Poppy renaît sous la forme d’un papillon dans une vidéo énigmatique

Article publié le 9 août 2021

À l’occasion de l’annonce de la sortie le 24 septembre prochain de Flux, un nouvel album qu’elle a voulu radicalement différent de ses trois précédents opus, la chanteuse américaine Poppy dévoile une vidéo toute aussi énigmatique qu’envoûtante. Mi-humaine, mi-papillon, elle y met en scène sa renaissance et s’y présente plus que jamais comme une créature insaisissable en mue constante.

Nue comme un ver et allongée en position foetale dans un cocon translucide suspendu dans un espace coloré et fantasmagorique, la chanteuse américaine Poppy met en scène sa naissance. Ou plutôt sa renaissance. Car avec cette nouvelle vidéo aussi poétique qu’énigmatique, l’artiste illustre l’ouverture d’un nouveau chapitre dans sa carrière : la sortie le 24 septembre prochain de Flux, un nouvel album qu’elle décrit comme radicalement différent de ses projets précédents, qui s’accompagnera d’une tournée mondiale. Ce quatrième opus se dévoilait d’ailleurs vendredi  30 août dernier dans le clip de son single-titre, mettant lui aussi en scène un univers fantastique aussi attirant qu’inquiétant.

Direction créative et production : Turbo Diesel. Directeur : Florent Farinelli Laboratory. Musique : Poppy. Coiffeur : Christophe Mecca. Make up : Ruby Glossy. Ongles : Adrienne Manucurist.
Révélée en novembre 2014 sur YouTube grâce à une série de vidéos devenues virales et toutes plus étranges les unes que les autres, dans laquelle on y voit la chanteuse manger de la barbe à papa ou faire un tuto — six ans avant la pandémie — sur comment bien porter un masque, Poppy est une artiste protéiforme en constante évolution. Après avoir dévoilé « Lowlife », un premier morceau aux sonorités reggae à l’été 2015 puis un premier album aux accents pop intitulé Poppy.Computer en 2017, l’artiste ultra-prolifique revenait dès 2018 avec Am I a Girl?, un deuxième opus sur lequel figurait notamment un titre en featuring avec Grimes. Mais c’est surtout avec I Disagree, son troisième album paru en janvier 2020 que la chanteuse née à Boston, aujourd’hui installée à Los Angeles, démontrait sa capacité à mêler les genres et à passer avec une facilité parfois déconcertante d’un style à l’autre. 

Après la sortie début juin de « Eat », un EP surprise de cinq titres, et le 30 juin dernier d’un clip en stop motion pour son single « Her », la chanteuse, qui se définit d’ailleurs comme « post-genre », fera donc son retour fin septembre avec un album inédit qui devrait confirmer ses talents de métamorphe. Le présage d’une nouvelle nomination aux Grammy Awards pour celle qui, en mars dernier, fut la première femme en solo à être nommée dans la catégorie de la « meilleure performance métal »  de l’histoire de ces récompenses musicales?

Les plus lus

Antidote s’empare des nuits parisiennes

Antidote a le plaisir d’annoncer qu’à partir du 29 septembre, nous organiserons une soirée chaque jeudi soir au nouveau club underground Carbone. 

Lire la suite

Rencontre avec la rappeuse Rico Nasty : « Ma musique est une ode à l’affirmation de soi »

Rappeuse, queen cyberpunk, icône pop : Rico Nasty incarne tellement de personnages dans ses clips que l’on en vient à ne plus savoir qui elle est réellement. Éléments de réponse à l’occasion de la sortie de sa nouvelle mixtape, Las Ruinas, qu’elle considère volontiers comme son « projet le plus intime ».

Lire la suite

Nathy Peluso : « La musique, c’est de l’entertainment : il faut permettre aux gens de s’amuser »

Souvent comparée à Rosalía, la chanteuse et rappeuse argentine de 27 ans Nathy Peluso sort grandie de ce rapprochement avec l’interprète du tube « Malamente », avec laquelle elle partage sa langue maternelle et une liberté de ton mais dont elle parvient à se démarquer grâce à ses influences hip-hop, jazz ou salsa et sa faculté à incarner différents personnages. Jeune femme charismatique, enthousiaste, qui assume son corps et compose des morceaux festifs taillés pour surmonter la grisaille du quotidien, Nathy Peluso dispose d’une énergie communicative, que ce soit sur la scène du festival We Love Green sur laquelle se produisait récemment ou à travers ses clips à l’esthétique ultra-léchée. Sa musique, quant à elle, est aussi envoûtante que son regard vairon. Rencontre.

Lire la suite

Charli XCX : « Mon revirement actuel est sans doute le plus extrême que j’aie jamais fait »

À l’occasion de la sortie de son cinquième album, CRASH, en mars 2022, la chanteuse britannique Charli XCX a dévoilé une nouvelle persona à la fois sombre et sensuelle, réaffirmant sa capacité à se réinventer. Dans cette interview, elle revient sur son évolution artistique et son détachement du courant hyperpop, évoque sa relation contrastée avec ses fans et explique comment l’autodérision lui a permis de se protéger au cours de sa carrière.

Lire la suite

Yanis : « En tant que personne trans, on n’a peut-être jamais eu autant besoin d’être des porte-drapeaux »

À 33 ans et après cinq ans d’absence, YANIS fait son grand retour avec un EP, Solo, où iel évoque son coming-out trans non-binaire, la relation conflictuelle avec son père et le besoin presque vital de n’écouter que ses obsessions, artistiques et personnelles. Autant de thèmes sur lesquels iel revient le temps d’une interview guidée par la sincérité, menée à l’occasion de la sortie de son nouveau projet musical, ce vendredi 25 février. 

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.