Byredo by Oliver Peoples

Article publié le 7 mai 2015

Share :

Synesthésie : Expérience subjective dans laquelle des perceptions relevant d’une modalité sensorielle sont régulièrement accompagnées de sensations relevant d’une autre modalité, en l’absence de stimulation de cette dernière (par exemple audition colorée).

Fondée à la fin des années 80 par Larry Leight à Los Angeles, Oliver Peoples n’a plus à prouver l’efficacité de ses montures explorant avec chic le décontracté. Créée en 2006 à Stockholm, la maison de parfums de Ben Gorham a quant à elle imposé la singularité de ses fragrances en quelques saisons seulement. Leur rencontre était inévitable. Le résultat : les paysages californiens sont traduits par des essences Byredo, mêlant baies de genièvre, citron de Californie au beurre d’iris, patchouli, muscs et accords de sable chaud. Ces parfums se retrouvent dans les couleurs des modèles proposés par Oliver Peoples : noir semi-mat et beige cristal, via trois différents verres photochromiques (indigo, champagne et vert). Toute une histoire de synesthésie, donc, jadis utilisée par Baudelaire et Rimbaud…

Les parfums et les lunettes seront disponibles séparément, mais également ensemble dans un coffret de bois contenant une pochette et un étui personnalisés. Le flacon de parfum, assorti aux lentilles des lunettes est quant à lui disponible en indigo, champagne et vert.

Disponible dans les points de vente Oliver Peoples et chez Colette au 213, rue Saint-Honoré 75001 Paris.

Parfums 50mL – 115 €, Lunettes – 380 € , Coffret – 450 €.

Un texte de Sophie Rosemont

Les plus lus

> voir tout

Une exposition signée Virgil Abloh II

Alors qu’il dévoilait il y a quelques jours les pièces nées de sa collaboration avec le label californien de Carol Lim et Humberto Leon Opening Ceremony, l’ancien Club Kid Walt Cassidy, mieux connu dans les années 90 sous le pseudonyme « Waltpaper », publie aujourd’hui un beau livre dédié à la sous-culture qui a secoué la […]

ArtBeautéFresh News

Pourquoi les hommes sont la nouvelle cible de l’industrie du maquillage

Face à une nouvelle génération d’influenceurs brisant le tabou du make-up au masculin, l’industrie de la beauté fait voler en éclats les frontières du genre à coups de cosmétiques 100% mixtes. Une façon de réinventer, à grand renfort de marketing, le maquillage comme un outil d’expression personnelle, loin des stigmates d’une féminité standardisée.

Beauté

Mentions Légales

Accusés d’être à l’origine de la recrudescence des actes de chirurgie esthétique chez les plus jeunes et d’une confusion entre notre identité réelle et notre identité virtuelle.

Non classé

Politique de confidentialité

Accusés d’être à l’origine de la recrudescence des actes de chirurgie esthétique chez les plus jeunes et d’une confusion entre notre identité réelle et notre identité virtuelle.

Non classé

Gestion des cookies

Accusés d’être à l’origine de la recrudescence des actes de chirurgie esthétique chez les plus jeunes et d’une confusion entre notre identité réelle et notre identité virtuelle.

Non classé

lire la suite

> voir tout

Non classé

Politique de confidentialité