, avec leur originelle richesse narrative, loin des dessins animés de Disney, où les adultes – comme certains enfants – peuvent se montrer, eux aussi, aussi terrifiants que des monstres. Où rien n’échappe à la perversion de l’espèce humaine… 200 pages de pure merveille graphique, à (s’)offrir à tout âge.

Un texte de Sophie Rosemont

Les plus lus

lire la suite

voir tout

Non classé

Les trésors de Chtchoukine à la Fondation Vuitton

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.