Beyoncé révèle l’album live surprise « Homecoming » alors que sort son documentaire

Article publié le 17 avril 2019

Share :

Photo : Beyoncé au festival Coachella en 2018.
17/04/2019.

Dévoilé par surprise ce mercredi 17 avril, il accompagne la sortie sur Netflix du documentaire éponyme, produit et réalisé par la chanteuse.

Depuis l’album Lemonade en 2016 et Everything in Love composé avec Jay-Z et sorti en tant que The Carters l’année dernière, Beyoncé se faisait pour le moins discrète. Mais ce mercredi 17 avril, alors que sort sur Netflix le documentaire Homecoming dévoilant les coulisses de ses deux performances au festival Coachella l’année dernière, la chanteuse crée l’événement en annonçant sur les réseaux sociaux la sortie d’un nouvel album éponyme. Disponible dès à présent sur de nombreuses plateformes de streaming, cet opus inattendu intitulé Homecoming : The Live Album compile la quarantaine de titres joués et enregistrés lors de ces deux concerts légendaires des 14 et 21 avril 2018.

Aux côtés de deux bonus inédits parmi lesquels une reprise de « Before I Let Go » de Frankie Beverly and Maze, on retrouve les mythiques « Flawless » et « Crazy in Love » ainsi que les morceaux « Lose My Breath », « Say My Name » et « Soldier » que la star avait interprétés avec ses deux anciennes acolytes du groupe Destiny’s Child, Michelle Williams et Kelly Rowland. S’y ajoute également le titre « Get Me Bodied », chanté avec sa sœur Solange ou encore les deux versions de « Lift Every Voice and Sing », dont l’une en featuring avec la fille de l’artiste, Blue Ivy. Écrit par James Weldon Johnson, ce poème est considéré comme un hymne par la communauté afro-américaine à laquelle Beyoncé rendait hommage sur la scène du festival californien.

Photo : couverture de Homecoming : The Live Album, Beyoncé.

Première femme noire à figurer en tête d’affiche de Coachella, Beyoncé avait marqué les esprits grâce à ses deux concerts explosifs, si bien que l’événement avait été rebaptisé par ses fans « Beychella ». Réalisé et produit par elle-même, le documentaire Homecoming qui sort simultanément offre une plongée intimiste dans les coulisses de ces performances et montre la chanteuse entourée de ses proches et de sa famille sur une durée de huit mois. « J’étais censée faire Coachella l’année précédente, mais j’ai eu une grossesse inattendue » raconte-t-elle alors que les images la dévoilent en pleine séance d’échographie puis à la maternité, juste après l’accouchement de ses jumeaux. Moments de vie privée, séances d’essayage des costumes conçues par le directeur artistique de Balmain Olivier Rousteing ou répétitions des chorégraphies… pendant plus de deux heures, Homecoming ravive une atmosphère électrique auquel le nouvel album qui l’accompagne redonne aujourd’hui vie.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Comment Patrick Cowley a reinventé le disco en inventant la sulfureuse Hi-NRG

Entre les années 1970 et 1980, les premiers pas de la libération homosexuelle et l’arrivée de la pandémie du VIH, la Hi-NRG, un dérivé électronique du disco inventé de toutes pièces par le producteur Patrick Cowley, fait danser les gays dans d’immenses clubs entre San Francisco, New York, Londres et Paris. Histoire d’un courant musical aux effluves de poppers, qui n’aura duré qu’une poignée d’années mais a complètement transformé la pop et la dance music.

Musique

Sound 83 : le nouvau mix de Vittos pour Antidote

L’artiste espagnol, dont le DJ set lors de la Desire Party d’Antidote a révélé tout le talent, est de retour avec un troisième mix exclusif pour MagazineAntidote.com. Listen to the beat.

Musique

Sound 82 : le nouvau mix de Vittos pour Antidote

Après avoir livré un DJ set incandescent lors de la dernière soirée d’Antidote (célébrant la sortie du numéro Desire), et dévoilé un premier mix composé en exclusivité pour notre site la semaine dernière, le jeune virtuose des platines Vittos est de retour cette semaine avec un second mix électronique inédit. Enjoy.

Musique

Sound 81 : le premier mix de Vittos pour Antidote

Après avoir livré un DJ set magnétique lors de la Desire Party célébrant la sortie de notre numéro printemps-été 2020, l’artiste espagnol Vittos s’apprête à dévoiler quatre mixes exclusifs sur Antidote (au rythme d’un par semaine), dont voici le tout premier. À écouter sans modération.

Musique

Bamao Yendé et Le Diouck explosent les frontières avec l’EP « 55 Degrees »

Le patron de Boukan Records dévoile un premier EP enregistré aux côtés de son acolyte Le Diouck, et s’impose définitivement comme le fervent défenseur d’une musique électronique brute, énergique et fiévreuse.

Musique

Interview : le rappeur emo-futuriste Laylow sort un album sur une intelligence artificielle

Persuadé à raison d’évoluer en marge d’un rap français obsédé par les streams, Laylow fait de son premier véritable album, « Trinity », une œuvre radicale où son verbe se fait économe, au service d’un univers extrêmement visuel. L’opus tire son nom d’une intelligence artificielle inventée, conseillant le rappeur dans sa vie émotionnelle. Rencontre.

Musique

lire la suite

> voir tout

Musique

Pourquoi il ne fallait pas rater la Desire Party d’Antidote