Comment Virgil Abloh et Kim Jones réinventent le vestiaire du footballeur

Article publié le 5 juin 2018

Photo : Collection « Football, Mon Amour », Nike x Off-White.
Texte : Maxime Leteneur

Leurs premières collections chez Dior et Louis Vuitton sont aussi attendues dans le milieu de la mode que la Coupe du monde de football chez les fans du ballon rond. Pour faire patienter tout le monde, Kim Jones et Virgil Abloh livrent deux collections unifiant ces deux univers, en collaboration avec Nike.

Après leurs collaborations respectives autour de la Mercurial – la célèbre chaussure à crampons de la marque au swoosh -, Kim Jones et Virgil Abloh reviennent chacun avec une nouvelle ligne entièrement dédiée à l’univers du football. Elle vient d’être dévoilée, à quelques semaines du coup d’envoi de la Coupe du monde de football en Russie, et de leur première collection chez Dior et Louis Vuitton.

Pour sa ligne « Football, Mon Amour », Virgil Abloh s’est inspiré de l’un de ses premiers hobbies. « Quand j’avais 17 ans, tout ce que je faisais, c’était écouter du rap, jouer au football, et faire du skate », confie le créateur. Une vingtaine d’années plus tard, Virgil Abloh s’est s’imposé comme l’un des créateurs de mode les plus influents de sa génération. Quand Nike lui a proposé de créer une collection de football en prévision du mondial russe – en collaboration avec sa marque Off-White -, l’occasion de rendre un vibrant hommage à ce sport qu’il a tant aimé était donc trop belle.

Collection « Football, Mon Amour »,  Nike x Off-White.

Inspiré des tenues des équipes nationales européennes, le maillot en damier noir et blanc – pièce forte de cette nouvelle ligne – fait référence à l’équipement arboré par les joueurs croates, alors que le logo (un lion accompagné de deux points orange et bleu) constitue lui un clin d’œil appuyé à l’emblème de la sélection hollandaise. « J’ai toujours été inspiré par le fait que les équipes européennes ont un sponsor imprimé sur la poitrine, explique Abloh. Quand je travaillais sur cette collection, je voulais célébrer les différentes variantes de la typographie. » Il en a également profité pour se replonger avec nostalgie dans ses années passées sur le terrain : tous les numéros présents sur les maillots de la collection correspondent ainsi à ceux qu’il a portés lors de ses matchs.

Encore imprégné de l’esthétique des tenues de football de cette période, le créateur s’est inspiré des évolutions de ce vestiaire survenues par la suite. « Tout comme la mode a évolué au fil du temps, les silhouettes et la façon dont les joueurs aiment porter leurs vêtements ont changé, et je pensais à cela en créant cette collection. »

L’autre grande force de cette nouvelle ligne, c’est de réussir à combiner les codes du streetwear et le style d’Off-White avec une batterie de détails propres à l’équipement de sport, et à la performance. « Certains détails sont ancrés dans la performance, la fabrication ou les techniques de la technologie de pointe sur laquelle l’équipe de Nike football avait travaillé, précise Virgil Abloh. C’était un postulat majeur, consistant à utiliser toutes les capacités disponibles pour créer des vêtements axés sur le lifestyle du football. »

Collection « Football Reimagined », Nike x Kim Jones.

Du côté de son homologue et ami Kim Jones, la volonté de mixer mode et dimension sportive a donné naissance à une collection technique et épurée. Le nouveau directeur artistique de Dior Homme a fait le pari de repenser les vêtements traditionnels du football, en retravaillant leur coupe.

Intitulée « Football Reimagined », la ligne est composée d’un panel de pièces unicolores (noires), proches du corps et notamment marquées par le travail sur les coutures et l’assemblage des tissus, directement inspirés de l’esprit DIY de la culture punk dans les années 1970-1980, de l’aveu du créateur. « Toute cette ère punk portait sur les proportions, qui donnaient du pouvoir à la personne portant les vêtements, souligne-t-il. J’ai été inspiré par l’idée du bricolage de l’époque – découper et remettre les choses en place – pour créer quelque chose de nouveau. »

Collection « Football Reimagined », Nike x Kim Jones.

La ligne, constituée de shorts, maillots et vestes, est complétée d’une paire de sneakers disponible en deux coloris, elle aussi conçue à partir des préceptes de découpage punk chers au designer. « Je visais la silhouette de la Mercurial avec mes trois Nike préférées : la Footscape, la Vandal et l’Air Max 97. Combiner ces chaussures en une seule est un hommage au punk. »

Nike x Kim Jones, « Football Reimagined » et Nike x Off-White, « Football, mon amour », seront respectivement disponibles à partir du 7 et 14 juin, sur nike.com et dans une sélection de boutiques à travers le monde.

À lire aussi :

[ess_grid alias= »antidote-home2″]

Les plus lus

> voir tout

Mode

La lingerie féminine s’émancipe des diktats

Une nouvelle vague de designers remet en question les standards corporels de beauté à travers leurs pièces de lingerie avant-gardistes, défaites des impératifs patriarcaux liés au male gaze.

Mode

Rencontre avec les photographes de la nouvelle campagne CK One

La campagne one future #ckone rassemble un casting de jeunes Américain·e·s aux profils variés, reflétant toute la diversité des États-Unis, immortalisé·e·s par sept étoiles montantes de la photographie. Antidote s’est entretenu avec deux d’entre elles, dont l’œuvre s’inscrit au croisement de la quête esthétique et de l’activisme : Elliot Ross et Shan Wallace.

Mode

Femmes politiques aux États-Unis : les nouveaux habits du pouvoir

Kamala Harris mais aussi Alexandria Ocasio-Cortez et les autres membres du Squad dont elle fait partie, rejointes par de nouvelles élues au Congrès, incarnent une nouvelle idée du soft power vestimentaire. Symboles d’une classe politique recomposée, qui n’a jamais autant compté de femmes afro-américaines et hispaniques dans ses rangs, elles prennent le contrôle sur leur apparence, dictant leurs propres critères de respectabilité et d’empowerment – tout en se distinguant de l’establishment, encore largement dominé par la culture masculine.

Mode

À quand un enseignement décolonial de la mode ?

Loin d’être universel, le concept de mode renvoie à une pluralité d’imaginaires, d’esthétiques et de vécus invisibilisés par une histoire coloniale qu’une nouvelle génération appelle aujourd’hui à déconstruire – notamment via l’enseignement.

Mode

Découvrez la nouvelle collection d’Antidote automne-hiver 2020/2021

Antidote présente sa nouvelle collection de vêtements, comme toujours genderfree et entièrement vegan.

Mode

Pourquoi la mode investit-elle dans l’agriculture régénérative ?

Déconnectée des enjeux de développement durable pendant des années, la mode est poussée à agir par un nombre croissant de consommateur·rice·s qui exigent transparence et responsabilité éthique. L’agriculture régénérative (ou régénératrice), qui permet de préserver la biodiversité des sols et de lutter contre le réchauffement climatique, s’inscrit dès lors de plus en plus au cœur des débats liés à la mode responsable.

lire la suite

> voir tout

Mode

Réclamant un arrêt du décompte des votes à mesure que les chances de Donald Trump d’être réélu s’amenuisent, des républicain·e·s parfois armé·e·s ont essayé de s’introduire dans des centres de dépouillement

Newsletter

Soyez le premier informé de toute l'actualité du magazine Antidote.