Marilyn Manson in blue

Article publié le 27 janvier 2015

Ou plutôt in blues. Après une succession d’albums guère enthousiasmants, revoici Marilyn Manson avec The Pale Emperor. Empereur, oui, blanc immaculé, aussi. Même flouté au point de devenir méconnaissable. Mais le son de ce dix-neuvième album est une belle surprise. Du blues âpre de « Killing Strangers » à la langueur caverneuse d’« Odds of Even » en passant par des « Deep Six » et des « The Devil Beneath My feet » où brille l’habituel heavy metal cher à Manson, tout est admirablement construit… Et troublant. En effet, Marilyn Manson est sans aucun doute au seuil d’une nouvelle ère. Car il s’éloigne de plus en plus de l’Antichrist Superstar, ce personnage sophistiqué et vénéneux qui lui avait valu l’admiration d’adolescents impressionnables (comme les lycéens meurtriers de Columbine) et la ferveur d’amateurs de satanisme. Mais aussi l’affection de nombreux mélomanes : comment mettre en sourdine son talent réel à la mélodie, et ses textes à la fois opaques et sincères? Tout en dénonçant l’amour irrationnel des Américains pour les armes à feu, The Pale Emperor témoigne d’un réel besoin d’apaisement, d’épure, et, sans lâcher l’électrique, nous tient des beaux discours vénéneux.

Marilyn Manson, The Pale Emperor, Cooking Vinyl. En concert au Helfest Festival le samedi 20 juin.

Un texte de Sophie Rosemont

Les plus lus

Albums posthumes : sacralisation des artistes ou cash machines ?

Prince, Bashung, DMX ou encore Nipsey Hussle : en 2021, de nombreux albums posthumes devraient voir le jour, prolongeant l’héritage laissé par ces artistes parti·e·s trop tôt. Mais que sait-on réellement de la fabrication des disques posthumes ? Qui décide de les sortir ? Selon quels dispositifs ? Et surtout, au bénéfice de qui ?

Lire la suite

D’Aya Nakamura à PNL : comment les artistes musicaux·les transforment la langue française

« Pookie », « Igo », « moula »… La popularité inédite du rap francophone donne lieu à un renouvellement linguistique abondant.

Lire la suite

Hervé : « Mon premier album, c’est la photographie d’un fantasme »

Après son premier album Hyper sorti le 19 juin dernier, qui orchestre les noces de la pop française avec la scène musicale de Madchester, Hervé a dévoilé une session live à l’Olympia lundi 16 novembre, le jour où devait initialement se tenir son premier concert (qui affichait complet) dans cette salle mythique, finalement reporté en raison du contexte sanitaire actuel. Rencontre.

Lire la suite

Comment Patrick Cowley a reinventé le disco en inventant la sulfureuse Hi-NRG

Entre les années 1970 et 1980, les premiers pas de la libération homosexuelle et l’arrivée de la pandémie du VIH, la Hi-NRG, un dérivé électronique du disco inventé de toutes pièces par le producteur Patrick Cowley, fait danser les gays dans d’immenses clubs entre San Francisco, New York, Londres et Paris. Histoire d’un courant musical aux effluves de poppers, qui n’aura duré qu’une poignée d’années mais a complètement transformé la pop et la dance music.

Lire la suite

Sound 83 : le nouvau mix de Vittos pour Antidote

L’artiste espagnol, dont le DJ set lors de la Desire Party d’Antidote a révélé tout le talent, est de retour avec un troisième mix exclusif pour MagazineAntidote.com. Listen to the beat.

Lire la suite

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.